Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Otages de Daesh. 2 ) Acte de foi ismaliste d'un militant trotskyste " Français" entre guillemets. 3 ) Un membre de la "diversit" comme on dit parfois, plus "souchien"" que le précédent.
1 ) Otages de Daesh. 2 ) Acte de foi ismaliste d'un militant trotskyste " Français" entre guillemets. 3 ) Un membre de la "diversit" comme on dit parfois, plus "souchien"" que le précédent.
1 ) Otages de Daesh. 2 ) Acte de foi ismaliste d'un militant trotskyste " Français" entre guillemets. 3 ) Un membre de la "diversit" comme on dit parfois, plus "souchien"" que le précédent.

1 ) Otages de Daesh. 2 ) Acte de foi ismaliste d'un militant trotskyste " Français" entre guillemets. 3 ) Un membre de la "diversit" comme on dit parfois, plus "souchien"" que le précédent.

( Le titre de l'article est du Scrutateur. Celui donné par M. Bercoff, est dévoilé plus loin ).

 

Il faut distinguer entre les problèmes. Par exemple comprendre que l'on peut être pour une suspension de l'immigration massive d'étrangers en France ( qui à terme assez court posera au pays de graves problèmes ) et d'autre part tenter de modérer l'attitude de certains Français, dits de souche ( encore faut-il s'entendre sur le sens de cette expression. Voir plus bas ) à l'égard des Français relativement nouveaux, assez récemment immigrés ( disons dans les cinquante dernières années ), dont beaucoup sont fils de gens qui furent Français dans l'ancienne Algérie française avant que les avatars de l'histoire ne séparent celle-ci de la France ( en 1962 ) : harkis, fils de harkis, citoyens algériens qui – après 1962 –choisirent la France pour patrie.

Ces gens, arabes français, ( très souvent musulmans, pas toujours pratiquants ) sont assez nombreux, probablement un million et demi, probablement davantage, et doivent être pris en considération, et acceptés dans la communauté nationale, dans la mesure où ils le veulent.

Et il y en a assurément, qui le veulent. J'en connais, assez nombreux, qui s'impliquent dans la politique française, y compris à droite, y compris parmi les jeunes, à gauche ET à droite. Je pense à l'un d'eux que j'ai connu sur facebook, qui réside dans le Sud ouest de la France, qui milita, tout jeune, en 2007, pour Nicolas Sarkozy, et tout récemment pour François ( Fillon, rassurez vous), et qui sont sérieux, font des études sérieuses, y réussissent et résistent aux propagandes vicieuses de l'islamisme, ET d'une certaine extrême gauche française, manipulée et/ou bête, qui est plus « islamiste » que française.

Ceux à qui je m'adresse sur Le Scrutateur, personnes qui refusent les slogans, les solutions faciles et verbales ( mais les mots désarment parfois, et tuent aussi ) telle celle, grossière qui consistent à dire «  on les foutra dehors quand X ou Y sera au pouvoir ».

Il faut se méfier de ces propos sommaires, et dès lors dangereux.

« Les foutre » dehors, d'abord ne serait pas facile, ( et pour Les envoyer où ? ). Politique de guerre civile.

Voudrions-nous retourner au temps des guerres de religion?

D'autre part l'exclusion systématique n'est pas dans la tradition nationale française, dont l'auteur de ces lignes, et je crois la majorité de nos lecteurs se réclament.

S'il faut donc se défendre contre l'immigration massive ( et incontrôlée ), ET il faut éviter de rejeter systématiquement les Français d'origine arabe, même musulmans.

Il faut cependant se poser la question de la compatibilité de l'Islam avec les traditions françaises, chrétienne ou laïque. Sans doute faudra-t-il créer un statut à l'islam en France, comme il en a été pour le judaïsme dès le début du XIXème siècle, grâce à Napoléon 1er, ou, toutes choses égales, pour les catholiques avec la loi de 1905 ( et déjà avec le Concordat, saus Napoléon encore ) sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat ( un point qui est particulièrement sensible avec l'Islam intégral ).

Mais, pour l'avenir, sur ces questions là je crois qu'on ne peut compter, dans les élites françaises, que sur l'union de deux qualités qui leur font, hélas! défaut actuellement, l'union de l'intelligence, de l'ouverture d'idées, mais aussi de la fermeté et, éventuellement de la force.

J'ai ouvert cette réflexion par l'évocation d'un texte d'André Bercoff.

