Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Alain Juppé contesté pour ses rapports avec Tarek Oubrou et les frères musulmans.

Alain Juppé contesté pour ses rapports avec Tarek Oubrou et les frères musulmans.

 

Bien entendu nous vivons dans une période pré-électorale, et c'est souvent le moment de l'émission de bien des boules puantes.

Mais il faut mettre sur la table tous les éléments permettant à chacun de faire son choix en connaissance de cause. S'il s'agissait d'un bobard, Alain Juppé ne manquerait pas d'y opposer un démenti, et plus qu'un démenti, une réfutation en bonne et dur forme.

Nous ne nous battons pas depuis des années pour contribuer à élire le continuateur par des voies occultes de la détestable politique de Hollande et de ses séides.

 

Le Scrutateur.

 

[Vidéo] Révélations sur le protégé de Juppé : Tareq Oubrou antisémite de la pire espèce se réjouissait de l’assassinat d’enfants Juifs. Un témoignage édifiant d’un ex Frère Musulman

( http://www.europe-israel.org/2016/10/revelations-sur-le-protege-d-juppe-tareq-oubrou-antisemite-de-la-pire-espece-se-rejouissait-de-lassassinat-denfants-juifs-un-temoignage-edifiant-dun-ex-frere-musulman/ ).

 

Témoignage accablant d’Omar Djellil sur son parcours aux côtés de Tareq Oubrou, le protégé du candidat Alain Juppé, qui s’est vu décerner la légion d’honneur alors qu’il prêche la haine antisémite, le djihad et la violence armée auprès de la jeunesse française depuis plus de trente ans. A diffuser largement car il éclaire sur ce « musulman modéré » et son amitié avec Juppé.

Lire aussi : Amine Elbahi quitte l’équipe de campagne d’Alain Juppé en l’accusant de travailler avec les dirigeants et imams salafistes de l’UOIF

Omar Djellil raconte comment, dans sa jeunesse, il a été endoctriné par Tareq Oubrou. Comment celui-ci lui a enseigné la haine de l’Occident et plus particulièrement l’antisémitisme.

Pour Tareq Oubrou les Juifs sont l’ennemi à détruire.

Il raconte avec émotion comment Tareq Oubrou et ses adeptes se sont réjouis lors des attentats du 11 septembre 2001.

Mais aussi la fête qu’il ont fait quand une bombe a explosé dans un bus scolaire en Israël tuant et mutilant de nombreux enfants Juifs… (Voir la vidéo ci-dessous : « Quand un kamikaze a fait sauter un bus rempli d’enfants Israéliens… On a sauté de joie. »)

Ecoutez ce témoignage jusqu’au bout et diffusez le car il montre la vraie personnalité de Tareq Oubrou, celui que les médias et les politiques portent comme exemple du « musulman modéré ».

Il révèle également les liens entre le candidat Alain Juppé et les Frères Musulmans.

Rappelons qu’Alain Juppé considère que les Frères Musulmans, première organisation terroriste islamiste dès 1933, sont « respectueux de la démocratie ». Qu’Alain Juppé est opposé à la loi interdisant le voile.

Juppé estime que le Hezbollah et le Hamas ne sont pas des organisations terroristes mais au contraire des interlocuteurs dans la région.

Il est également directement impliqué dans la construction de la Grande Mosquée salafiste des Frères Musulmans avec son ami Tareq Oubrou. Le projet est pour le moment suspendu mais s’il est élu, qu’en sera-t-il ?

Ce Tareq Oubrou, grand ami lui-même, de Tarik Ramadan, petit-fils du fondateur des frères musulmans, qui espère imposer la charia en Europe et en France, en particulier et avec qui il mène, de concert, ses conférences pro islamistes.

Ancien responsable local de SOS racisme à Bordeaux, Omar Djellil a longtemps fréquenté la mosquée de Bordeaux et Tareq Oubrou, son imam hyper protégé par Juppé. Omar Djellil sait de quoi il parle quand il accuse le chantre de l’islamisme, endoctrineur de Bordeaux.

Et il accuse Juppé.

Il l’accuse de compromission et de complicité avec l’UOIF, pas moins. Il écrit :

« Vous [Alain Juppé] devriez expliquer aux familles des victimes [de Nice] comment vous êtes devenu le premier soutien de l’Union des Organisations Islamiques de France, organisation qui exhorte les musulmans à rejeter vos valeurs républicaines, qui exalte l’esprit du Jihad en direction des masses musulmanes et qui banalise les attentats-suicides dans le monde arabo-musulman… Vous devriez rappeler que c’est avec beaucoup d’insistance auprès du Premier ministre Manuel VALLS, que vous avez fait obtenir à Tareq Oubrou, maître à penser de l’UOIF, sa légion d’honneur… »

« Pourriez-vous dire aux victimes [de l’attentat de Nice] et à leurs familles que vous adoubez un homme, Tareq OUBROU, qui lors des attentats du 11 septembre [les tours jumelles à New York en 2001] m’enlaçait dans une étreinte à me couper le souffle en guise de satisfaction ? ».

