Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Dans l'Macron y aurait-il du bon ?

Au lieu de foutre le bordel : un président devrait-il dire ça ?

Vaste débat ! Le langage du président de la République est un peu vert - un président ne devrait peut-être pas dire ça -, mais comme chacun sait, ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire sortent comme ils peuvent.

Et si, pour une fois, on regardait la lune au lieu de regarder le doigt comme le font systématiquement les légions de commentateurs, majoritairement recyclés des laboratoires du Professeur Pavlov ?

Peut-on reprocher à une photographie de montrer des choses qu'on n'a pas envie de voir ?

Les Français se sont longtemps prévalu d'intelligence, ce qui a sans doute été une réalité jadis, autrefois, il y a longtemps -  bizarrement jusqu'à ce que s'allument les Lumières - lorsque l'éclat de quelques brillants sujets rejaillissant sur la France entière leur donnait l'illusion d'une certaine royauté de l'esprit les autorisant à se prévaloir d'une incontestable autorité sur les arts, les armes, les lois et par voie de conséquence les mœurs et les élégances. Le monde entier, tout en saluant les performances de la locomotive française, prêtait même aux Français une certaine arrogance. Aujourd'hui, longtemps après que le serpent de la Révolution des Lumières eut promis aux Français qu'ils seraient comme des dieux, les Français sont devenus particulièrement susceptibles, en plus d'être aussi insupportables qu'insupportants - au point de ne pas admettre le moindre atome de vérité les concernant - et toujours aussi arrogants, démasquant par la même occasion toute l'impropriété de l'arrogance qui ne repose que sur la vanité.

Mais qui d'autre que Jupiter pouvait dire aux divinités de rang inférieur ce qu'il fallait bien qu'on leur dise un jour pour les libérer de leur addiction au mensonge social qui empoisonne tant... la vie sociale ?

Y'a pas à dire, chez le Macron y'a du bon.


http://www.sudouest.fr/2017/10/05/video-au-lieu-de-foutre-le-bordel-emmanuel-macron-fait-de-nouveau-polemique-3835321-710.php#xtor=EPR-260-%5Bnewsletter-quotidienne%5D-20171005


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour Mr Boulogne,
A part vous, qui le pourrait ? Je me le demande...
Comme dans le cochon, tout est bon et le PR ne peut l'ignorer !
70 ans après la fermeture des maisons de tolérance, si les maisons sont effectivement closes, le mot "Bordel" perdure et a perdu tout son sens originel puisque nous l'assimilons à une désorganisation généralisée ou quelque chose dans le genre ... Alors que le bordel était un modèle d'organisation du travail et des procédures mise au point depuis des lustres et préfigurant la méthode moderne d'organisation du travail : définition du besoin, zone de chalandise, mise en valeur du produit, chaîne de production, hygiène et sécurité, rentabilité, etc.
Comme quoi, même dans la finance, les abords de la ceinture ne sont pas très loin du cerveau !!!
Bonne journée, cdlt Cjj.
Répondre
X
Mais il serait indispensable aussi que les autres sujets de "bordel" organisés par ceux qui sont ses affidés ou commettants soient dénoncés avec la même vigueur et qu'il invite les concernés à se recycler et aller voir ailleurs pour un travail- ou une situation de rente- moins pénalisante pour les citoyens. Mais quand verra t on cela???????
Répondre