Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pierre Berger : l'ombre portée du D …. ? !
Pierre Berger : l'ombre portée du D …. ? !

Panique à France 3 : Marine Le Pen parle de "pédophilie" et de Pierre Bergé puis accuse "Le Monde" de cacher un scandale à ses lecteurs. Comme dirait l'Oncle Eusèbe, c'est bien la première fois que le nom de Pierre Bergé me fait rire, même si Marine Le Pen a été assez tiède dans sa façon de mettre le couvert. Ceux qui ont entendu parler du livre savent que Marine Le Pen a presque mis le couvercle sur la marmite tant il ressort de ce que nous apprend son auteur que la simple considération que l'on a pour l'espèce humaine interdit d'imaginer ce dont est capable un porc du calibre de Pierre Bergé. Marine a simplement dit qu'il y avait un loup dans le bois et que si tous les bûcherons le savent maintenant, ils se taisent. Son père eût été infiniment plus truculent, et il y a de quoi : le livre auquel fait allusion Marine Le Pen raconte que non seulement le roi se met volontiers nu, mais qu'il fait de vilaines choses avec son corps. Avec chaque partie de son corps, puisque même ses bras agitent le fouet, paraît-il.

Pour notre part, attendons pour voir si le "quotidien de référence" fera des souvenirs d'un ancien compagnon de sexe de M.M. Bergé et Saint-Laurent un ouvrage de référence. Il doit bien y avoir une rubrique littéraire dans "Le Monde", non ?

Pierre Niney pour sa part s'apprête à renfiler son costume d'YSL pour poursuivre la passionnante  saga de ses relations SM avec Sa Majesté Bergé, roi de Paris et colonne Vent d'Homme du nouvel âge socialo. Sexe, Caviar et Communication, en quelque sorte. À n'en pas douter Pierre Bergé était l'homme que les socialistes aimaient le plus ! Après Tonton, quoi de plus naturel ?

https://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-11-2017/panique-a-france-3-marine-le-pen-parle-de-pedophilie-et-de-pierre-berge-puis-accuse-le-monde-de-cacher-ce-scandale-a-ses-lecteurs/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29


 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Berger : l'ombre portée du D …. ? !
Pierre Berger : l'ombre portée du D …. ? !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierre 08/11/2017 21:19

encore des trucs de PD! ha ha !

André Derviche 07/11/2017 05:03

Puis-je me permettre de suggérer aux lecteurs du Scrutateur de lire une fable de La Fontaine qui s'appelle "Les Obsèques de la Lionne" ? Question ambiance, c'est assez conforme ce que fut la ballade des gens malheureux, lorsque la Lionne creva, tant ils étaient écrasés par le chagrin de la perte d'une personnalité si intéressante que Caligula en aurait certainement fait un cheval. Ou peut-être un consul ?

Xam Cirederf 06/11/2017 22:25

Pour compléter "le tableau" et l'information, puisque c'est silence radio....
Publié le samedi 4 novembre 2017 à 16:20 par christelle briere
Révélations Un amant de Pierre Bergé et d’Yves Saint Laurent livre un témoignage choc (vidéo)

Dans "Saint Laurent et moi", paru le 12 octobre, celui qui a passé plus de dix ans à leurs côtés revient sur la domination exercée par l’homme d’affaire sur son entourage : « Son truc c’était d’être entouré d’esclaves sexuels »
« C’était deux icônes, deux hommes d’exception, mais deux hommes malades sexuellement » a expliqué Fabrice Thomas, l’auteur de « Saint Laurent et moi : une histoire intime » (Hugo Document), à Denis Lévesque sur le plateau de la chaîne canadienne TVA Nouvelles le 27 octobre dernier. Ancien chauffeur de Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent, Fabrice Thomas a eu plusieurs liaisons avec les deux hommes. Une relation purement physique avec le mécène, avant de vivre trois ans avec le couturier. À propos de son entretien d’embauche avec Pierre Bergé, celui qui vit désormais au Canada a avoué : « La clé de sésame c’était de passer par sa chambre de son hôtel. Ça ce n’est pas secret. J’avais besoin de sécurité, de stabilité. J’avais besoin de rejoindre un groupe. Et c’était le prix à payer. Ça vole bas, mais c’était le prix à payer ».
Intégré dans l’entreprise dirigée par Pierre Bergé, le jeune homme escorte son patron le jour et la nuit, cédant aux envies sexuelles et au goût pour la domination de l’homme d’affaire. « Je n’ai pas fait que voir [des orgies], j’étais en premier lieu son objet sexuel on va dire. […] Pour [Bergé] j’étais le flagellé et pour Saint Laurent j’étais le flagellant ». Car Fabrice Thomas a également été l’amant d’Yves Saint-Laurent. Et à l’inverse de son compagnon, le créateur aimait le masochisme. Le jeune homme devait le flageller « avec sa badine en bambou préférée », le designer avait besoin de « souffrir pour créer ». C’est le côté discret de Fabrice Thomas qu’Yves Saint Laurent avait remarqué « Il m’avait beaucoup observé quand même. J’avais une bonne réputation dans l’entreprise. Déjà, celle d’être discret, ça c’est un fait, et puis ma façon de bouger. J’étais un titi parisien, un garçon de la rue […] je crois que c’est ce côté-là qui lui a plu tout simplement. Il m’a désigné pour l’emmener, pour le sortir lors de ses virées nocturnes » a expliqué l’ancien amant. Simultanément en couple avec les deux hommes, à une époque où YSL et Pierre Bergé « étaient en guerre totale, ne se parlaient plus » Fabrice Thomas s’est retrouvé au milieu de ce couple infernal qui l’utilisait lui, l’amant commun pour se faire du mal.

Les socialistes vont aimer surement.......