Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Cafard . 2 ) Gollum. 3 ) Le seigneur des anneaux.
1 ) Cafard . 2 ) Gollum. 3 ) Le seigneur des anneaux.
1 ) Cafard . 2 ) Gollum. 3 ) Le seigneur des anneaux.

1 ) Cafard . 2 ) Gollum. 3 ) Le seigneur des anneaux.

En français il n'y a pas d'homonymes, pourrait-on dire, parodiant Voltaire ( on ne prête qu'aux riches ).

Il suffit, pour s'en convaincre, d'interroger le mot que j'ai choisi pour ce petit exercice méningé.

Cafard !

On sait que j'aime les animaux. Tout particulièrement les chats qui me sont fréquemment occasion de péché. Car, comme me disait souvent ma mère, pour réfréner mes continuels élans d'enthousiasme : « on n'adore que Dieu ».

Donc, J'AIME les bêtes.

A l'exception des cafards. Je mène contre ces monstres exécrables une lutte acharnée, quotidienne, sans merci, et patiente autant, hélas! qu'inutile.

C'est à ce scrofuleux que j'ai accordé le hideux privilège d'être l'en-tête imagé de cet articulet.

Mais …. il n'y a pas que d'homonymes, disais-je. Des synonymes aussi.

Le cafard est géniteur d'innombrables homologues, dont les masques ne trompent ( presque ) personne.

Ainsi par exemple, quand j'étais ( plus ) jeune, à l'école primaire, quand un petit camarade avait manqué à notre sens de l'honneur, et confié à la maîtresse des choses qu'elle n'avait pas à savoir, nous le traitions de « rapporteur » pour … cafardage.

Plus tard, en troisième ou en seconde, c'était avant la belle Najat, ( et la langue n'était pas encore la portion congrue des programmes ) nous le traitions, tout émerveillé de notre culture toute fraiche, de Tartuffe.

« Cafeteur », «  Mouchard », « Délateur », « Cagot » ne faisaient pas encore partie de notre nomenclature.

En tout cas nous cherchions à comprendre le pourquoi de tels vicieux comportements de Kapos.

Nous entrevoyions les profondeurs de l'âme humaine, celle du petit cafeteur, et, sans toujours nous en douter …. de la nôtre. En seconde, la lecture d'une phrase de la préface d'un recueil poétique de Victor Hugo, Les rayons et les ombres, à moins que cela fut Les chants du crépuscule ( je ne sais plus ) me fit entrevoir la chose : « oh, insensé qui croit que je ne suis pas toi !».

L'âge, et … la culture classique nous rendent ( ou devraient nous rendre )plus humbles, et plus sages.

Peut-être les petits délateurs, et zélateurs, que j'évoquais à l'instant, étaient-ils des envieux, des jaloux, pour des riens : un sourire dont j'avais eu l'heur d'être le destinataire au lieu de lui, et le voici aux pieds de Mademoiselle.

Je lisais à l'époque, dans une toute petite édition scolaire l'Othello de Shakespeare traduit par François-Victor Hugo ( l'un des fils du grand Victor, dont « rien », à l'époque ne m'était étranger ).

La pièce me fit comprendre l'une des causes morbides de la délation : la jalousie.

Iago, le jaloux, était mû par ce monstre blême la jalousie cafarde. Iago délaissé par Desdémone au profit d'Othello, va les détruire, par des ruses au moins égales à celles du divin Ulysse, dans l'Odyssée mais tendues, elles, vers le mal et la destruction : «Oh ! Prenez garde, Monseigneur, à la jalousie ! C’est le monstre aux yeux verts qui produit l’aliment dont il se nourrit ! Ce cocu vit en joie qui, certain de son sort, n’aime pas celle qui le trompe ; mais, oh ! quelles damnées minutes il compte, celui qui raffole, mais doute, celui qui soupçonne, mais aime éperdument ! ».

Les figures de la cafardise, une, et diverse par ses masques, ne manquent pas dans la littérature, la musique, tous les arts, et surtout dans la vie quotidienne, où nous la rencontrons à tout instant. j'ai sélectionné, en images quelques grandes figures, de la grande ou de la « petite » littérature, du cinéma et du théâtre : Iago, Golum ( du Seigneur des anneaux : https://www.youtube.com/watch?v=urm-0p4KoKc , livre d'un grand écrivain, Tolkien, dont on a tiré une célèbre série pour l'écran, considérée à tort comme destinée aux enfants ), Acidenirix de la série des Astérix, etc.

Et ceux qui se voilent le regard, se bouchent les oreilles, par manque de force intérieure pour vaincre la médiocrité, et affirmer la valeur du vrai, du beau, du juste, sont à plaindre plus qu'à blâmer.

N'est-il pas temps de répondre à ma question volontairement provocatrice, Êtes vous un « cafard »?

Je me la suis, évidemment, posée à moi-même, et en suis sorti tout marri, tout contrit.

Hélas!

Mais vous, lecteur? Allons, un petit effort. « Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère », comme disait l'autre grand Charles, celui, vous savez, des Fleurs du mal.

Nous ne nous confondons pas, heureusement, avec ces humeurs blèmes, venues de nos bas-fonds. Peut-être la vraie morale qui on le sait depuis Blaise Pascal, se moque de la morale repose-t-elle sur l'effort de lucidité pour nous arracher à la poisseuse tourbe où nous risquons sans cesse de nous engloutir.

Mais où sont les étoiles fixes de cette morale supérieure dont Nietzsche avait perçu la nécessité, sans réussir à les percevoir.

C'est peut-être la tâche de ce Traité des vertus, qui nous manque tellement au temps où les moeurs sont façonnés par les moyens de masses et la télévision. ( télévison serait un lapsus assez acceptable.

 

Le Scrutateur.

 

PS : A propos, vous vous demandez peut-être pourquoi je n'ai pas joint à la liste des synonymes du mot cafard son équivalent en créole.

C'est que j'écrivais l'article en français.

Min tout moune sav ke « cafard » en créole, nous crié i « MAKO »! Hra, kra, kra ?

 

 

4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.
4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.
4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.
4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.
4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.
4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 )  Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.

4 ) Le seigneur des anneaux. 5 ) Acidenitrix, de la série Astérix. 5 ) Othello et Iago. Iago à droite.6 ) Couverture d'un Otello, en édition populaire.7 ) Un vrai Traité des vertus . 8 ) Le Scrutareur ne serait plus lui-même s'il terminait pas cette galerie par une image de "l'innomable". mais ilconvientt qu'il y en a d'autres.

Commenter cet article

JG 27/10/2016 23:03

Contemple les,mon âme, ils sont vraiment affreux....
(bien sûr à part Charles,ne pas établir de parallèle )