Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Note sur un premier débat de primaire à droite

J'ai pu regarder en direct le premier débat de la primaire de la droite. Le lien qui suit vous en donnera une vue, et les avis des politologues, et journalistes.

Certains attendaient un pugilat généralisé. Ces derniers partisans de la décomposition socialiste, en ont été pour leurs frais.

D'abord parce que la décadence où est engagée la France » n'est pas encore irréversible, et n'a pas atteint le degré de décomposition américain ( cf le débat Clinton/Trump ), ensuite, et cela m'a amusé, en tant qu'amateur de théâtre.

Il y avait des motifs de tension entre plusieurs des débatteurs. Mais, contrairement aux espoirs d'une certaine plèbe, le sang n'a pas coulé.

Une fois de plus, j'ai pensé à mon vieux maître en écriture, Paul Valéry, qui dans un aphorisme de ses Regards sur le monde actuel écrivait : « Entre vieux loups, la bataille est plus âpre, plus savante, Mais il y a certains ménagements ».


 

Le Scrutateur.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-droite/2016/10/13/35004-20161013LIVWWW00262-primaire-droite-debat-republicains-presidentielle-economie-sarkozy-fillon-juppe-kosciusko-morizet-cope-poisson.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre Delapierre 17/10/2016 16:20

Je n' vous le fais pas dire! à part J-F Poisson aucun à la hauteur de la situation.
Aux dernières nouvelles comme pour conforter ce que tous savent , V Poutine serait depuis 5 ans le seul défenseur de la démocratie de la paix et des libertés de l'occident. Les autres, USA, UE et leurs petits marquis français sont devenus les défenseurs des islamos-fascites de la nouvelle carte du monde. Quelle ironie de l'histoire!
wait &see

Dissident 14/10/2016 18:10

C'était très décevant et tous furent décevant car évidemment incapables de faire face ne serait-ce qu'à la fantastique crise financière qui nous pend au bout du nez comme un coup de pied au cul. Sans même parler de l'invasion migratoire, des attentats islamiques à venir et des bruits de bottes yankees en Syrie. Et si la clique à Hillary nous colle une conflagration avec la Russie, qu'est-ce que ces petits marquis dorés sur tanche vont faire à part plonger sous leur lit en criant kaie kaie kaie ? Non, vraiment, aucun d'eux n'a l'envergure qu'il faudrait pour affronter ces temps qui courent et qui sont très mauvais. Inintéressants, tous.

Raymond d'Alenvayre 14/10/2016 15:54

Certains ménagements et même certains... aménagements.