Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Marine Le Pen n’a pas le droit de mentir aux Français sur l’islam

Je suis toujours étonné de la naïveté de ceux qui font une totale confiance, à la femme politique qu'est Marine Le Pen. Je dis naïveté pour éviter un autre mot qui serait désagréable. Je ne joins pas ma voix à celles de ceux qui excluent 25 % d'électeurs, ( et peut-être davantage ) du pouvoir, et même d'une représentation décente au parlement. Je suis de ceux qui l'ont dit, même au temps où les destinées du FN étaient suspendues à Jean-Marie Le Pen. Sans avoir été d'ailleurs membre du FN. Ma presonnalité est rebelle à l'encartage.

Mais je suis étonné de la crédulité ( encore un mot faible, mais poli ) de certains.

Et je ne suis certainement pas le seul.

Voici que le site Riposte Laïque pose à son tour la question. Nos sensibilités sont parfois différentes. Mais sur la question qui nous occupe il y a accord presque parfait.

L'article de jour de Riposte L, par delà son titre est surtout consacré à l'islam.

Les quatre liens qu'il nous propose sont d'une clarté évidente ( pour les gens honnêtes ! ). Y compris celui où s'exprime l'Iman de Bordeaux, et ami d'Alain Juppé.

Je vous souhaite bonne lecture, et bonne journée.

 

Le Scrutateur.

 

 

 

Marine n’a pas le droit de mentir aux Français sur l’islam.

 

http://ripostelaique.com/marine-na-pas-le-droit-de-mentir-aux-francais-sur-lislam.html

 

Marine Le Pen était invitée, ce dimanche, par Gilles Bouleau, sur TF1. Au bout d’une minute, elle devait se défendre de l’accusation de racisme, qui, selon le présentateur, lui était reproché par 55 % de Français. Bien évidemment, chacun connaît, dans ce genre d’émission, le traitement particulier que subit la présidente du Front national. Nul ne peut ignorer que la horde de journaleux, la bave aux lèvres, guette impatiemment, devant l’écran, le « dérapage », la « bavure » qui vont permettre à la clique médiatique de harceler 48 heures durant la candidate FN, avec les effets désastreux qui vont inévitablement en découler.

C’est le sort que subit le FN depuis quarante ans, chaque question cache plusieurs pièges. Force est de reconnaître qu’à ce jeu, Marine a souvent été parfaite, et a parfaitement évité toutes les embuscades qui lui étaient tendues, souvent dans une ambiance hostile.

Dans ce registre, interrogée sur l’islam et les musulmans qui se sentiraient stigmatisés, Marine a tenu des propos qui ne pourront qu’inquiéter, voire révolter, de nombreux lecteurs de Riposte Laïque.

http://www.lci.fr/politique/ses-defauts-ses-qualites-l-europe-l-identite-francaise-marine-le-pen-se-livre-dans-vie-politique-2002513.html

Quand on lui demande si l’islam est compatible avec la République, elle affirme que c’est aux musulmans de le dire. Terrible réponse ! Dirait-on que c’est aux nazis de décider si l’idéologie de Mein Kampf est compatible avec la démocratie ? C’est aux représentants de la République de le décider, pas aux soldats d’Allah !

Mais le pire était à venir. Voulant éviter tout piège, et cherchant à lisser son image au maximum, la présidente du FN osera ces paroles monstrueuses : « Moi, je crois que oui (NDLR : la compatibilité de l’islam avec la France). Un islam tel que nous l’avons connu, laïcisé par les Lumières comme les autres religions.

Comment peut-on dire autant de contre-vérités et de bêtises en si peu de mots ? Quand Marine Le Pen a-t-elle vu, en France, un islam laïcisé par les Lumières ? Faut-il lui rappeler la bataille de Poitiers, les massacres musulmans du sud-est de la France ? Faut-il lui rappeler les Barbaresques, trois siècles durant, dans la Méditerranée, qui occasionnèrent l’intervention de la France dans ce qui deviendra l’Algérie ? Faut-il lui rappeler que c’est le colonialisme qui a fait rentrer, pendant plus d’un siècle, l’islam dans sa coquille ? Faut-il lui rappeler qu’en France, l’islam n’a jamais été laïcisé, mais que ses disciples, quand ils étaient 500.000, préparaient le terrain pour la venue des millions d’autres qui allaient suivre, et que donc, dans ce contexte où ils étaient minoritaires, ils ne se faisaient pas remarquer ?

Marine Le Pen avait 21 ans quand, en 1989, eut lieu la première affaire du voile. Elle n’a pu que remarquer que depuis, l’islam ronge notre société, et multiplie les attaques contre nos fondamentaux : laïcité, liberté d’expression, égalité hommes-femmes, liberté de conscience.

