Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Le retour en Guadeloupe de l'Association Saint Jean BOSCO. La nécessité de la soutenir.
Le retour en Guadeloupe de l'Association Saint Jean BOSCO. La nécessité de la soutenir.
Le retour en Guadeloupe de l'Association Saint Jean BOSCO. La nécessité de la soutenir.

Créée à la fin des années 1930 par Mgr Genoud, alors évêque le Guadeloupe ( http://guadeloupe.catholique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=356:accueil-de-l-oeuvre-des-apprentis-d-auteuil-a-st-jean-bosco&catid=109:gourbeyre&Itemid=504 ) l'institution St-Jean Bosco a joué un rôle considérable de formation ( et parfois de sauvetage ) de la jeunesse guadeloupéenne défavorisée.

Mgr Jean Gay s'attacha après la guerre, et jusqu'en 1968 à la progression de l'institution, avec une ténacité et une clairvoyance rare.

Par la suite l'institution connut des difficultés d'ordre administratif, et souffrit également d'un relatif désengagement des autorité épiscopales.

St-Jean Bosco finit par disparaître dans les années 1990.

Il y eut un trou, qu'il fallait combler, particulièrement regrettable en une période où la jeunesse guadeloupéenne traverse une crise redoutable avec des manifestations dont on parle quasi quotidiennement.

Mais, sous l'impulsion du nouvel évêque, depuis 2012, Mgr Riocreux, le vide est en voie de disparaître.

L'Association Bosco renait.

En témoigne la lettre que je publie ci-dessous, qui émane du nouveau directeur . Nicolas Sènes.

Il appelle à la participation de chacun, et je met la main à la pâte, en souhaitant que cet engagement soit suivi par un grand nombre de gens.

 

Le Scrutateur.

 

Lettre de monsieur Nicolas Sènes, directeur de l'Association Saint Jean BOSCO.

 

 

Madame, Monsieur,

 

Depuis avril 2015, date de sa création, notre association Saint Jean Bosco travaille sur des projets en faveur de notre jeunesse en difficulté. Notre objectif est de proposer à ces jeunes un cadre de formation et d'éducation adapté favorisant la réinsertion de chacun.

 

Un premier bilan positif

 

Ainsi, en mars 2016, le dispositif Bosco Initiative Jeunesse (IEJ) a démarré dans le but d'offrir,

à des jeunes de 16 à 25 ans, un accompagnement individualisé vers l'emploi ou la formation. Connaissance de soi, confiance en soi pour retrouver l'envie d'avancer et de prendre son avenir en main. En cette rentrée de septembre, 29 jeunes ont rejoint notre formation et depuis 7 mois» 37 jeunes ont été accueillis. Les résultats sont là : 62 % des jeunes ont fait le choix de leur avenir professionnel (15 jeunes en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, 2 jeunes embauchés, 6 ont repris une formation). Les jeunes eux-mêmes reconnaissent leur progression et le travail de l'équipe pluridisciplinaire qui les accompagne au quotidien, comme en témoignent Jules, Wills, Samira et Andy au verso de cette lettre.

 

De nouveaux projets pour soutenir la jeunesse

 

Mais les activités de l'association Saint Jean Bosco ne se limitent pas à cet IEJ. De nouveaux projets sont en cours d'étude et de réalisation. Parmi eux, une demande d'ACI (Atelier Chan­tier d'Insertion) de culture locale et médicinale, baptisé Bosco Nutrî Lokal, a été déposée pour débuter en janvier 2017. Il s'agit de proposer à une quinzaine de personnes éloignées de l'emploi, sans qualification, de suivre une véritable formation dans ces métiers verts et de leur (re)donner les moyens de s'insérer professionnellement et socialement.

 

Ensemble, tout est possible !

 

Tout cela est plus qu'encourageant et nous tenions à vous informer de ces premières réussites et futurs projets. Nous savons que vous partagez avec nous cette même ambition pour la jeunesse guadeloupéenne. Soutenir notre association, c'est participer de manière concrète à aider ces jeunes à trouver leur voie. Ce geste d'entraide nous permettra de développer nos activités et d'atteindre toujours plus de jeunes. C'est aussi un acte généreux qui laisse une trace et nous oblige.

Nous vous remercions de l'attention que vous porterez à ce courrier. Soyez assurés de notre engagement au quotidien pour chaque jeune accueilli.

 

Bien cordialement,

 

Nicolas Sènes

Directeur de l'Association Saint Jean Bosco

PS : Chaque don est déductible jusqu'à 75% de votre impôt.

Le retour en Guadeloupe de l'Association Saint Jean BOSCO. La nécessité de la soutenir.
Le retour en Guadeloupe de l'Association Saint Jean BOSCO. La nécessité de la soutenir.

Commenter cet article

pierre 23/10/2016 19:05

oui mais sous conditions.
1/un contrat écrit avec les donateurs qui engagent les gestionnaires du nouveau centre à une obligation de résultats, comptabilité des dons à l'appui, et le remboursement de leurs dons si détournements.
vous citez "des difficultés d'ordres administratifs et des trous à combler" comment en serait-il autrement en 2016? qu'est ce qui garantira aux donateurs que leur argent ne sera pas détourné au nom de la morale?
la solution serait un contrat qui engagerait les organisateurs et gestionnaires du centre à l'obligation de souscrire à une assurance de garantie de plein droit (sans procès) au profit des donateurs en cas de détournement et vol des organisateur et gestionnaires.
en 2016 la moralité doit passer par un contrat écrit pour prévenir les vols.la seule bonne intention ne suffit pas à créer des droits et des obligations. le contrat est à la fois la garantie de la preuve des droits et obligations et de la justice.

XAM CIREDERF 21/10/2016 17:50

OUI MAIS A CONDITION QUE TOUT CE PASSIF AVEC CES CREATIONS ORGANISEES PAR L'EX VICAIRE GENERAL ET SON FACTOTUM AIENT ETE REELLEMENT EVACUEES JURIDIQUEMENT;
NOUS EN REPARLERONS.XC