Et, dans une lettre publiée après l’attentat de Nice, Omar Djellil fait exploser une bombe.

Une bombe qui devrait atteindre, de plein fouet, tous les partisans des Républicains et les autres qui oseraient voir en Juppé, le futur président de la République.

« Pourquoi ne reconnaissez-vous pas que des tractations sont menées actuellement entre certains de votre entourage et l’UOIF afin, qu’en cas d’élection à la présidence française, des membres de cette organisation radicale puissent obtenir des postes décisionnaires, voire un poste ministériel pour Tareq Oubrou ? »

« Pourrions-nous aller plus loin dans le double langage, le mensonge, l’horreur, le déshonneur et la traîtrise de ce politique envers la République française ? »

« Ainsi, celui qu’on appelle sur la toile, Ali Juppé, a l’intention, en cas de victoire à la présidentielle, d’imposer aux Français – non pas l’islam, simplement – mais l’islamisme pur et dur ; l’islam des Ramadan, des Oubrou, des Ben Laden ; l’islam des terroristes qui tuent des Français ; l’islam qui détruit toute civilisation ; l’islam qui endoctrine les jeunes musulmans ; l’islam tel qu’il a vu le jour il y a 14 siècles. »

« Et pour diriger notre pays, Juppé nommerait des islamistes purs et durs au gouvernement. En récompense de quoi ? De leur soutien aux élections ? Ou, simplement, parce que Juppé leur doit, déjà, beaucoup ? Nous pencherions pour la deuxième hypothèse. Il ne serait pas surprenant d’apprendre que Juppé a eu besoin de leurs services et qu’il est tenu de leur renvoyer l’ascenseur. »

« Sinon, pourquoi, dans sa lettre, Omar Djellil l’accuserait de « continuer secrètement à défendre la construction d’une grande mosquée cathédrale UOIF à Bordeaux, malgré [ses] déclarations publiques ».

Et il termine, ainsi, sa lettre à Juppé :

« Monsieur Alain JUPPÉ, vous ne pouvez pas vous identifier aux victimes des attentats tout en apportant votre appui à l’UOIF et à Tareq OUBROU. En tant que citoyen français de confession musulmane, votre élection à la présidence de la République incarnerait, si vous ne modifiez pas votre attitude à l’égard de Tareq Oubrou et de l’UOIF, une remise en cause du pacte républicain et un affront national pour tous nos soldats et nos policiers qui sont engagés dans une lutte acharnée contre le terrorisme et dont certains l’ont payé de leurs vies. »

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 02/11/2016 18:39

Juppé est sans envergure et des plus insignifiant, de plus, ce coprophage fripé n'est pas fiable car il vendrait père et mère pour se hisser sur le pavois. C'est curieux de constater combien le "personnel politique" français est devenu laxatif et même odieux.

yosselè 02/11/2016 17:59

Lorsqu'on lit les témoignages des deux musulmans, anciens proches de Juppé, on n'a plus envie de voter pour un homme qui préférerait le compromis à la fermeté avec les islamistes

Pierre 01/11/2016 15:35

Voter Juppé président... c'est 2euros par votant! c'est pas beaucoup, c'est ce que vous demande vos SDF... Avec 10 000 000(millions) de votant c'est le pactole de 20 millions d'euros pour le LR qui vous aura ENTUBE une fois de plus à PAYER sa campagne électorale!!! Et s'il reste quelques millions de vos euros ils iront dans leurs comptes dorés! Elle est pas belle la vie?! tous les sados -masos confondus. c'est sûr que vous allez adorer Juppé président.!!!

Ch. Etzol 01/11/2016 03:26

On retrouve les vieilles techniques de la dissimulation, du mensonge de l'entrisme et de l'asservissement, par le lavage de cerveau,bien connues des totalitarismes.
On peut aussi souscrire, en avertissement pour M. Juppé (et tous ceux qui soutiennent et médiatisent sa candidature par les sondages ou les articles louangeurs) à ce qu'avait dit Winston Churchill au gouvernement britannique, après Munich :" Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre."

Claude Houel 31/10/2016 23:26

Vous avez aimé un hollande nommant une christiane ou une najat anti-françaises patentées ?
Vous allez adorer juppé président !