Le voici :

Une communauté prise en otage par les islamistes

Par André Bercoff

 

« Retrouvé un exemplaire de l'heb­domadaire Courrier international du 7 juin 2007. Voici ce qu'écrivait Saad ben Toflah dans le quotidien de langue arabe Asharq Al-Awsat: « La France compte des millions d'honnêtes gens origi­naires duMaghreb, qui constituent la majorité des Arabes et des musul­mans du pays. Leur voix et leur désir de vivre digne­ment ont subi un hold-up de la part d'une infime minorité sans foi ni loi, un mélange d'extrémistes religieux, de ratés qui se prétendent de gauche et de profiteurs qui refusent de se mettre au travail dans un pays qui donne sa chance à tout un chacun. Nombreuses sont, en Occident, les success stories de fils et de filles d'immigrés du Maghreb et d'ailleurs. Or il se trouve que ces communautés immigrées sont prises en otage par des groupuscules de fanatiques très aguerris, passés maîtres dans l'instrumentalisation de notions telles que le droit à la diversité culturelle ou celle de prati­quer sa religion, et qui sèment le trouble et la schizo­phrénie dans les consciences. Ils suscitent et encouragent réflexes de repli et communautarisme,puis se répandent en lamentations, accusant les pays d'accueil de racisme. Ceux-là ne veulent ni s'intégrer dans les sociétés qui les ont accueillis, ni s'en retourner là où ils pensent pou­voir pratiquer leur culture et leur religion dans les accep­tions étroites qui sont les leurs. »

Écrit il y a neuf ans, avant Toulouse, Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice et Saint-Étienne-du-Rouvray. Rien à ajouter. ».

 

Tout est dit en effet. Et M. Bercoff est un homme de droite, comme le Scrutateur, et la grande majorité de la droite intelligente, et d'ailleurs d'une grande majorité des « Français …. de souche »!

 

Le Scrutateur.

________________________________________________________________

A propos de cette expression « Français de souche » et sur la question de savaoir si elle s'applique aux Français colorés de l'outre-mer, lire l'article qui suit :

 

Je n'aime pas l'expression « de souche,Français de souche ». A cause de la connotation biologique que revêt cette expression dans un monde, surtout, où les idéologues les plus racistes se renvoient à la figure des mots dont ils ne maîtrisent pas le sens, dénonçant le primitivisme de leurs antagonistes, sans s'apercevoir qu'ils pensent la même chose que ceux qu'ils dénoncent, à partir d'un « principe en apparence autre mais identique quant au fond  : leur propre couleur de peau, la physionomie caucasienne ou négroïde, ou asiatique, des uns et des autres, etc. ( …. )

La France est le pays le moins légitimé à parler d'une identité biologique, étant un carrefour depuis la plus lointaine antiquité de peuples et d'ethnies fort différentes.

Mais la France, le pays que nous appelons ainsi aujourd'hui, date de 15 siècles. Elles s'est formée progressivement sous l'action conjuguée de l'Eglise catholique, de la dynastie royale des capétiens, et depuis 1792, et surtout depuis 1875 ( la troisième République ), ces trois principales matrices engendrant le « cher et vieux pays » cher au général de Gaulle, qui a certes une identité, non pas biologique, mais historique et culturelle.

Il y a quelques semaines, dans une présentation à un article sur cette question j'écrivais, ici même :

« Je voudrais pour ma part préciser que l'expression « Français de souche » ne renvoie à aucun biologisme, à aucune idéologie de type national-socialiste et à son débile « arianisme ». S'il y a une « race » française » elle se s'entend pas au sens d'une filiation génétique, mais d'une continuité historique et culturelle forgée par plus de quinze siècles de « vivre ensemble », dans la joie et dans la douleur, dans l'harmonie mais aussi dans les conflits – religieux, politiques, culturels – propres à tous les groupes humains.

Ainsi, à mes yeux, il y a bien des Français blancs rosés, aux yeux bleus, qui ne sont plus des Français « de souche ». Et il y a bien des noirs de l'ébène le plus avéré qui sont des Français de belle et bonne souche, qui l'ont prouvé, et qui le prouvent par leur culture, et le don de leurs personnes qu'ils ont consentis en maintes occasions, et notamment à l'occasion des guerres. (… ) ». ( voir l'article : http://www.lescrutateur.com/2015/02/les-antillais-sont-des-francais-de-souche-par-edouard-boulogne.html ).

Pour moi, il y a donc une identité française, qui inclut tout individu quelle que soit son origine biologique ( noire, jaune, etc ) et donc nous les Guadeloupéens, Martiniquais, Réunionnais, etc.

Je suis heureux de constater que la jeune Marion Maréchal Le Pen partage cette analyse. Cette jeune femme ( et je ne suis pas du Front National, ni d'ailleurs d'aucun parti politique ) est intéressante, plus importante pour la France ( et même pour un Front National qui se serait libéré, elle y contribue, des hypothèques que font encore peser sur cette organisation certains errements de son fondateur J-M ) car, refusant la l'identité close, elle tente de refonder une identité nationale ( historique et culturelle ) mise à mal ces temps-ci par le mercantilisme de la société exclusivement marchande, et mondialisée;

Mais ses propos sont évidemment critiqués ( et travestis ) par ceux, en France qui voient en elle une menace pour leurs situations propres « d'assis », ne pensant qu'à exploiter à leur profit un statu quo débilitant pour les valeurs nationales vraies.

