Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Un Canard : ça bouffe énormément.

Au moins l'égalité, en France, n'est pas une fiction : les mouchards sont copieusement  arrosés par les caisses publiques. Exactement comme ceux qu'ils livrent à la vindicte collective en faisant un fromage de leurs petits secrets en matière de transvasement d'argent public dans leurs poches personnelles. Toutefois, ce qui caractérise aussi la France, c'est cette culture du monopole : certain canard pervers considère que l'argent public, lorsqu'il prend le chemin des poches privées, devrait être réservée aux seuls sycophantes... Très Français, comme raisonnement : mieux on est servi, plus on est jaloux. Il est vrai qu'en ce qui concerne certain Canard vicieux, il paraît difficile de ne pas croire à la rémunération un travail, certes bien réel, mais particulièrement salissant. C'est même peut-être pour cela qu'il se prétend enchaîné, ce canard, tant il est inimaginable que l'on puisse accomplir de son plein gré les plus basses besognes. De leur côté, les ne maîtres d'œuvre sont-ils pas obligés d'intéresser  la partie, s'ils veulent améliorer les rendements ?

Commenter cet article

anonymous 15/02/2017 21:43

Intox. Le canard reçoit ZÉRO subventions de la part de l'état. Vous n'avez qu'à vérifier par vous même. https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/aides-a-la-presse-classement-des-titres-de-presse-aides/.
Contrairement à des journaux comme le figaro, qui sont de droite, et se nourrissent abondamment de l'argent du contribuable.

David 15/02/2017 17:08

Avant de colporter de fausses informations, vous devriez les vérifier ! Le Canard Enchaîné ne bénéficie d'aucune aide directe de l'état. Par contre La Poste est aidée pour la distribution de la presse d'information (dont le Canard Enchaîné) au titre de cette mission de service public. Et cette aide à La Poste pour la distribution de la presse s'applique aussi bien à des titres comme Valeurs actuelles, Le Monde, Libération, Le Figaro, etc...

Claude HOUEL 15/02/2017 21:58

Ah bon ? Si l'argent du contribuable passe par la poste il perd sa notion de public ?
C'est encore pire car c'est un détournement de fond : A partir du moment où ces fonds payent des charges qui relèvent d'une entreprise privée (le canard et les autres) et que ces entreprises font des bénéfices,la démonstration est la même.
Aide indirecte mais aide indue.
L'argument des "autres aussi" serait une excuse dans ce cas mais pas dans celui de Fillion ? La presse au-dessus des lois ?
Le contribuable n'a pas à financer une presse dont les lecteurs, seuls juges, se détournent.

Claude HOUËL 09/02/2017 14:07

Il bouffe énormément mais picore ses informations toujours du même côté, à droite : Probablement atteint d'un torticolis permanent…
Singulièrement cette pathologie disparaît en picorant les subventions dans la poche du contribuable, cas intéressant pour la faculté de médecine.
Au sujet de la presse subventionnée il serait intéressant de savoir si les "aides" ne concernent que les entreprises qui perdent de l'argent ou même celles qui font des bénéfices, dans le second cas le contribuable subventionnerait les BENEFICES de groupes privés, souvent amis des pouvoirs : voilà du bon grain à moudre pour nos "journalistes" d'investigation.

Loulou Tikitak 09/02/2017 13:05

Plus ça bouffe, un canard, plus sa fiente est abondante.