Elle avait 23 ans en 1991, quand les musulmans algériens montraient la réalité de l’islam (à partir de la 9e minute). ( https://www.youtube.com/watch?v=8UBL5rOLVpY )

 

Elle avait 25 ans quand, en 1993, Hassan II, le roi du Maroc, expliquait tout…

( https://www.youtube.com/watch?v=WX8MSLCgFb0 )

 

Elle avait 42 ans quand, en 2010, l’extraordinaire Geert Wilders, qu’elle côtoie à présent au Parlement européen, tenait un discours sans concession sur la réalité d’un islam « fasciste, totalitaire et raciste ». ( https://www.youtube.com/watch?v=ULpKqfXjFDg )

 

Elle avait 44 ans quand, en 2012, la formidable Wafa Sultan – qui témoignera pour Geert Wilders devant les tribunaux – expliquait qu’elle avait décidé de consacrer sa vie à combattre l’islam. Pas l’islam politique, pas l’islam extrémiste, pas l’islamisme, l’islam ! ( https://www.youtube.com/watch?v=_wxzNSSX7DM )

 

Elle avait 46 ans quand René Marchand lui expliquait, de manière très amicale, qu’elle devait dire la vérité aux Français sur l’islam.

http://ripostelaique.com/marine-vous-devez-dire-aux-francais-ce-quest-vraiment-lislam.html

Il y a une semaine, Eric Zemmour faisait preuve d’un courage hors du commun, avec les risques judiciaires qui en découlent, pour dire clairement les choses – islam et islamisme, invasion, colonisation, incompatibilité entre islam et France, entre islam et République, religion guerrière de conquête, etc.

On peut comprendre qu’une femme politique ne puisse avoir la même liberté de ton qu’un journaliste, bien qu’aux Etats-Unis, Donald Trump soit en train de démontrer le contraire. Mais tout de même ! Les propos de Marine Le Pen sont un coup de poignard contre tous les patriotes lucides, qui, comme Eric Zemmour, ont compris que l’islam, et l’islam seul, menait une guerre quotidienne impitoyable à notre pays et à ses habitants. Et qu’en agissant ainsi, les soldats d’Allah se comportaient en bons musulmans.

Sans doute, si elle avait repris les propos du journaliste du Figaro, la candidate du FN aurait été l’objet d’une campagne de presse très violente, voire d’un lynchage médiatique féroce. Mais elle aurait eu le mérite de porter à la connaissance de nos compatriotes, avec le statut qui est le sien, une vérité que nos compatriotes ont besoin de savoir.

Faute de quoi, elle chasse sur les terres d’un Hollande et de son islam de France, et banalise terriblement son discours. En tenant ces propos, la présidente du FN ne fait que reprendre les sornettes des représentants de l’UMPS sur l’islam de France, l’islam modéré, la religion d’amour et de paix, les musulmans français, les musulmans modérés, les musulmans patriotes.

Marine Le Pen peut-elle croire qu’il puisse y avoir des musulmans français qui soient différents des musulmans du monde entier, et puissent accepter nos valeurs ?

Soit elle croit les énormités qu’elle raconte, et c’est pathétique, soit elle fait un numéro de takkya, et ce sera inopérant, car les Français ne croiront en Marine que si, contrairement aux autres politiciens, elle ne leur ment pas, et leur dit la réalité sur cette idéologique, aussi inquiétante soit-elle.

La réalité, elle la doit aux Français. Alors que ceux-ci sont de plus en plus lucides sur la réalité de l’islam, et rejettent de plus en plus massivement cette idéologie barbare, qui n’est en rien une religion, celle qui représente le dernier espoir de la France ne peut les décevoir sur cette question. Oui, Charlie Hebdo, Hervé Cornara, le Bataclan, Nice et le prêtre égorgé, c’est l’islam. Oui, il y aura en France d’autres attentats, commis au nom de l’islam, par des musulmans. Oui, il faut éradiquer l’islam, sinon, l’islam nous éradiquera, et nous transformera en dhimmis. Oui, c’est une guerre de civilisation qui nous est menée. Oui, Eric Zemmour a raison, les musulmans devront choisir entre l’islam et la France. Oui, le journaliste du Figaro a raison de qualifier Domenach et tous les lèche-babouches de collabos et d’agents des Talibans, et ce sont ces mots que la présidente du FN doit utiliser à leur encontre. C’est cela que les Français attendent.

Marine et Philippot aiment faire référence à Jean Jaurès, pour la plus grande fureur de Mélenchon et des siens. Faut-il leur rappeler ce que disait l’homme de Carmaux : « Le courage c’est de chercher la vérité, et de la dire ».

Paul Le Poulpe


 

Profitons de ce que nous pouvons encore plaisanter en France.

Profitons de ce que nous pouvons encore plaisanter en France.

Commenter cet article

Dissident 15/09/2016 00:41

Bataille de Vienne, le roi de Pologne Jan Sobieski et ses hussards ailés écrasent les turcs de Kara Mustapha qui assiégeaient Vienne.

