Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Une réaction intéressante de lecteur à la publication par nos soins du Plan départemental de prévention de la délinquance en Guadeloupe.

L'article publié hier par Le Scrutateur, sur le plan départemental de prévention de la délinquance en Guadeloupe, n'a pas laissé nos lecteurs indifférents. L'un d'eux m'a envoyé ce commentaire, que je transcris en article.

 

Le Scrutateur.

________________________________________________________________________

 

 

XAM CIREDERF • 09-11-2016 08:44 • PLAN DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE DE LA GUADELOUPE 2014-2017Document :

LE PLAN DEPARTEMENTAL 2014 / 2017 DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE

EN VOIE DE REPRISE OU DE REECRITURE.





Sans nul doute ces actions de réunions, de prises de positions avec coups de mentons de tous, de revendications justifiées des forces de police mises à mal, des appels émouvants d’un Député à la population à descendre dans la rue et le suivre pour l’aider se faire entendre du Gouvernement, ne manquent de motiver de la part de tout citoyen des questions sur l’état dans lequel se trouve aujourd’hui l’insécurité – ou la sécurité – dans notre département.



• Plus question d’aller la nuit tombée à un distributeur bancaire sans risques d’agressions.

• Plus question de s’aventurer sur une route mal éclairée et mal entretenue dans les zones dites de grands fonds ou autres similaires, de crainte de se faire agresser par des spécialistes du « carjacking »,

• Plus question de se promener dans certaines rues de plusieurs villes sans risquer de se faire dévaliser, que l’on soit touriste ou pas,

• Pas question d’aller le soir au restaurant ou de jour sur une plage avec des amis sans risquer de rentrer chez soi à pied et sans papiers et autres objets personnels.

• Pas question de rester chez soi avec les portes et fenêtres ouvertes, de jour comme de nuit, sans courir le risque de se faire attaquer et dévaliser, quand ce n’est pas purement et simplement tuer.



QUAND DONC CESSERONT CES PEURS ET CES TRAUMATISMES AUXQUELS LES GUADELOUPEENS ET LES TOURISTES SONT SOUMIS DEPUIS PLUS D’UNE ANNEE DE MANIERE EXPONENTIELLE ?



Le Plan départemental dont nous avons pris connaissance par la publication du SCRUTATEUR, aurait du avoir semble t il des effets positifs si les recommandations avaient été suivies. Mais hélas, ces responsables désignés pour mettre en œuvre les propositions, sont aux abonnés absents, soit que le suffrage universel de Mars 2015 les a mis au rencart, soit que leurs actions n’ont jamais été engagées, cela en toute impunité.



Mais voilà que devant le péril et surtout le coup de semonce des forces de police qui s’offusquent de ne pas voir se concrétiser les promesses faites depuis 2014 par les uns et les autres, les « professionnels des plans d’action» remettent sur le métier leur ouvrage, pour « exorciser la délinquance » et « améliorer la tranquillité publique » .



Quel beau programme en cette saison de campagnes de toutes sortes, soit électorales, soit de bilans professionnels ou de mandature, pour ne pas être soi-même renvoyé aux oubliettes….



ALORS SI CELA EST ENCOURAGEANT, PRIONS QUE CELA SE REALISE .



X.C.

 

Commenter cet article