Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

La lettre de C. jj : Royale ponte !
La lettre de C. jj : Royale ponte !

Bonjour Mr Boulogne,

En total décalage avec les passions récentes, mais certainement pour
parachever l'oeuvre de démolition entreprise en 2012, nôtre évaporée, volatile et fine fleur, adoratrice de la diarrhée verbale vient de pondre , tel le chant du cygne,  ce Décret interdisant la reproduction des grands mammifères marins en captivité...

Je préfère aussi voir ces grands mammifères marins dans leur habitat naturel ivres de Droits et libres de Devoirs,  mais je fais malheureusement un parallèle désolant entre ce Décret et les dégâts attendus par la mise en oeuvre tacite et hypocrite de la reconnaissance, au cours de ce quinquennat , des enfants nés par GPA hors de France ...

Laisser s'organiser et s'intensifier hypocritement la GPA à l étranger, avec quasiment choix du modèle sur catalogue, en facilitant chez nous à posteriori la reconnaissance de ces nouveaux nés conçus par incitation
financière et arrachés à la mère porteuse !

Même si je peux largement comprendre le désarroi et la douleur de parents sans descendance pour x raisons, je ne comprendrai jamais la conception à des fins mercantiles, y compris pour la survie quotidienne de la mère porteuse, ou la santé mentale des futurs parents alors que l'adoption pourrait y remédier.

Je note la prise en compte discrète de la souffrance animale dans le droit fil écologique de la sensiblerie, même si elle doit être prise en compte en général ; je pense en particulier à l'abandon de mesures concrètes pour lutter contre l'abattage rituel !
C'est à se demander si une analyse psychiatrique n'est pas aussi hautement nécessaire à toute prétention à se présenter à un mandat
électif .

Bonne journée, cordiales salutations et bon 8 Mai , Cjj


 

La lettre de C. jj : Royale ponte !
La lettre de C. jj : Royale ponte !

Commenter cet article

Claude HOUEL 08/05/2017 23:36

La "liberté" de pouvoir choisir son enfant sur catalogue, tout en laissant l'orphelin de côté,surtout si il est handicapé, cache mal ce qui arrive derrière : imposer le beau, le sain, le pur,la bonne santé
gage d'une reproduction sans défaut.
On a beau enrober la démarche de beaux sentiments cela a un nom : Il s'agit de
l'eugénisme !
Cela a déjà existé, dans un passé récent, dans l'Allemagne nazie où on a exterminé les malades porteurs de supposées tares, avant même les Juifs et les Tziganes.
C'est le monde de demain que l'on veut nous imposer et c'est parti pour.