Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

ENORME SURPRISE : Aux USA, le terrorisme en cours de développement serait de source …. mahométane.

Voici ce qu'aurait pu écrire Le Scrutateur, ( s'il avait complètement perdu la tête ) sur les évènements de New York ces jours-ci en matière de terrorisme.

Mais il n'a pas perdu la tête. Et il faut prendre les imprudentes, et impudentes lignes qui suivent comme un simple exercice, quasi fictionnel ( chacun aura compris ) qui pourrait servir on ne sait jamais, dans un avenir plus ou moins proche, si quelque chose ne changeait pas au niveau de nos milieux « dirigeants ».

 

LS.

 

 

L'artificier de New-York arrêté...

 

L'artificier de New-York a été arrêté... .

Ô surprise, il s'agit d'un... mahométan. Qui aurait pu s'en douter ?  C'est un Afghan naturalisé américain (une chance pour l'Amérique, donc).
Chacun sait combien les migrants sont attachés à leur patrie  d'accueil, ce qui en fait des nationaux comme les autres (en France,  c'est ainsi que se conjugue la belle devise républicaine liberté, égalité, fraternité - fraternité surtout), comme cela se vérifie tous les jours, justifiant - évidemment - que l'on rejette toutes les statistiques qui tendraient à prouver le contraire ainsi que les enquêtes dont les interprétations pourraient justifier la moindre suspicion à cet égard.

Après l'explosion et les effrayantes découvertes d'autres machines infernales qui n'ont pas fonctionné ou qui ont été désamorcées à temps, les informations graduelles délivrées sur le sujet sont les suivantes : une bombe explose, 29 blessés dont certains très sérieusement, le maire de New-York évoque avec subtilité la probabilité d'un « acte intentionnel » (on nage en pleine intelligence). Puis, les communiqués se multiplient pour dire que rien ne permet d'établir, à ce stade, un quelconque lien avec le terrorisme (à ce stade, donc, c'est dans l'intelligence en ébullition qu'on nage).

Quant aux dirigeants, Américains comme Français, ils invitent à ne pas céder à la peur (et encore moins à la colère). Bref ! ils demandent à être félicités pour tout ce qu'ils font afin que les nationaux "historiques" financent le terrorisme via l'accueil et les prestations sociales qui accompagnent la venue en France des plus indésirables.

A entendre les uns et les autres il nous faudra supporter les commentaires de plus en plus idiots, y compris en provenance peut-être même du Vatican, (où le bon pape François ne peut avoir l'oeil à tout ) et entendre énumérer la liste des victimes - pour lutter contre le terrorisme, bravo ! - du terrorisme en France. Il serait peut-être plus cohérent de lire la liste des terroristes recensés à ce jour (peut-être serait-on sur une meilleure voie en terme de compréhension de la responsabilité de nos politiques, associations comprises). En attendant, l'énumération de la liste des victimes du terrorisme ressemble presque à un bilan dont les dirigeants détailleraient les postes lors d'une assemblée générale, comme pour se féliciter de leurs performances voire de leurs exploits dans la conduite des opérations.


http://www.leparisien.fr/faits-divers/new-york-un-homme-recherche-apres-l-explosion-de-samedi-19-09-2016-6132971.php

 

Commenter cet article

Loulou Tikitak 20/09/2016 18:48

Si je comprends bien, il y a le propane, le butane et le... mahométane. À part ça, Scrutateur, ça gaze ?

Lucien Kabois 20/09/2016 05:32

Ajoutons à cette petite chronique d'une tristesse affligeante, car malheureusement elle a quelque chose d'un diagnostic - désespérant. Tandis que Groland est consacré primus inter pares de l'année - on frise l'Éverest du comique -, Trump est hué par la presse pour avoir dit ce qu'il avait pressenti à propos de cet attentat et qui s'est avéré rigoureusement exact. Il n'en a pas moins été abreuvé d'insultes et de qualificatifs aussi désobligeants que celui d'islamophobe, de raciste : un vrai terroriste quoi ! Décidément, bientôt il faudra être un parfait con ou un parfait salaud pour avoir droit à la première marche du podium. Les arbitres des usages raffolent tellement des criminels qu'il est interdit de les désigner, à plus forte raison quand ils le sont : l'humanisme a cédé la place à l'omertatisme pour la plus grande joie des mafieux de toutes les obédiences possibles.