Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Pourquoi je vais devoir faire la police des commentaires du Scrutateur.

Depuis quelques jours, et en particulier les deux derniers, j'ai reçu un assez grand nombre de commentaires, portant sur des articles parfois anciens, mais ayant pour points communs de parler de l'actualité, notamment du terrorisme, et de l'invasion migratoire, et traitant de points d'histoire de l'Afrique du nord.

Je les ai pour la plupart publié, sauf trois ou quatre où étaient formulés des insultes, et des menaces à peine voilées.

Ils ont en commun d'être tous anonymes.

Je comprends et j'admets que des lecteurs aient des raisons, ( notamment lorsqu'ils exercent des fonctions exigeant un droit de réserve ) de signer d'un pseudonyme. Mais, toujours, et même lorsque ces commentaires vont dans le sens des articles du Scrutateur, je ne publie que lorsque je sais QUI m'écrit, comment les joindre, derrière leur pseudo, au moins par leur adresse électronique.

Quant aux commentateurs venimeux ( leur vocabulaire ne trompe pas, ni le choix de leurs pseudos ), il s'agit bien évidemment, pour la plupart de jeunes, et de gens d'une certaine communauté.

Il va se soi, que je ne publierai plus de commentaires, qui manqueront à l'exigence ( par moi et pour moi ) de clarté sur leur identité.

Quand aux menaces, qu'ils sachent que cela, aujourd'hui comme hier, m'indiffère, et m'engage encore plus, s'il est possible, à poursuivre le travail d'information que j'ai entrepris depuis si longtemps, au service de nos îles antillaises, de la France, et du bien public.

 

A nos lecteurs, je signale, que l'excitation de certains témoigne de la percée, au-delà des Antilles, de notre blog. Je les appelle à m'aider à diffuser Le Scrutateur au maximum.

Ce site s'efforce, sans prétention, mais constamment, avec foi, et par le travail, beaucoup de travail, à aider à penser les problèmes que nous sommes conduits à affronter au quotidien, dans un esprit militant, où le franc-parler se refuse à toute confusion avec la grossièreté, et les effets bravaches, mais sans exclure la polémique et l'ironie, cet aiguillon de l'esprit, sauf pour les niais.

Informer réellement, en dehors des sentiers vicieux du politiquement correct, s'instruire, se cultiver, apprendre à réfléchir ensemble, apprendre à intervenir dans le débat public, par écrit, et oralement, tel est le service que nous pouvons rendre, à nos parents, à nos amis, à nos enfants.

 

Bonne journée du 18 août, et bon courage dans vos actions.

 

Votre Edouard Boulogne.

Pourquoi je vais devoir faire la police des commentaires du Scrutateur.
Pourquoi je vais devoir faire la police des commentaires du Scrutateur.
Pourquoi je vais devoir faire la police des commentaires du Scrutateur.

Commenter cet article

XAM CIREDERF 18/08/2016 19:37

Mon Cher Edouard, ces réactions contre tous ceux qui veulent informer est le propre même de ceux qui n'ont surtout pas envie que cela change.J'en ai pris mon parti et c'est avec délectation avec ou sans commentaires que je diffuse tes chroniques et engage mes connaissances à s'y abonner.
Mais il ne faut pas désespérer et je souhaite que la mutation des mentalités s'opérera.
Cdt
XC

QUIDAL André 18/08/2016 13:45

Le courage est chez toi une seconde peau.