Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Marine Le Pen chahutée en Guyane : viol du droit fondamental à la liberté de circulation des personnes et des idées

Hier, dans le cadre de la campagne électorale des présidentielles de 2017, madame Marine Le Pen prétendait débarquer en Guyane pour un bref séjour.

Son arrivée a été violemment perturbée par une maigre troupe de braillards d'extrême gauche ( 30 personnes a-t-on dit. Et sur Guadeloupe 1ère. C'est dire ! ).

Trente personnes, mais pas de force de l'ordre conséquentes et surtout mandatées pour faire respecter l'ordre et la loi dite républicaine.

En revanche la diffusion de ce dérisoire accès de haine antidémocratique, par les médias, et notamment les télévisions, se sera effectuée sur tout le territoire français, pouvant ( voulant... ? ) donner l'impression aux distraits qu'il s'agissait d'un mouvement de fond.

 

Je voudrais noter, à destination des autorités chargées du maintien de l'ordre et du droit, que cette « manifestation » était parfaitement illégale, qu'elles se font fait complices d'une violation patente du droit des gens, et plus précisément du droit à la libre circulation des personnes ( et des idées ) dans tous l'espace européen, dont font partie la France et ses régions d'outre-mer : « La libre circulation des personnes dans l'espace européen est un principe fondamental de l'Union européenne. En vertu de ce principe, tout citoyen européen ainsi que les membres de sa famille peuvent se déplacer dans un autre pays de l'Union européenne pour voyager, étudier, travailler et même résider ». ( http://www.touteleurope.eu/les-politiques-europeennes/marche-interieur/synthese/la-libre-circulation-des-personnes.html ).

 

En s'opposant au droit de madame Le Pen de descendre et séjourner, et militer en Guyane, les braillards gauchiste, et les « autorités » officielles, par leur passivité, se sont mises en infractions à l'égard du droit national et européen.

Il fallait que cela fut dit, et … c'est dit.

 

Je précise que je ne suis pas membre du Front National, que je n'ai jamais ENCORE voté pour ce parti, même depuis la fameuse « dédiabolisation » que l'on prête à Marine Le Pen d'avoir opéré.

Qu'à l'élection présidentielle, mon choix du candidat auquel j'apporterai ma voix est déjà fait. Sauf éléments nouveaux d'appréciation qui apparaitraient d'ici le mois de mai 2017.

Mais j'ajoute aussi, que je ne vois pas QUI pourrait m'interdire de voter pour Marine Le Pen, si j'estimais devoir le faire. Madame Le Pen qui représente , comme l'ont prouvées toutes les élections de ces dernières années entre 25 et 30% de l'électorat national. Excusez du peu !

 

Que disent les braillards dont nous parlons pour tenter de justifier leurs aberrations?

Que le Front national est un parti extrémiste et … raciste.

Mesdames et messieurs, pas ça et pas vous !!!

Le racisme a bon dos. Un penseur émérite disait que l'extrémisme est un délire de surcompensation d'un doute. En d'autre termes, que plus l'on dénonce le racisme supposé de l'autre, plus c'est pour tenter de distraire l'attention de son propre racisme exalté.

Il y a quelques jours, je lisais sur un site facebook le récit d'une chasse au lion en Afrique, où l'on montrait le superbe fauve abattu par trois chasseurs européens, qui posaient fièrement au côté de leur victime.

Je ne partage pas ce genre de fierté, pourtant largement partagée de par le monde, de façon très interraciale.

Ce qui a retenu mon attention c'est un commentaire dudit lien informatique. Son auteur noir ( photo à l'appui ) écrivait sobrement : « ah! Ces blancs »!
Si le site que j'évoque n'avait pas été celui d'une personne que je connais, que j'estime, et qui m'estime ( elle me l'a dit publiquement, sur facebook ), et qui plus est une ancienne élève, j'aurais conseillé à ce hérault de la morale ( et de l'éthique ) d'être prudent : « prenez garde monsieur! Votre propos pourrait être interprété comme raciste ( ce qu'il ne peut pas être, évidemment ). Et vous pourriez être inquiété par le MRAP, SOS-racisme, ou la Ligue des droits de l'homme, ces puits de vertus étique ( oui étique ) ».

Je n'ai pas commenté. Sans doute pour ne pas incommoder mon ancienne élève.

Peut-être aussi inspiré par Jean de La Fontaine, qui écrivit, comme chacun sait, cette morale, tellement vraie, d'une de ses fables : «  selon que vous serez ( censuré ) ou ( censuré ) les jugements de cour vous feront puissant ou misérable ».

 

Bonne soirée, chers lecteurs de la Guyane, et aussi tous les autres.

 

Le Scrutateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 17/12/2016 17:56

30 qui interdisent à une élue représentative de millions de français de s'exprimer.
et ceci avec la complicité du préfet UMPR/S de Guyane.
bravo la démocratie UMPR/S!

XAM CIREDERF 17/12/2016 12:34

Mais comment justifier de tels comportements de "guides de leur peuple" qui veulent par ailleurs chercher à coloniser les "pauvres" (disent-ils) de la Caraïbe? Un démocrate ne doit pas avoir peur de se confronter à d'autres, sauf si ses convictions démocratiques ne sont que la volonté de "dominer par tous moyens" tout ce qui n'est pas lui. Marine LE PEN comme des idéalistes révolutionnaires que nous connaissons chez nous, cherche à faire passer ses idées. Il faut lui répondre argument contre argument et non par l'insulte ou l'ostracisme.
Je n'ai jamais voté FN, je n'ai jamais été conquis par les dogmes d'ou qu'(ils viennent, mais je refuse la dictature .

castets 17/12/2016 07:10

Bonjour Mr Boulogne,
Au fond, ce n'est qu'une histoire de Culture... La culture depuis longtemps du deux poids deux mesures !
Cela pourrait-il changer un jour, peut-on raisonnablement l'espérer, qui pourrait le prétendre ?
Un espoir peut-être !
https://fr.lourdes-france.org/sndlphp/frmpaie/frmCandelabre.php?p=W
Bonne journée, cordialement Cjj

luc ANDRE 17/12/2016 01:16

Je ne peux comprendre comment des gens qui se disent democrates refusent de respecter les lois de la Republique. Si je devais manifester par une telle attitude vis à vis des candidats que je refuse et des personnes qui chez nous vomissent sur la France et les blancs? Marine le Pen est une citoyenne française et elue de la République et dirige un Parti legal et autorisé. Et apres ce sont ces trublions qui viendront nous parler de racisme? je condamne fermement ce type de derives et de comportements.

Livia 17/12/2016 00:21

Ces trente personnes n'ont-elles pas été mandatées par une certaine Christiane ? On la sait virulente et agressive!

Paul Tikitak 16/12/2016 22:22

C'est par des attitudes comme celle-là : imaginerait-on pareil comité d'accueil à Orly pour Domota ou pour un de nos Fidel Loko, qu'on traiterait tous les Français de métropole de racistes de kolonyalisse étoile de sales blancs. C'est tout simplement par des attitudes comme celle-là, de la part de nos divinités lokal, que les pensées larguistes - autrement dit "indépendantistes", tendance "mais qu'on se débarrasse de ces territoires d'outre-mer qui nous coûtent sans nous rapporter et qui en plus ne veulent pas nous voir chez eux alors qu'ils se croient chez eux chez nous"... Hé oui ! Caricature pour caricature, slogans pour slogans, mensonges pour mensonges et racisme pour racisme, pourquoi y aurait-il rupture d'égalité... dans la République ?