Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

TRUMP élu président des USA. N'ayez pas peur !

Français, n'étant pas un spécialiste des Etats-Unis ( contrairement à la majorité de nos compatriotes....... du moins sur facebook ) j'ai peu commenté la campagne électorale qui s'achève par la victoire de Donald Trump.

J'étais pourtant attentif, et je n'osais croire en une victoire de Trump. N'avait-il pas contre lui tout l'establisment américain et le monde médiatique français ( cela est traditionnel chez nous au pays du Monde, de Mediapart, du Nouvel Obs, et autres institutions chargées de veiller au politiquement correct, cette idéologie du Nouvel Ordre Mondial ( qualification du matérialisme militant du liberalisme sans foi ni loi ).

Tous les sondages le donnaient perdants, et la veille encore du scrutin, le New York Time le donnait largement battu. Ces sondages dont la fonction semble être d'exacerber le conformisme naturel des foules qui n'ont pas encore compris leur fonction de pièges à gogos, où si l'on préfère d'attrapes-gniais.

Cette fois pourtant le rite n'a pas fonctionné, et nombre de nigauds ( sauf en France où l'aliénation est profonde ) ne se sont pas laissé avoir.

Trump donc est président. Il a su parler aux Américains du peuple, et formuler un certain nombre de vérités, dans le style un peu bouffon de ceux qui n'ont pas l'habitude de piétiner les parquets vernis de la Maison Blanche, ou ceux de la nomenklatura américaine.

Trump n'est surement pas le bouffon qu'il a « joué ». Et déjà ses premières réactions officielles montrent un homme différent.

Il y a un regret que je voudrais formuler c'est l'investissement officiel et enthousiaste du couple Obama en faveur du personnage tellement balaud d'Hillary Clinton.

En tant que membre du même parti, on peut comprendre son engagement, mais non l'enthousiasme affecté. Encore une déception, pour l'Amérique profonde, y compris des électeurs d'Hillary, ( et de Barrack ) qui tous n'étaient pas dupes, de la pourriture qu'elle représentait.

Pas d'enthousiasme donc du côté du Scrutateur, mais malgré tout une certaine satisfaction, car la banquise du politiquement correct fait entendre ses premiers craquements. Et nous pourrions peut-être en bénéficier en France, très rapidement.

Certains équivalents du clan Clinton en France, les tenants, disent-ils, d'une « identité heureuse » ( voir plus bas ) ne cachent pas leur morosité.

Un état d'esprit appelé peut-être à se dissiper.

 

Le Scrutateur.

 

 

( I ) Donald Trump, élu président des États-Unis, se pose en rassembleur


( http://www.atlantico.fr/pepites/etats-unis-enorme-surprise-trump-rafle-etats-cles-et-est-proche-emporter-2875183.html#tLjSbBJD0PrwdFbO.99 ).

 

  • C'est officiel : Donald Trump est élu 45ème président des États-Unis. 

  • Hillary Clinton l'a appelé pour concéder sa défaite. Il a remporté les états-clés un par un : la Floride, l'Ohio, la Caroline du Nord, la Géorgie, l'Iowa, le Wisconsin, contre toutes attentes. Decision Desk, l'institut de prédiction le plus fiable, l'a donné président en premier, avec des victoires en Arizona et en Pennsylvanie. 

  • Dans son premier discours de président-élu, Donald Trump s'est posé en rassembleur. Il a félicité son adversaire et a loué son bilan de service de l'État.


 


 

  • Il a mis en avant son projet de relance de l'économie par les infrastructures. "Je promets d'être le président de tous les américains", a-t-il notamment déclaré. "Nous allons embarquer dans un projet de croissance et de renouveau national. [...] Nous allons doubler la croissance et nous aurons l'économie la plus forte au monde. [...] Nous deviendrons amis avec chaque pays qui voudra être ami avec nous."

  • Le Congrès reste aux aux mains des Républicains. 

