Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Pour commencer la journée : La première vie de Brigitte Macron. ( 24/05/2017 ).

Allons ce blog n'a pas envie de rivaliser avec Closer, ou Paris-Match. Mais, et abstraction faite de toute considération politique, je publie ce reportage sur la vie de Brigitte Macron avant sa rencontre avec … Emmanuel.

 

Le Scrutateur.

 

https://www.youtube.com/watch?v=YzTYmHRpKXM 

Je me permet de transposer ici les commentaires qu'ont suscité sur facebook cet article, que j'ai produit sans aucune ambition la nuit dernière pendant un insomnie, qui m'aimant trop, refusait de s 'en aller.

Les voici :

 

Marie Ray Prochain numéro... La double vie de Pénélope ? ?

J’aime

· Répondre · 11 h

Andy Ivey a répondu · 1 réponse

Jean-marc Tacita

Jean-marc Tacita Ah Brigitte ! Une réincarnation

J’aime

· Répondre · 10 h

Jean S. Sahaï

Jean S. Sahaï Du cancan ?

J’aime

· Répondre · 9 h

Edouard Boulogne

Edouard Boulogne Nullement nécessaire. Mais nullement cancanier. J'ai vu cela comme comme relativement émouvant et se terminant mieux que l'histoire analogue survenue en 1968 entre un professeur du sexe "faible" et un lycéen . La femme prof attaqué par les parents du jeune homme ( des militants de gauche soixante-huitards pourtant !!! ) l'ayant poursuivi en justice la poussant au suicide. On en tira un film avec, si je me souviens bien Annie Girardot. Pour Brigitte et Emmanuel les choses se sont mieux passées. J'avoue, surtout venant de la personne à qui je pense, n'avoir pas bien compris la référence à Pénéloppe ( femme de droite par ailleurs ).

J’aime

· Répondre ·

1

· 7 h

Jean S. Sahaï

Jean S. Sahaï Tu te souviens du film, c'était avec Jacques Brel, je crois. "Les risques du métier". Un tollé à l'époque...

J’aime

· Répondre · 7 h

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Ce film là accusait faussement de viol. Aucun rapport

J’aime

· Répondre · 3 h

Edouard Boulogne

 

Votre réponse...

Cynthia Darnis Plouhinec

Cynthia Darnis Plouhinec Le film est je crois "Mourir d'aimer" .

J’aime

· Répondre ·

1

· 7 h

Edouard Boulogne

Edouard Boulogne En effet

J’aime

· Répondre ·

1

· 4 h

Edouard Boulogne

Votre réponse...

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Personne ne parle de "
Déontologie " du professeur

J’aime

· Répondre · 7 h

Josée Léonidas

Josée Léonidas Je ne vois toujours pas le problème, d'autant plus ils vivent leur vie sans complexe et ça dure depuis des années. À la longue ça devient fatiguant.

J’aime

· Répondre · 4 h

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Un professeur et son aura incontestable peut il être dupe de la fascination qu il exerce ? L âge n a rien à voir dans l affaire mais le statut prof / éleve beaucoup.

J’aime

· Répondre · 4 h

Josée Léonidas

Josée Léonidas Je ne me vois pas dans aucune circonstance, avec si je peux le dire, un gamin au moment de leur histoire, déjà, deux générations différentes, comment ils se sont pris. Mais, si cela choque certains, de leur côté ils ont su affronter tous avec indifférence, Bien ça ne regarde qu'eux, et tant pis au que dira-t-on.Useul Haussmann.

J’aime

· Répondre · 4 h · Modifié

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Ca regarde toute la société parce que sinon , on peut voir en chaque prof , un prédateur possible. Inquiétude justifiée des parents. On préfère la bluette sentimentale : triomphe de Voici et Gala.
30 ans d exercice me permettent de dire cela.

J’aime

· Répondre · 3 h

Edouard Boulogne

Votre réponse...

Edouard Boulogne

Edouard Boulogne Madame Hussnian a raison sur le fond. Il doit y avoir une déontologie du professeur. Sinon toutes des dérives deviennent possibles. Cela dit quand il y a rupture dans la réserve institutionnelle, comme cela s'est passé pour ceux qui ont servi de points de départ à ce petit échange, il faut tacher de "faire avec" comme on dit. Dans l'histoire de la pédagogie amoureuse, il y a aussi un film ou le maître ( un prof de philo ) fut séduit par une élève ( Vanessa Paradis ), et il y eut aussi au au xII ème siècle à Paris, l'histoire d'un célèbre et jeune théologien Abélard, qui "fauta" du fait de la petite Héloise. Cela se termina mal aussi : "Où est la charmante héloïse, Pour qui fut châtré, puis moine, Pierre Abélard à St-Denis. Pour son amour eut cet essoine" ( essoine, pour ennui.

J’aime

· Répondre · 3 h

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Héloïse et Abelard , la première histoire mais elle illustrait surtout la force de l interdit. Tout comme le roman dont je porte un des prénoms , une vraie bombe de toutes les transgressions. Ma référence " l amour et l Occident " de Denis de Rougemon...Voir plus

J’aime

· Répondre ·

1

· 2 h

Edouard Boulogne

Edouard Boulogne Merci d'avoir supposé que j'avais gardé de la tenue envers mes élèves. Par ailleurs merci d'avoir évoqué Rougemont et le livre que vous citez. Il y développe une thèse remarquable que l'amour est le mortel ennemi du bonheur; que le mariage donne sa chance ( au bonheur ). C'est discutable comme toutes les thèses, mais encore faut-il les avoir examinées. Et c'est un beau principe de réflexion personnelle bousolle indispensable sur l'océan des "humeurs" sur lequel nous naviguons présentement. C'est le même Rougemont qui aimait citer le poète arabe andalou Ibn Ashm qui avait écrit en plein "moyen-âge" : " L'amour est une maladie, mortelle, mais délectable. Celui qui n'en est pas atteint souhaite la contracter, et celui en est atteint ne voudrait pour rien au monde en être guéri". Je cite de mémoire, mais le sens y est". Rougement encore prétendait, peut-être à tort, que c'est l'amour venu de certaines secte d'orient, qui engendra le thème de " l'amour passion", qui empreint notre littérature occidentale depuis la fin du Moyen âge et dont il détecte le germe dans Tristan et .... ( ! ) Cet amour qui s'est développé dans nos chefs d'oeuvres littéraires et musicaux où la mort est presque toujours la suite fatale de la passion : Othello, Roméo et Juliette, Le lys dans la vallée, etc, etc. "Prince, voulez-vous entendre une belle histoire d'amour et de mort"? Ainsi commence l'Amour et l'occident, et aussi Tristan et Iseult, dans l'édition de Bédier.

J’aime

· Répondre ·

1

· 25 min

Yseult Hussnian

Yseult Hussnian Plaisir de lire un commentaire en altitude quand beaucoup se sont satisfaits de convertir cette histoire complexe par bien des aspects , en bluette sentimentale stupide. Merci.

J’aime

· Répondre · 16 min

Edouard Boulogne

Votre réponse...

Mc Venutolo

Mc Venutolo Mourir d'aimer , magistralement chanté par Charles Aznavour .

J’aime

· Répondre · 1 h

Edouard Boulogne

Votre commentaire...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article