Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Quand Michel Onfray, sur le sujet de la PMA, est sur le point de rejoindre le pape, et... le Scrutateur.
Quand Michel Onfray, sur le sujet de la PMA, est sur le point de rejoindre le pape, et... le Scrutateur.
Quand Michel Onfray, sur le sujet de la PMA, est sur le point de rejoindre le pape, et... le Scrutateur.

La gauche, comme elle nous en fait la démonstration quotidienne, est essentiellement la déclinaison d'une pathologie à la fois polymorphe et mensongère, aussi quotidienne que permanente. Celle-ci se manifeste notamment par la trahison de tout ce qu'elle prétend. Ainsi, aujourd'hui, c'est Rousseau - le chantre de la nature - que ses héritiers contredisent à qui mieux mieux ( aux heures d'ouverture de la boutique, naturellement). Lequel Rousseau a passé sa vie à trahir tout ce qui passait à portée de son intelligence, au nom de la restitution de la liberté à l'homme "né libre et partout dans les fers" qu'il fallait forcer à être libre, etc.

Bref ! avec la gauche, il y a encore fort ... à fer. C'est à peu près ce que dit Onfray qui ne fait rien d'autre que d'énoncer quelques truismes dont la perception "citoyenne" n'a plus aujourd'hui la moindre idée. À tel point que Michel Onfray est obligé de dénoncer "l'uberisation des femmes les plus pauvres", c'est-à-dire d'employer un langage quasi marxiste et presque hors-sujet sur un plan moral pour essayer d'aiguillonner les consciences. C'est dire si la France, pays qui fut le phare de la civilisation post-christique pendant des siècles - est tombée bas.


https://www.ndf.fr/nos-breves/23-09-2017/pma-gpa-la-mise-en-garde-de-michel-onfray/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article