Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) La "mère" de Paris. 2 ) De Paris, sous Chirac, à Bamako, sous Nénète.
1 ) La "mère" de Paris. 2 ) De Paris, sous Chirac, à Bamako, sous Nénète.

1 ) La "mère" de Paris. 2 ) De Paris, sous Chirac, à Bamako, sous Nénète.

La maman de Paris ( AH, Anne Hidalgo. N’allez pas imaginer sous ces lettres un autre patronyme que celui de ( la ) maire de Paris Anne Hidalgo qui « s’en occupe » assidument. Voir les photos. ).

Les socialos ont toujours fait du bien à la France : ils lui ont rendu son vrai visage, qui va dire le contraire ?

 

Paris retrouve sa vocation première de carrefour de la chrétienté : les marchands, les prévôts, le guet... Paris revit. Paris est ravie. AH a gagné son pari : la ville-lumière devient peu à peu, et pour mille ans probablement, un gigantesque centre de paradis et sans le secours du moindre architecte de prédilection. C'est Socialia. Sociala-Mahométopolis, avec pour devise : "Le bobo est là, la grisaille s'en va". Mieux que "Fluctuat nec mergitur", non ? Parce que pour ce qui est de mergiturer, ça mergiture sec. Ça merditure, même, on dirait.

 

Quelques vingt ou vingt cinq ans ont dû s'écouler entre ces deux visions d'un même carrefour... Ce n'est pas l'Enfer de Dante, c'est le paradis d'Hidalgo. Celui que François-le-Fécal a légué à... la génération Mitterrand.

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antoine de Panou 17/10/2017 15:06

Et tout le monde il est content : les socialos, les écolos, Monsieur Hulot. Et Monsieur Attali dont, de la France il sonne l'hallali - halal, un peu, on dirait. Monsieur Mitterrand voulait d'une France ouverte, du coup la France est en train de fermer. Et pendant que la France est en train de fermer, la police de la pensée dit aux Français qui souffrent de la destruction de leur pays : "La ferme !". Eh oui ! Les Fermeurs de gueule ont remplacé les Fermiers généraux.

Claude HOUEL 17/10/2017 12:05

Pas d'amalgame, après le sans voitures,il s'agit simplement d'une opération de tri sélectif…
Faut bien faire plaisir aux verts bobos...

castets 17/10/2017 07:19

Bonjour Mr Boulogne,
C'est la réussite finale, comment concilier pour une même agglomération, la gastronomie, les arts, l'exotisme ! Merci aux initiateurs et aux réalisateurs.
Et près cette vision, il nous est demandé des efforts écologiques hors du commun, des voitures électriques partout mais sans autonomie réelle ; et l'énergie nécessaire... qui va en parler avec les campagnes anti-nucléaires et la magnifique éolienne maritime à X millions d'euros pour alimenter un village, le chemin est tordu d'avance et tout ce beau monde pourri jusqu'à la moelle se congratule, merci par avance aux ingénieurs !
Bonne journée, cdlt Cjj