Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

La montée en puissance du candidat Daniel Duval-Violton, en Martinique, et de sa suppléante, Hélène GRESSIER la Caraïbe en parle

Un renouvellement, si nécessaire,  des classes politiques en Guadeloupe et en Martinique ( de même que cela serait si utile dans le petit monde de nos médias ) s 'amorce-t-il, au moins dans Madinina.

Cet article dont nous publions d'abord la traduction, suivie de l'original ( voir le lien ) le laisse espérer.

 

Le Scrutateur.

___________________________________________________________

 

Traduction : ELECTIONS LEGISLATIVES DANS LES FRENCH WEST INDIES : LES CANDIDATS INDEPENDANTS INQUIÈTENT LES PARTIS TRADITIONNELS

 

Texte : FORT DE FRANCE, Martinique - Alors que les électeurs des Antilles françaises vont se rendre aux urnes samedi pour élire leurs députés pour le premier tour des élections législatives françaises, les partis traditionnels craignent une percée des candidats indépendants auprès des électeurs fatigués de voter pour les mêmes représentants depuis plusieurs années, dont certains déjà élus au sein de la Collectivité Territoriale.
En Martinique, 53 candidats sont candidats pour seulement quatre sièges et parmi les candidats qui "montent" Daniel Duval-Violton, qui se présente dans le quatrième district.

Duval-Violton a déclaré qu'il représente «la Martinique qui parle vrai», c'est-à-dire une Martinique qui rejette les anciennes méthodes et les anciens discours politiques.

Son programme est simple: «santé et formation» car, d'après lui, la qualité de vie repose sur ces deux piliers. En tant que médecin, une bonne santé et également un bon métier, sa suppléante est une spécialiste de l'ingénierie de la formation, une stratégie qui «parle» à la population, fatiguée des slogans impersonnels si vite oubliés.

Duval-Violton souhaite également réactiver une des principales responsabilités du député, contrôler l'application correcte de la loi, ce qui, selon lui, est loin d'être toujours le cas en Martinique.

Les candidats indépendants vont-ils créer une surprise en Martinique? La réponse Samedi 10 Juin

 

 

Parliamentary elections in the French West Indies: Independent candidates worry traditional parties

Breaking News

 

 

https://www.thecaribbeanradio.com/parliamentary-elections-in-the-french-west-indies-independent-candidates-worry-traditional-parties/

 

FORT DE FRANCE, Martinique — When voters in the French West Indies go to the polls on Saturday to elect their deputies during the first round of the French legislative elections, the traditional parties are worried that independent candidates may make a breakthrough with voters tired of voting for the same representatives for several years, some of whom are already elected representatives of the Territorial Collectivity.

In Martinique, 53 candidates are running for only four seats and among those candidates who are in the ascendant is Daniel Duval-Violton, who is contesting the fourth district.

Duval-Violton said he represents “Martinique which speaks true,” which is to say a Martinique that rejects old methods and old political speeches.

His program is simple: “health and training” because, according to him, quality of life rests on these two pillars. As a doctor, being healthy and having a good job, his alternate is a specialist in training engineering, a strategy that “speaks” to the population, tired of impersonal slogans so quickly forgotten.

Duval-Violton also wishes to reactivate one of the main responsibilities of the elected deputy – to control the correct application of the law, which, according to him, is far from always the case in Martinique.

Are independent candidates going to create a surprise in Martinique? The answer will come on Saturday, June10.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Bellettre 08/06/2017 09:35

Bonne chance et succès aux candidats indépendants!