Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L'oeil d'IRMA, par Mick Desgranges.

Il y a un mois, trois jours après la nuit d'épouvante, trois jours de pluie, de brouillard poisseux, d'extravagances « humaines », trop humaines, les Saint-Martinois en ouvrant l'oeil au petit matin perçurent par les interstices des tentes de secours une clarté, obscure d'abord, mais terrifiante ensuite, après le dévoilement.

Leur vision de l'astre solaire ne fut pas celle, joyeuse du soleil qui va se marier avec la lune, mais celle, effroyable, aveuglante dans sa fixité, comme du sang qui se fige, aussi épouvantable, et même davantage que le rougeoiement des forges du Mordor dans la célèbre série, d'après Tolquien, du Seigneur des anneaux.

Plus effrayante encore que la gorge du Mordor. Car celle-ci flamboie, ( voir plus bas le gouffre du Destin ) et tapie dans son gouffre où elle attend ses victimes, peut donner la fallacieuse illusion d'un semblant de vie, quand l'astre de Tanit aux Saints-Martinois figés d'horreur parut, dans son immobilité morne et comme satisfaite de sa bombance; à la manière du regard de la petite possédée, qui dans le film célèbre l'Exorciste, tout à la fin, après le meurtre du prêtre qui voulait la délivrer, quand elle l'a tué (LUI à travers elle ! ) le contemple du regard atone du luxurieux, qui soudain libéré de sa fringale en découvre soudain, mais sans remord, l'infinie vanité du stupre.

C'est ainsi que l'a perçu Nick Desgranges, le peintre de l'OEIL d'Irma, si je l'ai bien compris.

Un premier plan lugubre, comme d'un Hiroshima le jour d'après. Surplombant le champ désert, l'oeil, non celui de la mélancolie, ni celui du remord, mais celui du regard de celui qu'une Tradition biblique désigne sous le patronyme de l'AUTRE, éternellement figé dans son univers, celui du RIEN du néant, du nihilisme comme disent les philosophes.

C'est du moins ma vision de l"OEIL, peut-être pas celle de Nick, peut-être point la vôtre.

Mais en art, la vérité transcende tous les regards. Comme disait Antoine de St-Exupéry : « que contient un tableau? Cela dépend de celui qui le regarde ».

En tout cas, bravo ! L'artiste.

 

Le Scrutateur.

 

Bonus : Le Gouffre du Destin : https://www.youtube.com/watch?v=yaVPeCSiKxY

( 1 )  L'oeil du MORDOR.( 2  ) Le trop célèbre Gollum. Il a de nombreux rivaux sur de rivaux sur les réseaux  sociaux et les chaines TV. ( 3 ) L'une des trois cassetes video de ce cont merveilleux et profonds. Merveilleux pour les petits qui auront besoin de leurs parents pour en saisir la portée profonde, et l'actualité.
( 1 )  L'oeil du MORDOR.( 2  ) Le trop célèbre Gollum. Il a de nombreux rivaux sur de rivaux sur les réseaux  sociaux et les chaines TV. ( 3 ) L'une des trois cassetes video de ce cont merveilleux et profonds. Merveilleux pour les petits qui auront besoin de leurs parents pour en saisir la portée profonde, et l'actualité.
( 1 )  L'oeil du MORDOR.( 2  ) Le trop célèbre Gollum. Il a de nombreux rivaux sur de rivaux sur les réseaux  sociaux et les chaines TV. ( 3 ) L'une des trois cassetes video de ce cont merveilleux et profonds. Merveilleux pour les petits qui auront besoin de leurs parents pour en saisir la portée profonde, et l'actualité.

( 1 ) L'oeil du MORDOR.( 2 ) Le trop célèbre Gollum. Il a de nombreux rivaux sur de rivaux sur les réseaux sociaux et les chaines TV. ( 3 ) L'une des trois cassetes video de ce cont merveilleux et profonds. Merveilleux pour les petits qui auront besoin de leurs parents pour en saisir la portée profonde, et l'actualité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article