Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Hay chyen, ba-y zo-Y !

J'ai dit, je redis, que je ne sais pas encore pour qui je voterai en 2017 à l'élection présidentielle. Je pense de plus en plus qu'il ne faut pas céder à nos « humeurs » ( bonnes ou mauvaises ), qu'il faut REFLECHIR à ce que nous croyons utile à l'avenir de notre pays. Et d'abord renoncer à la juvénile tentation de nous en tenir au culte de personnalités qui se résume aux trop fameux, et ridicules Fran-çois, Fran-çois, ( d'autant qu'il risque d'y en avoir plusieurs ! ), Ni-co-las, Ni-co-las, ou Ma-rine, Ma-rine! Etc.

Faisons les courir un peu ces candidats qui aspirent à devenir nos maîtres. S'ils considèrent qu'ils ont nos voix de toutes les façons, ils croiront plus utiles de courtiser les électeurs qui sont à l'opposé de nos convictions.

Et réfléchissons aussi au contenu des doctrines proposées. Quand il n'y en a pas, rayons les noms de ces candidats purement opportunistes.

Je ne sais pas ( encore ) pour qui je voterai. Mais je sais pour qui je ne voterai pas. Peut-être choisirai-je ( car je voterai. Fut-ce en mettant dans l'enveloppe un bulletin blanc ) Sarkozy, plus sûrement M. Poisson, ou M. Nicolas Dupont-Aignan, ces « petits candidats », comme disent volontiers ceux ….. qui en ont peur. On verra.

Et Marine Le Pen?

Pourquoi l'exclurai-je, cette candidate? Pour céder à l'intimidation de ceux qui n'en veulent pas parce qu'elle est une menace pour leurs carrières, leurs ambitions personnelles?

Je n'exclus pas, s'il le fallait, de voter pour elle et son programme, au deuxième tour de l'élection. Car il n'est pas question, pour moi, de voter pour un Hollande, où l'un de ceux qui serviraient, sous une pure ETIQUETE de « droite », une action resucée du hollandisme socialo-libertaire.

Oui, il faut être clair, et, électeurs, montrer en votant la qualité que nous souhaitons à notre candidat : la fermeté de nos caractères, la force de nos convictions.

Sur le FN il faut tacher d'être clair et honnête.

Si je n'ai jamais, encore, voté pour lui, c'est que je ne me suis jamais, encore, reconnu en lui.

Jean-Marie Le Pen ( aujourd'hui marginalisé, mais présent; d'où le ton ordurier utilisé à son égard par ses adversaires ) avait des qualités d'homme d'Etat. Le document video qui suit, datant de 1988 le rappelle à l'évidence du jugement des Français honnêtes.

Il avait aussi, malheureusement, le goût des foucades, des déclarations sonores et spectaculaires, qui font le « buzz » comme on dit aujourd'hui, qui font parler de soi, mais qui ne sont pas crédibles, ou acceptables, venant d'un homme politique prétendant à de hautes responsabilités.

Ces défauts, qui, en partie, expliquent son échec, ne doivent pas nous faire oublier le reste. Justement ce « reste » qui dans la video me paraît criant de vérité, et quelque peu prophétique.

C'est la raison pour laquelle j'ai intitulé cet article : Hay chyen, ba-y zo-Y ! Expression créole qui signifie : déteste le chien si tu veux, mais reconnais ses mérites quand il en a !

En ce qui me concerne, candidat à rien du tout, mais attaché à la libre réflexion, ainsi qu'au désir d'informer dans un esprit d'honnêteté, quoiqu'il puisse m'en couter auprès des imbéciles ou/et des malhonnêtes, et des loups déguisés en brebis, je poursuis cette ambition en toute franchise.

Bonne écoute, et surtout bonne réflexion, posée, tranquille, objective.

 

Le Scrutateur.

 

( I ) Jean-Marie Le Pen en 1988. ( Surprenant d'actualité ).

 

http://www.jeanmarielepen.com/2016/07/voila-ce-que-le-pen-disait-en-1988.html

 

 

 

( II ) Quand J-M Le Pen dînait avec Mr J. Jackson.

 

Là, en publiant cette deuxième video, je suis moins sérieux que je ne l'ai été plus haut. C'est mon côté taquin, et un peu provocateur que j'ai laissé prévaloir. Esprits étroits, et trop sérieux, abstenez vous de cliquer.

 

http://www.liberation.fr/france/2016/05/11/jean-marie-le-pen-a-t-il-vraiment-dine-avec-le-pasteur-jesse-jackson_1451861

Commenter cet article