Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Orginet/ Porcinet, comme on dit dans le Meilleur des mondes d'Huxley. 2  ) A Paris, hier. 3 ) GayPride à Mexico
1 ) Orginet/ Porcinet, comme on dit dans le Meilleur des mondes d'Huxley. 2  ) A Paris, hier. 3 ) GayPride à Mexico
1 ) Orginet/ Porcinet, comme on dit dans le Meilleur des mondes d'Huxley. 2  ) A Paris, hier. 3 ) GayPride à Mexico

1 ) Orginet/ Porcinet, comme on dit dans le Meilleur des mondes d'Huxley. 2 ) A Paris, hier. 3 ) GayPride à Mexico

Vous avez le droit d'avoir vos préférences, à condition de préférer ce qu'on vous ordonne de préférer. Chez les Allemands du IIIe Reich, c'était exactement comme ça. En Corée du Nord, à Cuba, en Albanie jadis, au Kampuchéa démocratique, en RDA, en Chine ou en URSS c'était comme ça aussi (c'est d'ailleurs pour ça que le IIIe Reich est unanimement considéré comme un régime d'extrême-droite par l'ensemble de la propagandastaffel contemporaine : eh oui ! la terre est tellement ronde, que plus c'est à l'est, plus c'est à l'ouest - et vice-versa).

Exagérerais-je? Mon ironie, légère, serait-elle déplacée, empreinte du refus de se manifester pour les minorités ou majorités ( cela existe aussi ) opprimées, menacées, marginalisées.

Vous auriez tort de le penser. Et puisqu'il s'agit, ici, des groupes LGBT, je précise que jamais je n'ai eu de mépris pour les homosexuels, mâles ou femelles. Que jamais je n'ai traité de pédés, ou de gwouines les garçons ou les filles que l'on accablait injustement à cause d'une particularité qu'ils n'avaient pas choisie, et qui est, tous comptes faits, peut-être préférable ( sauf pour le confort social ) à ces autres particularités que sont la méchanceté, l'hypocrisie, la vulgarité, qui, elles, peuvent être choisies, quoique pas toujours. Que l'on songe à Shylock dans Shakespeare « La méchanceté que vous m'avez enseignée, mes maîtres, comptez sur moi pour la mettre en pratique ».

Donc évacuons le mépris, que la hauteur d'un homme d'élite invite, d'ailleurs, à ne dispenser qu'avec parcimonie, à cause du grand nombre de nécessiteux.

J'ai soutenu ardemment la Manif pour tous, et son refus du mariage homosexuel. Pas plus que la majorité de ces militants pour des raisons « d'homophobie », sentiment qui m'est étranger, ou religieuses, mais parce que la famille, quelles que soient ses modalités dans l'espace et dans le temps, est une institution créée pour stabiliser les couples capables de procréer, et d'élever les enfants ( aventure plus difficile, disait Péguy, que de faire le tour du monde en quatre-vingt jours au temps de Jules Verne ) avec le minimum (possible ) de contre-temps et d'instabilité.

C'est pour cela, et pour d'autres raisons que je ne peux toutes développer dans un court article, que j'accepterais le PACS, pour des raisons de stabilité sociale, pour des raisons de justice individuelle, et de compréhension à l'égard des hommes et des femmes homosexuelles, pour les aider à se stabiliser notamment.

Le mariage, comme je l'ai dit plus haut n'est pas acceptable pour eux, ( beaucoup en conviennent d'ailleurs ) à moins d'instituer PMA ( procréation médicale assistée ) ou GPA ( gestation pour autrui ) qui entrainent, dans la foulée toutes sortes de dérives, médicales, commerciales, certains ont même, assez judicieusement évoqué le retour d'une forme d'esclavage moderne avec la marchandisation des enfants.

D'autant plus que les essais d'adoption d'enfants par des couples d'homosexuels ont parfois abouti à des échecs redoutables comme en témoigne le lien qui suit : ( Élevés par des homosexuels, ils confient leur souffrance à la communauté gay :

Il y a quelques jours, les homosexuels Dolce & Gabbana affirmaient que « la famille n’est pas une mode passagère, c’est un sens de l’appartenance. […] La seule famille, c’est la famille traditionnelle. » Tollé immédiat et appel au boycott dans les milieux LGBT.

Quelques jours plus tard, six adultes américains élevés par des homosexuels écrivaient pourtant aux deux stylistes pour les remercier d’avoir « donné voix à une chose que nous avons apprise par l’expérience : chaque être humain a un père et une mère, et couper l’un ou l’autre de la vie d’un enfant, c’est priver l’enfant de dignité, d’humanité et d’égalité ». La suite en cliquant ci-après : http://www.bvoltaire.fr/eleves-par-des-homosexuels-ils-confient-leur-souffrance-la-communaute-gay/ ).


 

Cela dit, revenons sur l'activisme LGBT qui avec sa GayPride, paradait hier à Paris. Les homosexuels honnêtes, et de bonne volonté, ( probablement la majorité ) qui ont répondu à l'appel des sirènes de la propagande ne sont sûrement pas bien conscients que les lobbies LGBT, poursuivent d'autres objectifs que la justice et leur bien être. Qu'eux, les homos sont dans les mains des maîtres médiatiques une pure et simple matière première d'ambitions cachées mais bien réelles, déstructurer la société ( dont la famille traditionnelle était l'élément de base ), l'émietter pour transférer toutes les responsabilités éducatives à l'Etat et à ses organes, comme l'école, ou des couples sous contrôle ( à tous égards ) dont on voit mieux pourquoi il faut rester extrêmement vigilant sur son évolution.

Pour des homosexuels il y a autre chose çà faire pour influer sur un devenir social plus juste et plus humain à leur égard, que de participer aux campagnes de propagandes de groupes qui les considèrent seulement comme la matière première de leurs puissance et de leur richesse.

J'ai choisi pour illustrer la Gaypride d'hier une photo qui montre évidemment la vulgarité des organisateurs, et ce processus EN MARCHE, pour dévaluer aux yeux de la majorité les homos qui acceptent sans réfléchir d'être ainsi incarcérés dans le matérialismle le plus grossier. S'il y a de l'esprit à porter une pancarte ainsi rédigée « Ouvrons grand nos frontières, et nos derrières », alors lecteurs amis, et éventuellement homosexuels » il ne peut s'agir que l'Esprit d'EN BAS, celui qui nie tout, et n'aime pas la vie dont il a il est vrai une vision erronée.

 

Le Scrutateur

_____________________________________________________ Premier blocage du quinquennat Macron : celui du char LGBT En Marche !

 

Ce deuxième lien porte plus précisément sur la Gaypride d'hier.

 

http://www.bvoltaire.fr/premier-blocage-quinquennat-macron-celui-char-lgbt-marche/?mc_cid=35fb27ddeb&mc_eid=b637f48f19

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article