Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Qui donc prend la France à la gorge ? Où quand Daesh apparait comme un égorgeur tout à fait auxiliaire.

La France vit actuellement sur ses rentes. Heureusement notre pays est un héritier disposant d’un patrimoine historique considérable. Mais les coffres se vident.

Qui le pille ? Ce court article de Frank Mauerhan, m’a paru focaliser sur le pillard en chef. A l’heure de Daesh, on pourrait penser à mouvement islamiste de conquête.

Mais pour l’instant ce dernier comparé au pillard en chef n’apparait que comme un modeste auxiliaire. C’est encore le temps, disons, d’ALI BABA.

 

Le Scrutateur.

GRAINE DE MOUTARDE

Ce qu'il fallait démontrer

Frank Mauerhan

Entendue hier matin dans la bouche d'un diri­geant d'entreprise, cette démonstration chiffrée qui jette, avec une con­fondante simplicité, un éclairage assez cru sur nos chiffres du chômage (lire en page 4). « Quand je donne 100 € bruts à l'un de mes salariés, ça me coûte, avec les char­ges patronales, 150 €. Sur ces 100 € bruts, ce salarié va percevoir 70 € nets. Comme il va être imposé sur le revenu à environ 30 % - soit 21 € d'impôt -, il va donc lui rester 49 € de pouvoir d'achat. Mais sur ces 49 €, ce qu'il va dépenser sera soumis à une TVA de 20 %. Ce qui fait, qu'au final, son pouvoir d'achat réel ne sera que de 39 €. Moralité : sur les 150 € que j'aurai déboursés pour lui, mon salarié ne va effectivement disposer que de 39 €, l'État prélevant 110 € au passage. Voilà le vrai coût du travail en France ! Voilà pourquoi on a tué notre industrie et nos emplois ! Et voilà pourquoi, si on ne fait rien pour changer la donne, ce n'est pas demain la veille qu'on va inverser significativement et durablement la courbe du chômage... » CQFD.

 

Qui donc prend la France à la gorge ? Où quand Daesh apparait comme un égorgeur tout à fait auxiliaire.

Commenter cet article

Claude HOUEL 16/09/2017 22:16

La démonstration est incomplète : Si l'employé touche un salaire modeste il sera exonéré de l'impôt sur le revenu comme 52% des contribuable, il "économisera" 21 € qui porteront son solde net à 60 €.
La nature ayant horreur du vide l'employeur payera ces 21€ à travers son propre impôt sur le revenu (car il fera partie des 48% le payant) ou de l'impôt sur les sociétés : dans ce cas son salarié lui aura coûté 150+21= 171€.
Et on veut l'inciter à embaucher plus ?
Ah oui ,si l'employeur râle trop on pourra toujours récupérer ces 21 € sur les retraités !