Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Une critique intelligente sur l'anti christianisme virulent de Michel Onfray, par Jean-Marie Salamito.
Une critique intelligente sur l'anti christianisme virulent de Michel Onfray, par Jean-Marie Salamito.
Une critique intelligente sur l'anti christianisme virulent de Michel Onfray, par Jean-Marie Salamito.

Je ne sais pas pour vous, lecteurs, mais votre Scrutateur est actuellement gavé de politique. Ouf! Suis-je tenté de dire. On va pouvoir parler d'autre chose.

Non que le commentaire critique de la vie politique ne soit pas dans la vocation de ce blog, mais il ne faut pas confondre, l'analyse de la politique, celle de l'art politique, avec celle de l'électoralisme partisan, qui, si nous n'y prenions garde, en raison de la médiocrité des querelles partisanes et individuelles qui s'y livrent sans frein, nous détournerait à jamais de notre devoir d'attention à la chose politique, à la vie de la Cité, et au choix, par delà les candidats, de ce qu'il y a de meilleur, pour nos patries, nos compatriotes, nos enfants

Ce qu'il y a de meilleur? Cette expression signifie qu'il y a une offre, sur le marché des idées, et que pour pouvoir choisir utilement, nous devons disposer d'une formation intellectuelle, critique, et d'une philosophie cohérente, et fondée rationnellement, qui nous aide à choisir les meilleurs candidats, par delà les illusions du théâtre d'ombres que sont la rhétorique, la sophistique qui trouvent dans le monde médiatique actuel des vecteurs particulièrement dangereux.

Je viens d'évoquer les faux semblants du monde médiatique et la nécessité pour les « consommateurs », que nous sommes trop souvent, de s'appuyer sur une grille d'interprétation solide qui nous permettrait un choix lucide et profitable.

Nous sommes invités à ne pas vivre n'importe comment, à ne pas consommer n'importe quoi. Dans le domaine médical lui-même, les fraudeurs, les industriels de la recherche pharmaceutique eux-mêmes, sont l'objet de sanction lorsqu'ils ont fait prévaloir dans la commercialisation de leurs produits l'appât du gain sur le service rendu à la médecine, et, d'abord, aux malades.

Il en doit être de même pour la politique.

Je parlais de la nécessité d'une grille d'interprétation permettant les choix humains les plus équilibrés.

Dans l'une de ces grilles, parmi d'autres ingrédients utiles (- la possession des savoirs faire administratifs, gestionnaires, etc ) il y a le système des valeurs spirituelles et morales sans lesquelles les sociétés humaines risquent d'être de simples fourmilières où la déshumanisation n'est même plus ressentie, et l'esclavage corolaire de telles évolutions, et qui est l'une des composantes de la vie de ces hyménoptères.

Parmi les « grilles » d'interprétation et de choix qui nous sont proposées j'ai une prédilection toute particulière pour le christianisme. Celui-ci est l'objet d'une haine particulière qui s'est, hélas caractérisée au temps de la Révolution française, puis au XX ème siècle par l'activisme vénéneux des systèmes totalitaires marxiste-Léniniste ( le communisme ) Nationale-Socialiste ( le nazisme ) qui ont engendré des dizaines de millions de morts. Actuellement en occident c'est une philosophie de type libérale/libertaire qui par d'autres moyens, plus insidieux s'attache à le déraciner sans prendre garde aux conséquences inéluctablement catastrophiques qui s'ensuivront.

Parmi ces libéraux libertaires, il faut compter un écrivain, séduisant par son talent, mais à la philosophie plus incertaine. Il s'agit de Michel Onfray.

M.Onfray voue au christianisme une malveillance certaine. Le drame est que sur beaucoup, dans l'état calamiteux où se trouve aujourd'hui le grand public occidental sur le plan culturel, ses affirmations, ( au nombre desquelles on peut lire le refus de l'existence même de Jésus sur le plan historique ) peuvent faire mouche.

La résistance toutefois s'organise. Et vous écouterez ( voir le lien ci-dessous ) la critique de Michel Onfray par Jean-Marie Salamito, un spécialiste universitaire de l'antiquité chrétienne, professeur à la Sorbonne.

Voici donc, pour sortir de la politicaillerie ambiante depuis huit mois, un discours cohérent, argumenté.
En le publiant, je n'ai pas l'impression de m'écarter de la vocation du Scrutateur. En fait c'est même le contraire. Mais l'on a changé de niveau.


 

Le Scrutateur.

Jean-Marie Salamito répond à Michel Onfray sur le christianisme( https://www.youtube.com/watch?v=RD0RZm6A7xA ).

Commenter cet article

Mottet 19/06/2017 22:32

Excellent, passionnant.