Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Les DOM-TOM oubliés, quand Pierre Caminade tance Valeurs Actuelles.

Nos lecteurs connaissent bien le remarquable hebdomadaire qu'est Valeurs Actuelles. Nous le citons souvent dans la Scrutateur, pour la pertinence de ses analyses, et la vigueur de ses prises de position.
Mais nul n'est parfait. Valeurs Actuelles semble en convenir en citant dans son Forum des lecteurs, ( du n° du 05 au 11 janvier ) un Guadeloupéen, mon ancien élève, et toujours ami, Pierre Caminade, dans une lettre amicale, mais critique, que je reproduis ci-dessous.

 

Le Scrutateur.

 

 

« Originaire et habitant des Antilles, fidèle abonné, je tiens à vous féliciter et à vous encou­rager pour la qualité de votre hebdomadaire. Mon seul regret, c'est l'absence de sujets sur les Dom en général. Nous aimerions pouvoir lire au moins une ou deux fois par an un article portant sur l'économie ou le commerce, ou le tourisme, ou les rapports sociaux et le "vivre-ensemble" d'une communauté antillaise qui se sent oubliée par la plupart des médias. Je prends l'exemple de votre article sur « Ces flacons qui réchauffent l'hiver » ('Valeurs actuelles n° 4175), où il est, entre autres, ques­tion des rhums. Pas un seul rhum des Antilles n'est mentionné! Et pourtant, ils sont chaque année reconnus par les experts du Salon de l'agriculture. Ceux distillés aux Antilles auraient mérité de figurer dans votre article, surtout à un moment où le "made in France" est tant plébiscité par nos élites! ».

 

Pierre Caminade.

 

Commenter cet article

DEVILLERS 08/01/2017 16:44

Oui mais il ne faudrait pas que la radicalisation islamiste qui pointe son nez dans la Caraïbe vienne jouer les trouble-fêtes...Il faut être vigilant, le terreau du chômage et de l'absence de perspectives de la jeunesse qui a déjà conduit à la délinquance et à la toxicomanie pourrait bien prospérer très vite.

Edouard Boulogne 08/01/2017 23:11

Prospérer, comme ailleurs hélas!

Claude HOUEL 07/01/2017 22:19

Mon ami Caminade aurait pu ajouter la formidable mutation de notre tourisme, avec une fréquentation étrangère en augmentation très sensible. Les rues de Terre de haut, par exemple, sont une véritable tour de Babel ou l'anglais,l'italien, l'espagnol,le russe et même le suédois y côtoient le français et le créole saintois. Seul le manque de chambres d'hôtel freine une expansion encore plus grande dans toute la Guadeloupe..
Nos visiteurs ont découvert un havre de paix magnifique dans sa diversité de population et de paysages avec ses produits locaux re-mis en valeur grâce aux efforts de jeunes entrepreneurs rompus aux méthodes modernes de production et de marketing dont le Rhum est le parfait exemple.
A l'heure ou les visiteurs boudent de plus en plus Paris et autres villes malheureusement exposées, ce serait en effet bien que nos médias se souviennent de notre existence en dehors des visites pré-électorales ou des mouvements sociaux.