Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Politique pénale : Les Pays-bas et le Danemark donne à la France ( de Hollande/Taubira ) un exemple … à suivre.

Mon ami Louis Dessout communique sur facebook un article fort intéressant du Copenhagen Post sur l'évolution de la politique pénale aux Pays-Bas, et au Danemark, que la France ferait bien d'adopter. Avec la gauche, et son icône Taubira, c'est impossible.

Avec la Droite …! Mais quelle droite? NKM vient de donner le « la » à ce capharnaüm.

A moins d'un miracle et que le peuple ne découvre enfin les vertus des « petits candidats », qu'il ne dépend que de lui qu'ils deviennent grands.

 

Le Scrutateur

________________________________________________________________________

 

Partage familial des frais d'hébergement des condamnés en Hollande et au Danemark.
A Antigua petite île indépendante de la caraïbe, la célèbre romancière de cette région Jamaica Kincaid raconte, avec talent et émotion, comment sa mère devait préparer et porter chaque jour le repas de son frère un délinquant emprisonné


La prison au Pays Bas et au Danemark!!!!
 

La prison au Pays Bas : elle est là la solution et
devrait rapporter 65 millions d'euros par an au gouvernement néerlandais.
Si nos ministres l'appliquaient, fini le déficit public !
Aux Pays-Bas, les prisonniers et leur famille devront payer à l'Etat 16 euros pour chaque jour passé en détention.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de la justice néerlandais lundi.
Ils participeraient ainsi aux frais de justice et d'emprisonnement, aux dépenses liées à l'investigation de leurs crimes et à l'assistance aux victimes.

Des coûts que le gouvernement néerlandais ne veut plus assumer seul.
Jusqu'à 11600 euros de frais.....
Cette loi s'applique aux prisonniers, mais également aux parents de mineurs incarcérés ainsi que les criminels enfermés en asile psychiatrique.
Ces personnes devraient recevoir pour un maximum de deux ans d'enfermement une facture de 11680 euros payable sous six semaines, a précisé le gouvernement.

 

Les DANOIS changent aussi de stratégie.
Au Danemark, les immigrés devront payer leurs frais médicaux.
Désormais, les immigrés arrivant au Danemark devront gagner leur droit d'accès aux soins médicaux gratuits, par une période de probation de plusieurs années, pendant lesquelles les consultations, examens ou opérations seront à leur charge.
Il en sera de même pour les congés maternité, les prêts étudiants et les allocations.
Le temps est venu pour nous de mettre en place des conditions plus restrictives » commente le ministre de l'emploi Inger Støjberg . Il est important que les gens méritent ces avantages.
Notre système actuel d'état-providence est très vulnérable, parce qu'il est trop facile d'en profiter.
Cette nouvelle mesure s'ajoute à celles déjà prises en décembre dernier pour durcir le système de points pour le permis de séjour

Le premier ministre Lars Løkke Rasmussen explique: Nous avons un haut niveau de prospérité au Danemark que jaimerais conserver.
C'est impossible si les gens n'ont qu'à passer la porte et obtenir des avantages financiers sans contribuer à l'économie de létat.
Source : The Copenhagen Post

 

Politique pénale : Les Pays-bas et le Danemark donne à la France ( de Hollande/Taubira ) un exemple … à suivre.

Commenter cet article

THENOT 05/10/2016 19:02

ENFIN DES POLITQUES CONSCIENTS DES PROBLEMES