Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Il y a aujourd'hui des crétinistes comme il y a le long des quais des bouquinistes.

( Cliquer sur "Vidéo" ).

Le "bordel" de Macron ne passe pas chez les éditorialistes

Source AFP
VIDÉO. La saillie du président accusant certains salariés de "foutre le bordel", au lieu d'accepter un changement de travail, a provoqué l'ire de la presse française.

 

 

 

 

Les crétinistes, ce sont essentiellement les éditorialistes, commentateurs - patentés, évidemment - et autres rapporteurs d'odeurs, sélectionneurs de vents mauvais, de feuilles mortes, et de respirations tectoniques de toutes sortes. Ce sont ces mêmes crétinistes qui imposent de prendre parti - dans le cas particulier pour Macron, sur le fond voire sur la forme - en attendant qu'ils en viennent à alimenter une querelle des orientalistes et des occidentalises à propos du lever du soleil et du point cardinal qui eût été le plus adéquat dans la relation entre la course de l'astre et le réchauffement de la planète.Il y tant de motifs valables de critiquer la politique ( et l'idéologie sous-jacente ) d'Emmanuel Macron. Mais, bien évidemment ce sont les points positifs ( ou les moins négatifs ) de cette politique ( par exemple la tentative, au moins apparente de remettre celle-ci sur des rails autres que ceux qui conduisaient au chaos sous les précédents septennats et quinquennats l'éducation, dite nationale, par exemple ) qui sont l'objet d'un harcèlement de chiens errants. ( LS ).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article