  • Il semble probable qu'Hillary Clinton remporte le scrutin en termes de votes, même si elle ne remporte pas le Collège électoral.

  • Les réactions ont fusé de la classe politique française.

  • Nicolas Sarkozy voit dans cette victoire un rejet de la "pensée unique" alors qu'Alain Juppé avertit contre "les risques que la démagogie et l’extrémisme font courir à la démocratie". 

  • Marine Le Pen félicite déjà Donald Trump. François Hollande n'aurait prévu de lettre de félicitations que pour Hilary Clinton.

  • Vladimir Poutine a félicité Donald Trump pour son élection, et a "exprimé l'espoir que des efforts communs puissent sortir les relations russo-américaines de leur crise actuelle", selon le média public Russia Today. Donald Trump avait déjà exprimé son admiration pour la "force" du président russe et espéré un rapprochement entre les deux pays. 

  • Interviewé sur France 2, Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, déclare, circonspect :  "Les Etats-unis sont nos alliés. Nous voulons continuer à travailler avec les Etats-Unis", rajoutant que "beaucoup de questions" se posent maintenant sur la politique étrangère américaine.

  • Réaction de François Bayrou sur Facebook : "partout sur la planète les peuples refusent l’ordre établi d’où ils se sentent rejetés. Mais le changement qu’ils cherchent, ils croient le trouver au travers des excès, des caricatures, des retours en arrière et des rejets. Et c’est là qu’est le danger."

  • Pendant ce temps-là, les marchés financiers américains dégringolent, tout comme le peso mexicain.


http://www.atlantico.fr/pepites/etats-unis-enorme-surprise-trump-rafle-etats-cles-et-est-proche-emporter-2875183.html#tLjSbBJD0PrwdFbO.99

 

 

( II ) Toute honte bue, M. Obama a téléphoné à Donald Trump pour le féliciter : ( http://www.lemonde.fr/elections-americaines/live/2016/11/09/suivez-les-resultats-de-l-election-americaine-en-direct-l-epilogue-approche-pour-donald-trump-et-hillary-clinton_5027668_829254.html )

 


Barack Obama a téléphoné à Donald Trump pour le féliciter 

 

La présidence américaine a fait savoir que l'actuel chef de l'Etat avait téléphoné à celui qui lui succédera le 20 janvier pour le féliciter. Barack Obama a également invité Donald Trump jeudi à la Maison Blanche pour préparer la transition.

 

M. Obama a aussi téléphoné à Hillary Clinton pour lui faire part de son "admiration" pour la "campagne forte qu'elle a menée dans tout le pays".


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-americaines/live/2016/11/09/suivez-les-resultats-de-l-election-americaine-en-direct-l-epilogue-approche-pour-donald-trump-et-hillary-clinton_5027668_829254.html#UTHr57xRFLYvbWV3.99

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 10/11/2016 02:09

On peut savourer avec délice, les explications alambiquées des "sondeurs" sur leur sous estimation.
Il y aurait eu,parai-il un VOTE CACHE..mais n'est - ce pas le principe de tout vote,précisément, d'être secret? Qui plus est,pour un résultat net et sans bavure,comme on dit !
Je demeure persuadée que les progrès de Trump étaient certainement perceptibles durant la campagne, mais délibérément ignorés à fin de pronostic hillarien
Si cela pouvait mener nos propres donneurs de leçon à mieux étudier les faits et mesurer leurs propos, avoir de la retenue et du respect (par ex les inquisiteurs qui interrogeaient JF Poisson sur LCP, ce serait un premier effet bénéfique de Donald Trump pour la France .
Un peu d'espace pour débattre enfin, de problèmes graves pour l'avenir de .notre pays

paul tiques 09/11/2016 20:19

Vive TRUMP! Champagne!

Livia 09/11/2016 16:01

Je ne suis ni "heureuse, ni déçue" par cette élection! Le peuple américain a tranché, il faut faire avec ses voeux maintenant !