Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Financer l'avortement en Afrique ?

Hitler était contre l'avortement des femmes allemandes. Il avait besoin de soldats, ou de chair à canon.

Mais il était pour l'avortement des juives. On sait pourquoi.

Aujourd'hui dans les pays occidentaux, pourri jusqu'à la moelle de matérialisme vulgaire. «  la maladie de l'occident, c'est qu'il n'aime plus la vie » a déclaré un écrivain ) ) on est pour l'avortement, considéré comme un droit de l'homme ( ou du moins des femmes ! ). Les opposants à cette forme de génocide, il en existe encore, sont considérés comme des arriérés ou des « intégristes ».

Ces « intégristes » ( on sait la signification de l'emploi des guillemets ) on les trouve, notamment, en Afrique.

En témoigne l'information suivante :

 

« Seuls les Pays-Bas, la Belgique, le Danemark et la Suède ont accepté de participer à la levée de fonds au profit des organisations internationales pro-avortement, pour compenser la fin des subsides des Etats-Unis.

Ces quatre gouvernements organisent une conférence « She Decides » à Bruxelles, alors que l’Union européenne, qui sera représentée, n’a aucune compétence en la matière.

Unknown-22Dans une vidéo (en anglais) intitulée « La dictature du donneur riche », Obianuju Ekeocha, présidente de Culture de la vie Africaine, s’insurge contre cette initiative :

"De nombreux pays occidentaux, dont le Canada et les Pays-Bas, ont décidé de se rassembler pour lever des fonds. Ces fonds ne sont pas destinés à une aide alimentaire en Afrique. Ces fonds ne sont pas destinés à l’eau en Afrique. Ces fonds ne sont pas destinés aux Africains pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent. Non. Ils se rassemblent pour lever des millions de dollars pour ce qu’ils appellent l’avortement sans risque. Ce qui est en fait le plus décourageant, c'est que ces pays occidentaux n'ont même pas songé à demander aux Africains ce qu'ils veulent !
Ce que nous demandons, c’est votre aide pour les accouchements sans risque des bébés africains !". »

 

Commenter cet article

castets 05/03/2017 06:47

Bonjour Mr Boulogne,
Tout comme le Moyen Orient, nous devrions laisser enfin l'Afrique régler ses problèmes de Continent multiple et complexe. La démographie n'est pas des moindres, l'avortement ne réglera pas la surpopulation en marche, les traditions ont la vie dure, la surnatalité est une mesure de protection ancestrale pour lutter contre les pandémies historiques nombreuses, sans compter l'esclavage, les massacres inter-ethniques et la prévoyance retraite que les peuples du nord ont déjà bien du mal à maîtriser.
La quasi totalité de l'Afrique est indépendante depuis au moins 50 ans, encore une fois, à quoi sert donc l'Onu ?
Il est grand temps que nos amis africains prennent leur envol, sans plus de perfusion financière ou morale que les autres nations de cette planète.
Pour l'anecdote, un de mes employé en Cote d'Ivoire était l'heureux papa de 17 enfants, interrogé sur ses difficultés, il m'a répondu que tout allait bien et que ses 17 enfants était son capital retraite !
Bon dimanche, cordialement Cjj