L'attaque des polonais à partir de 1 : 27.

https://www.youtube.com/watch?v=ChdGe2YxVmA

Ch Etzol 14/09/2016 23:52

Il n'y a pas que l'islam sur lequel la position semble "évoluer" au FN, pour donner des gages à la sphère bien-pensante.(Elections obligent ?)
Alors que dans un premier programme (1973), le FN désapprouvait l'avortement légal libre,
et répétait encore en 2002 : "L'avortement mettant en cause un tiers, l'enfant, ne peut être tenu pour légitime[...]Allant contre le bien-commun de notre pays, LES LOIS SUR L'IVG SERONT ABROGEES
Or tout récemment à une question sur facebook concernant le "droit des femmes",Mme Lepen
aurait répondu : "Le FN n'a jamais eu, dans son programme, l'intention de revenir sur le droit à l'avortement".
Ne s'agit-il pas du BIEN-COMMUN que de maintenir une position claire et ferme sur cette question, ainsi que sur la Loi Taubira qui,elle n'avait pas craint, à la tribune de l''Assemblée Nationale, de parler de changement de civilisation.?

C'est bien de civilisation qu'il s'agit, et de la civilisation française, fondée sur le christianisme,comme le fait, fort justement remarquer M .POISSON dans ses intervenions.
L'ignorance relève chez certains de la niaiserie comme dirait LS. Chez d'autres,elle n'est que feinte et s'apparente à la complicité , pour abattre notre Foi chrétienne et la Tradition qui nous fut léguée.
Ainsi M. Lagarde de l'UDI souhaite de bonnes fètes de l'aïd à tous les musulmans, mais comme le rappelle le site de liberté politique (d'après le salon beige) le 12 Septembre est la fête du Saint Nom de Marie, en mémoire de la victoire à Vienne sur le ottomans,au XVIIe siècle...

Le dimanche 12 septembre 1683, Jean Sobieski (roi de Pologne) servit la messe, communia, arma son fils chevalier et prit le commandement de l'armée catholique où, en plus de ses troupes polonaises, il y avait celles du duc de Lorraine et du prince de Waldeck ; « Aujourd'hui, s'écria-t-il, il y va tout ensemble de la délivrance de Vienne, de la conservation de la Pologne et du salut de la chrétienté entière ! »
Puis, il se mit à la tête des coalisés et chargea en criant : « Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam !» (Pas pour nous, Seigneur, pas pour nous, mais pour la gloire de ton nom !)
Les Ottomans furent battus à Kahlenberg et, dans Vienne délivrée, Jean Sobieski vint se prosterner avec ses généraux devant la statue de Notre-Dame de Lorette vénérée dans l'église des Augustins où l'on chanta un Te Deum .

C'est ce qui manque pour l'instant à la plupart des hommes ou femmes politiques et les querelles internes ne vont aller qu'en s'accentuant avec ces tristes primaires dans lesquelles la droite n'aurait pas du s'enfermer.
Que n'ont-ils en priorité le bien commun et l'intérêt de la France, en priorité d'éliminer les socialistes et revenir sur toutes les lois, décrets,amendements et autres réformes scélérates
qu'ils ont mises en oeuvre, en catimini et dans la précipitation pour défaire.la France.

Non nobis Domine, non nobis

pierre 14/09/2016 15:53

Oui vous avez sans doute raison, Mais, le moins pire de tous c'est sûrement elle.
à entendre les amis guadeloupéens avec qui je discute ,leur sauveur c'est Juppé le délinquant de 2003 condamné par ses juges pour détournement de fonds publics à 10 ans d'énigiblité dans l'affaire des faux emplois de la ville de Paris. A t-il remboursé les parisiens qui ont payé ces faux emplois de leurs impôts? aucun journaliste pour lui poser la question. au lendemain du verdict de ses juges il s'est envolé pour le canada ou il a vécu 10 ans en exil échappant ainsi aux questions pertinentes des journalistes sur cette affaire.Il ment aussi sur l'affaire de Bigmalyon impliquant son ami Sarkosy.et le revoilà se voyant président en 2017!
mais le pire ,scrutateur, c'et que beaucoup de guadeloupéen si ce n'est tous, voteront pour ce délinquant en 2017?
Parions qu'un candidat du système UMPS l'emportera encore en 2017.peut-être bien hollande quoi qu'on dise (tel Zorro)... en personne!

Dissident 14/09/2016 14:13

Oui, si on veut et pourquoi pas. Mais, quelle est la personnalité qui nous permettra (peut-être)de nous échapper de l'emprise odieuse de l'"Europe", cette U.E. qui n'est plus qu'une vieille chimère quasi crevée mais déjà pestilentielle ? A vue humaine, personne d'autre que Marine.

MOREL 14/09/2016 15:36

Bien sûr qu'il y a un Islam de France, comme il y a un catholicisme de France, un Protestantisme de France, un Evangélisme de France et pourquoi pas un Bouddhisme de France. Et l'auteur de l'article a oublié de dire que MLP se référait à la loi de 1905, et terminait par le retour de l'autorité de l'Etat.
C'est toute la différence avec les discours des hommes politiques d'autres partis, qui ont conduits la gauche à traiter de fachos, d'islamophobes.... ceux qui refusaient de se laisser intimider par l'islamisme radical.