Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Une réaction pointoise salutaire. 2 ) Ce qui restait de la maison natale de St-John-Perse, avant sa récente desruction par la municipalité pointoise. 3 ) Un citoyen de Pointe-à-Pitre sonne l'alarme.
1 ) Une réaction pointoise salutaire. 2 ) Ce qui restait de la maison natale de St-John-Perse, avant sa récente desruction par la municipalité pointoise. 3 ) Un citoyen de Pointe-à-Pitre sonne l'alarme.
1 ) Une réaction pointoise salutaire. 2 ) Ce qui restait de la maison natale de St-John-Perse, avant sa récente desruction par la municipalité pointoise. 3 ) Un citoyen de Pointe-à-Pitre sonne l'alarme.

1 ) Une réaction pointoise salutaire. 2 ) Ce qui restait de la maison natale de St-John-Perse, avant sa récente desruction par la municipalité pointoise. 3 ) Un citoyen de Pointe-à-Pitre sonne l'alarme.

Quiconque se promène à Pointe-à-Pitre, le jour, n'y voit guère autre chose qu'un parking.

Deux rues seulement, parallèles, y conservent une certaine animation, Frébault et de Nozières. Du moins jusqu'à 15h30, heure où les commerçants commencent à ranger leurs affaires, faute de clients, tandis que les « périphériques » viennent ôter leurs autos du « parking », pour rentrer à la maison, aux Abymes, au Gosier, à Baie-Mahault voire plus loin.

Après 17 heures, et jusqu'au lendemain, s'installe le Grand Silence, sauf peut-être rue Boisneuf, où sur les quais, où l'on parle « spanish » ou Panyol, pour la plus grande crainte des épouses respectueuses ( de la morale ! ).

Midi et soir, Pas un restaurant ouvert. Enfin! UN seul, place de la victoire. Le cinéma encore présent, au Rex, en périphérie va bientôt disparaître happé par le "monstre" abymien.

Pointe-à-Pitre « ville d'art et d'histoire » ( auto programmée ) devient de plus en plus un paysage désolé de dents creuses et hanté par des bads boys ( and girls ) aux parlers "paniolesques".

Dernièrement la ville d'art ( et d'histoire ! ) s'est trouvée amputée de la maison natale du plus grand poète guadeloupéen ( et des Antilles ) l'immense Saint-John-Perse. Petit coup en douce, perpétré en catimini, et qui serait resté ignoré du grand nombre, si un facebookien émérite, M. Thierry Corbin, n'avait levé le lièvre.

C'est le même T. Corbin qui ayant lancé la chasse, poursuit, et sollicite la public pointois, de stopper l'agonie pointoise, en éradiquant sa cause.

Je lui laisse la parole ( LS ) :

___________________________________________________________

Thierry Corbin a ajouté 2 photos.

10 h ·

Une administration communale au service d'une dynastie depuis 1959 que les annales de l'histoire de notre archipel retiendront dans les pages les plus sombres de Pointe à Pitre.
Une Démocratie à Pointe à Pitre confisquée par une seule et même Famille et un mutisme assourdissant et récurrent...ou l'omission, la rétention d'information confortent les cachotteries et autres dissimulations de l'administration tels sont en effet les facteurs que constituent ce véritable déni de réalité.
La gestion opaque des affaires publiques de la Municipalité soulève beaucoup de questionnements auprès des citoyens électeurs et contribuables.
De graves distorsions ont sans cesse été constatés au niveau du fonctionnement de la démocratie locale.
Que fait donc l'opposition municipale, la Commission des Finances..?
Une administration communale sous l'emprise d'un système clientéliste d'une part par la délivrance d'actes d'urbanisme irrégulièrs d'autre part par des arrêtés municipaux douteux.
En effet beaucoup de questionnements se posent aussi au sujet de ces actes de mauvaises gestion, administrative, budgétaire, comptable financière, de trésorerie ;
Qu'à donc fait le contrôle de Tresorerie durant toutes ces années ?
S'agit il d'actes délibérés de l'ensemble des service administratifs et techniques ou s'agit il tout simplement du règne de l'incompétence ?
En d'autres termes à l'exception des recommandations systématiques de la CRC ANTILLES Guyane aucune réaction des pouvoirs publics n'a été observé malgré les dénonciations des administrés et certains de ses cadres municipaux pour arrêter l'hémorragie.
Du reste la gravité de la situation de Pointe à Pitre demande qu'une commission d'enquête soit diligentée pour faire la lumière sur ces actes de mauvaises gestion pouvant si il le fallait aller jusqu'à la destitution du Maire en place.
A moins que celui-ci démissionne de lui même !
Mais enfin va t-on laisser obérer l'avenir des Pointois pendant plus de 38 ans afin de payer les errements de gestion de l'équipe Municipale, afin de résorber la dette...?


Marie Eugene Trobo
Harry Durimel
Claude Barfleur
Michel Corbin
Georges Chaar
Marilene Nefertary
Marie-Anne Luperon
Alain Lesueur
Alain Plaisir
Georges Barriere
Nathalie Ruffin
Sylvie Gustave Dit Duflo
Sylvie Tersen
Marie France Thibus
VJ Thibus
Sonia Petro

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 18/10/2017 13:56

la France est le seul pays ou le gaspillage de ses élus est permis toléré et non sanctionné.
quand les élus français seront -ils responsables sur leurs biens personnels de leur gaspillages?
jamais... il faudrait pour cela qu'une puissance étrangère envahisse la France... pour la forcer à bien faire. wait &see.