Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Misérable petite vesse. 2 ) Le recteur de la Guadeloupe : M. Camille Galap.
1 ) Misérable petite vesse. 2 ) Le recteur de la Guadeloupe : M. Camille Galap.

1 ) Misérable petite vesse. 2 ) Le recteur de la Guadeloupe : M. Camille Galap.

Retraité de l'éducation nationale je ne connais pas personnellement l'actuel recteur en Guadeloupe, M. Camille Galap. J'en suis réduit pour en parler à l'observation de son action, et à quelques « on dit », généralement bienveillants. Il semble être un haut fonctionnaire compétent, appliquant les directives ministérielles, comme tous les recteurs de France et de Navarre.

En cette conjoncture difficile engendrée par le cyclone Maria, il s'applique à remettre en ordre le système scolaire tourneboulé, comme toute la Guadeloupe, par les caprices de la météo.

Grande a été ma surprise de découvrir sur facebook ( qui pourrait être un outil d'élévation moral et intellectuel, au lieu de se transformer en cloaque ou en égoût comme trop, trop souvent ), de trouver donc sur facebook cette misérable attaque contre le recteur, et par delà sa personne, à la France qu'il représente dans la fonction qu'il exerce. ( voir la première image de cet article ).

Heureusement il se trouve des lecteurs pour réagir.

 

Tel ce journaliste, que je connais, qui ne partage pas toujours mes positions philosophiques, mais qui comme moi s'insurge et cingle « Attention ! ( je cite de mémoire ) Laissez le recteur tranquille. Non point parce qu'il est des nôtres, ou parce qu'il serait socialo-hollandais , mais parce qu'il travaille avec acharnement, 24 heures sur 24 ».

 

Dans la foulée j'y vais ( sur facebook ) de ma réplique : « Rappelons que le ministre des outre-mer, est elle-même de l'outre-mer native de St-Pierre et Miquelon ). Et le recteur en Guadeloupe est bien là. Il estime sans doute que toutes les conditions de réouverture ne sont pas réunies. Notamment le fait que l'absence d'eau courante est un fait, pas sans importance dans les écoles, entre autres pour des raisons d'hygiène, ce que tous ceux qui ont vécu dans des écoles, élèves ou maîtres savent pertinemment, ou devraient savoir »

 

C'est bref, mais l'essentiel est dit. Et une réplique a donc été opposée à ces gens, mal dans leur peau, qui voudraient tant communiquer aux autres le prurit de leur malaise intérieur pour se trouver moins seuls, considérant les réseaux sociaux ( comme on dit ) comme des fosses sceptiques où déverser leur déjections putrides.

 

E Scrutateur.

 

J'ai pensé en écrivant, à une fable de Jean de La Fontaine, Le lion devenu vieux. J'imagine que le recteur, assimilé au lion ne m'en voudra pas( il y a pire comparaison ). Et j'espère pour lui, qu'il a encore toutes ses griffes.

 

https://www.youtube.com/watch?v=FgHU9o8bfDA

3 ) Tout est dit.

3 ) Tout est dit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 22/09/2017 21:34

M. le RECTEUR est un fonctionnaire respectueux de la hiérarchie, mais aussi suffisamment intelligent pour savoir qu'il serait hasardeux de laisser ouvrir des écoles ou des classes, si la sécurité et l'hygiène ne sont pas au rendez vous, non pas à peu près, mais de manière assurée ( pas pé tet....). Mais les "toutebitin tologue" qui voudraient le sanctionner sont sans doute aussi les premiers qui le condamneraient si quoique ce soit arrivait. Alors qu'il agisse en HOMME Responsable, doté d'une autorité que lui confèrent son titre et sa nomination par décret, l'autorisant à prendre toutes initiatives utiles et nécessaires. Mais comment empêcher ceux qui se vautrent dans les fanges des réseaux sociaux de baver inutilement?