Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Tout bon sens n'a pas disparu auVatican : un cardinal souhaite “fermer le robinet” de l'immigration .

Tout bon sens n'a pas disparu au Vatican. Et c'est une chance pour les nombreux citoyens, pas seulement catholiques, qui ont été stupéfaits des récentes et irréfléchies déclarations du pape François sur cette question.

En témoigne cette position du cardinal ghanéen, Peter Tuckson, chargé d'un important ministère de l'immigration. Ses déclarations seront utiles pour les très nombreuses personnes désorientées par les propos pontificaux, qui s'apparentent à la politique de Gribouille, ce garçon un peu handicapé mentalement, à qui on avait recommandé de pas se laisser mouiller par la pluie, et qui celle-ci étant venue, « s'abrita » contre elle en s'immergeant dans un étang.

Comme le Scrutateur, et bien d'autres, le cardinal Tuckson pense que c'est à la source qu'il faut traiter le problème en aidant l'Afrique à se développer et dès lors à tarir le flux de la misère.

Cette politique est évidemment plus difficile à mettre en oeuvre, qu'à jouer au Saint dans l'espoir d'une canonisation, posthume s'il s'agit de l'Eglise, mais immédiate sur les médias.

 

Le Scrutateur.

Vatican : un cardinal souhaite “fermer le robinet” de l'immigration

 

( http://www.valeursactuelles.com/monde/vatican-un-cardinal-souhaite-fermer-le-robinet-de-limmigration-85802 ).

 

Migrants. Le cardinal ghanéen Peter Turkson veut se concentrer sur les pays d'origine des migrants du continent.

Le cardinal ghanéen Peter Turkson, qui préside un vaste ministère du Vatican, souhaite “fermer le robinet” de l'immigration en provenance d'Afrique et se concentrer sur les pays d'origine des migrants du continent, a-t-il expliqué vendredi, rapporte l’agence Belga.

Interrogé sur la menace de l'Italie de bloquer l'entrée de ses ports aux bateaux transportant des migrants secourus en Méditerranée faute de solidarité européenne, il a estimé que "le reste de l'Europe ne joue pas son rôle".

Sur le même sujet

VIDÉO – A Calais, une centaine de migrants se battent à coups de bâtons

Selon le cardinal, “la décision des Italiens est interne à l'Europe” et “on ne peut pas s'occuper de ces questions seulement en Europe”. “Le grand problème est de traiter cette question à la source par l'angle du développement, faire en sorte que les gens n'arrivent plus ainsi en Europe”, souligne le cardinal ghanéen.

“On peut changer les choses, maintenir les jeunes sur place”

“C'est comme un robinet avec l'eau qui s'écoule : il ne faut pas juste sécher, mais fermer le robinet”, affirme-t-il, jugeant que la grande majorité des pays africains ne sont pas des zones de guerre d'où les populations doivent fuir. “A mon avis, on peut changer les choses, maintenir les jeunes sur place”.

Le ministère du développement humain intégral, présidé par le cardinal Turkson, est né le 1er janvier. Fruit de la fusion de quatre anciens services, il est chargé notamment des questions de justice, de paix, d'environnement, de santé, d'aide humanitaire, mais aussi de migrations. Ce dernier dossier est toutefois sous l'autorité directe du pape François. ( ce dernier paragraphe signifie que le pape a eu connaissance des positions du cardinal Tuckson. François laisse passer ce qui lui permettrait de retomber sur ses pattes au cas ou. Pas jésuite pour rien le gaillard. Note du Scrutateur ).


 

 

Commenter cet article

castets 08/09/2017 07:10

Bonjour Mr Boulogne,
Merci à ce Cardinal réaliste et pragmatique. Depuis le temps que de nombreuses voies prônent la fixation des populations par une action de l'Onu , (action n'est pas une insulte mais une prière).
Ma maigre expérience africaine m'a fait toucher du doigt ce problème. Le salaire que je versais à mon personnel de maison en Côte d'Ivoire lui permettait de faire vivre sa famille africaine élargie , alors qu'en France il n'aurait pu s'offrir que deux nuits d’hôtel en restant inactif et malheureusement isolé . Tout comme les vieux Chibanis croisés après 1962 qui regrettaient déjà la gestion de la France en AFN.
Qu'Il est difficile de se défaire des nœuds au cerveau et de la repentance ingérée à grand renfort de slogans bobos.
Bonne journée, cordialement Cjj

Claude HOUEL 07/09/2017 16:33

Houlà, pauvre qui cardinal qui ne va pas manquer de se faire traiter de facho réac et raciste par le maire de Paris et autres bobos nationaux.
Au fait, et sauf erreur , bobo n'avait pas, en tan lontan, la même signification en créole, quoique...