Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Matudinalement : Vive le Latin !
Matudinalement : Vive le Latin !
Matudinalement : Vive le Latin !

C'est à un ami que j'emprunte, pour notre réveil de ce jour, ce petit texte d'un professeur de lettres qui, contrairement à Najat Valaud-Belkassem, considère le latin comme plus fondamental ( au sens propre, et architectural du terme ) que l'arabe dans l'éducation des jeunes français à la langue française, et à l'étude des fondements de leur civilisation.

 

Le Scrutateur.

 

______________________________________________________________________

 

Vive le latin

Pour cette inénarrable péronnelle de Najat.V. Belkacem, le latin ne sert à rien, c’est pourquoi elle veut sa suppression !
Un professeur du lycée Janson de Sailly a répondu spirituellement aux contempteurs des études classiques.
Voici son discours prononcé à la distribution solennelle des prix.


La conclusion est excellente et pleine de bon sens !

Je regrette de ne pouvoir reprendre l’antique coutume de prononcer le discours en latin .. mais, que voulez-vous, la mode est passée et il n’est personne, à l’heure actuelle, qui aurait le téméraire courage de le ressusciter.
- Primo, comme disait un de mes amis, cela pourrait passer pour un ultimatum aux humanités modernes ….. et ce serait ipso facto un véritable outrage au statuquo que de faire ex cathedra un pareil lapsus.
- Secundo, il faut s’exprimer en français, c’est la condition sine qua non pour être persona grata.
- Tertio, il ne faut pas ajourner sine die la remise de l’exeat* que vous attendez comme le nec plus ultra, soit dit en a parte.

Finis les pensums, finis les vetos ; l’heure est aux accessits, aux ex æquo et cætera.
Dans un instant vous serez récompensés au prorata de vos efforts.
On proclamera orbi et urbi vos résultats, non point grosso modo mais in extenso :Vous emporterez un palmarès à conserver jalousement en duplicata, comme memento .. première ébauche au sein de l’ alma mater** .. alias l’universalité de votre curriculum vitae.
Vous partirez ad libitum*** les uns par l’omnibus, les autres pedibus cum jambis ou vice et versa.
Aussi ne veux-je plus retarder votre sortie d’un seul alinéa ou d’un seul post-scriptum.
Parvenu à mon terminus, je me contente de vous dire in extremis: chers amis, au revoir et belles vacances …

 

 

BONUS : http://liviaaugustae.eklablog.fr/

Commenter cet article

lipy 04/07/2016 21:08

Excellent très spirituel,Najat Belkacem delenda est

lipy 04/07/2016 21:07

Excellent,Najat Belkacem delenda est

Maxette Bouiogne 03/07/2016 16:21

Vive le latin... j'ai aimé ... Merci!!! max7

Ch. Etzol 02/07/2016 14:52

Connaissant le scrutateur, peut-on ajouter in extenso ...cum grano salis ?

Edouard Boulogne 02/07/2016 15:02

Ita, vel Verum.