Le comble, c'est quand des Africains qui ne comprennent rien à la France, comme ce petit garnement de journaliste qui ne se prend pas pour de la petite merde, prend le ton de l'instituteur pour énoncer ses petits délires, et critiquer la jeune Marion au moyen de sophismes, qu'un esprit formé découvre à la première lecture, mais qui pourraient troubler les esprits faibles, ceux que produit l'école française d'aujourd'hui conduite par des Vincent Peillon, ou des Najat-Valat-Belkacem.

Exemple de ces sophismes : il y a plus de 2000 ans, il y avait des blancs ( Gaulois ) de religion animiste. Les immigrés africains sont animistes. Au nom de quoi leur interdirait-on l'intégration à la nation française dont les ressortissants actuels ont eu des ascendants animistes?

On reste pantois devant tant d'impertinence, ou de mauvaise foi ( surtout de mauvaise foi ).

A quand, poursuit le petit garçon qui se croit grand, un chef de l'Etat français qui promouvra la religion vaudou, comme religion française au même titre que la religion catholique?

Question au garçonnet : «  Quand te poseras-tu la question du pourquoi du retard historique des pays africains sur ceux de l'Europe, ou influencés par l'Europe ( le Japon, la Chine, entre autres ) ? L'esprit des religions qui scrutent le réel, et conditionnent notre rapport à lui, est-il vraiment pour rien dans le développement, économique, scientifique, philosophique des peuples de la terre? ».

Le vaudou? Pourquoi pas, si l'on prend Haïti pour le modèle de référence en matière civilisationnelle ».

Oui garçon, tu as raison de vouloir penser par toi-même. Mais tu as encore de gros efforts à faire pour dépasser le stade du copier coller à partir de « maîtres » le plus souvent « blancs » mais en voie de dégénérescence rapide.

 

Le Scrutateur .

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 10/12/2016 16:37

"tous coupables" ou "responsables mais pas coupables"?

Claude HOUEL 08/12/2016 23:57

Otages arabes ? En France ? sauf à évoquer le syndrome de Stockholm , force est de constater, qu'à quelques très rares et courageuses exception près, ces otages se sont laissé bien facilement
capturer par des islamistes, minoritaires mais déterminés,sans leur opposer leurs supposées valeurs françaises d'alors.
Peut-on le leur reprocher quand une encore plus grande majorité de "souchiens" ne sait même plus quelles sont les valeurs à défendre ? Nous sommes tous coupables !

castets 08/12/2016 18:19

Bonjour Mr Boulogne,
Que de merci ai-je à vous dire pour vos articles, bien des réflexions liées plus à leur lecture qu'au visionnage brouillon des émissions politiques majeures, et hélas y compris sur LCP censée nous éclairer objectivement.
Après cette Primaire et en attendant la seconde qui devrait multiplier paquets, emballages cadeau et utopies, je me force à dégager des grandes lignes pour éviter la pollution de mon esprit par circonvolutions verbales multiples et agressives !
Je n'arrive pas à parier sur un courant Politique, intelligent et manœuvrier qui pourrait éviter à la France de sombrer à court terme dans le chaos lié au multiculturalisme, qui malheureusement se précise de jour en jour ! En Cote d'Ivoire, il se disait que : "quand les flamboyants fleurissent les blancs dépérissent "
Actuellement au marché, je me retrouve dans le souk d'Oran et je constate que ...
" quand les voiles volent au vent les souchiens filent à la niche la queue basse en détournant le regard "
L'islam devrait affoler les compteurs, mais c'est la référence au fascisme du passé qui remporte la palme !
Nous mettons en exergue l'avortement et en parallèle le Droit à l'enfant, en oubliant que le taux de natalité des migrants depuis 40 ans est quasi exponentiel, mais non contrôlable par volonté politique.
Même si j'ai un doute sur un réveil salutaire des autochtones historiques, je ne parierai pas sur la quiétude à venir en redoutant que des extrémistes de tous poils ne soient entraînés à faire revivre à d'autres populations des expulsions violentes de notre sol national, expulsions massives comparables à l'éviction rapide et définitive de nos Pieds Noirs d'AFN, qui se croyaient eux aussi sur leur terre natale... l'Algérie !
C'est un épisode que je ne souhaite pas revoir sur les écrans ou dans les rues .
Pour éviter cela, je pense que nos futurs impétrants pour 2017 doivent porter sans masques tous ces paramètres lors de la Campagne Présidentielle, cela pourrait nous éviter un bain de sang dans un futur assez proche.
Bonne fin de journée, cordialement Cjj