Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Vers un premier conflit d'intérêt au gouvernement !
Vers un premier conflit d'intérêt au gouvernement !

Premier coup de canif à la morale dans le gouvernement des gens moraux. ( http://www.valeursactuelles.com/politique/vers-un-premier-conflit-dinteret-au-gouvernement-83472 ). LS

 

______________________________________________________________________________

 

Affaire. Emmanuel Macron avait été très clair, aucun conflit d’intérêt ne serait toléré. Pourtant, le mari de la nouvelle ministre de la Santé dirige l’Inserm.

La nomination du tout premier gouvernement Philippe devait avoir lieu mardi 16 mai. Ce fut finalement fait le lendemain. Le nouveau président de la République voulait donner plus de temps à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique afin de vérifier les déclarations fiscales des futurs ministres et anticiper tout conflit d’intérêt.

Système de déport

Raté. Comme le souligne Le Monde, Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé, est mariée à Yves Lévy, directeur de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Or, le ministère de la Santé exerce une cotutelle sur cet organisme public.

Sur le même sujet

Un proche de Macron met le feu aux poudres sur la PMA

Cité par Le Monde, l’entourage de la ministre assure que le sujet est clairement identifié et que Mme Buzyn ne traitera pas les sujets en lien avec l’Inserm, par un système de déport. Le sujet est en train d’être traité au niveau du secrétariat général de l’Elysée, explique-t-on.

Emmanuel Macron avait lui-même décidé de pratiquer ce déport destiné à prévenir tout conflit d’intérêt lorsqu’il était devenu secrétaire général adjoint de l’Elysée, en 2012. Je n’ai pas traité de dossiers que j’avais eu à connaître, j’ai fait la même chose en tant que ministre, expliquait-il sur Mediapart le 5 mai.

L’Inserm, sujet central au ministère

Même avec ce système de déport, Agnès Buzyn sera vite dans une position délicate, tant, pour un ministre de la Santé, l’Inserm n’est pas un domaine occasionnel, mais un sujet d’activité quasi quotidien.

Un argument semble avoir joué en faveur de la nomination d’Agnès Buzyn sans que son mari soit obligé de démissionner : le fait que le budget de l’Inserm soit entièrement assumé p

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

belle france 23/05/2017 09:17

A Christo.... Et oui ce n'est pas un gouvernement "blanc/bleu" comme les médias nous l'ont servi...Macron, Macron, Oh....Macron ! Mais ce gouvernement tout comme les autres n'échapperont pas aux médisances , fuites dans les journaux, affaires etc.... Il y a fort a parier que de nombreux français vont déchanter, et ensuite, se plaindre. Donc a suivre.....bonne journée

christo 23/05/2017 03:43

Tout peut arriver:
Bayrou:diffamation,procès janvier 2019
Bayrou,Sarnez,Le Maire:Emplois fictifs,UE et AN
Buzyn et les laboratoires privés
Edouard Philippe:Areva
Fils thomas le Drian