Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

2 ) L'église St-Etienne du Rouvray.
2 ) L'église St-Etienne du Rouvray.
2 ) L'église St-Etienne du Rouvray.

2 ) L'église St-Etienne du Rouvray.

Français, réjouissez vous et dormez tranquille : le gouvernement veille sur vous, son chef de guerre et ses collaborateurs qui savent tout.

Le premier des deux articles est un lien avec un article utile de l'Express, sur l'attentat de ce matin, où des catholiques ont été pris en otage, et un prêtre égorgé.

Faut pas avoir peur François s'est déplacé lui-même, accompagné de l'éloquent « ministre de l'intérieur ».

Le deuxième article publié ci-dessous montre, preuves à l'appui, pourquoi contrairement à ce qui vient d'être dit, ironiquement, il n'y a pas lieu de faire confiance aux actuels dirigeants de la France dans la lutte contre l'islamisme.

L'archevêque de Rouen vient de quitter la Pologne où il se trouvait à l'occasion de la grande manifestation mondiale des jeunes catholiques? Espérons qu'il aura rencontré le pape François, dont de récentes déclarations sur l'islam ont donné l'impression à beaucoup que la fatigue de l'âge n'épargnait même pas un Saint Père ( c'est l'expression consacrée ).

 

Le Scrutateur.

______________________________________________

 

 

 

( I ) Ce que l'on sait de la sanglante attaque d'une église à Saint-Etienne-du-Rouvray

 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/une-prise-en-otage-en-cours-dans-une-eglise-en-seine-maritime_1815907.html?PMSRC_CAMPAIGN=20160726_30_edi_lexpress-news-prise-otage-eglise-saint-etienne_579729658b44677c557b23c6&xtor=EPR-5012-[20160726_30_edi_lexpress_news_prise_otage_eglise_saint_etienne_579729658b44677c557b23c6_001NSR]-20160726-[_00406X5]-[RB2D106H00149FZ1]-20160726092600#PMID=Y2Rlc3BvaW50ZXNAZ21haWwuY29t

 

Quand nous affirmons, ici, que la bande hollandiste ( et ses complices politiciens «  à droite » ) ont choisi de sacrifier la France à leur nihilisme, symbolisé, pour ceux qui savent lire, par l'entreprise de manipulation, dite Charlie, ( dont nous ne contestons pas la bonne volonté chez le plus grand nombre, mais aussi la stupéfiante naïveté ) ce n'est pas par esprit de vaine polémique, c'est par la suite d'une analyse, étayée par l'étude attentive et permanente des déclarations, des écrits et des FAITS.

Qu'on le veuille ou non, la France n'a pas surgi du néant, par un coup de baguette magique, de la Révolution de 1789. A cette date, elle existait déjà depuis plus de mille ans, et elle était la première nation du monde. Elle avait été fondée par le christianisme, lequel avait synthétisé, et fécondé, les éléments antérieurs de son patrimoine culturel : l'hellénisme, la Romanité, le Celtisme, etc.

Or, le programme de nos dirigeants actuels ( cf plus bas le programme de Vincent Peillon, ancien ministre de l'éducation, un poste clef, relayé actuellement par madame Belkacem, dont le sourire charmant, ne doit en rien désarmer notre vigilance ) est l'éradication du christianisme, au nom, soi-disant de la laïcité ( en fait d'un laïcisme de combat violemment antichrétien ).

Peillon dit, sans fard, ( voir plus bas le lien avec La religion de Vincent Peillon )son horreur du christianisme, du clergé, de l'ancienne France. Il faut détruire le christianisme dit-il ( voir le lien ). La religion, dit-il voilà l'ennemi. Il veut la remplacer pourtant par ...une « religion laïque » dont les prêtres seraient les membres du corps enseignant, transformés en soldats de ce qu'il appelle la République, et qui est l'utopie rousseauiste ( proclamée par Rousseau dans le Contrat social, lequel livre était le bréviaire de Maximilien de Robespierre, modèle de V. Lénine ). Peillon est socialiste, il est, dit-il laïque. Comment se débrouille-t-il avec sa conscience, quand ce parti soutient l'Islam, cette religion  , prétendument de PAIX, mais de violence comme nous la rappelle l'actualité la plus brulante?

Je ne sais.

Mais je fournis aujourd'hui, l'exemple d'une connivence de plus entre le PS, ses alliés ( y compris « à droite » Alain Juppé à Bordeaux par exemple ).

Cette preuve ( parmi d'autres ) vous la trouverez en première partie de ce dossier, avec la reproduction d'un extrait de séance d'une réunion du Conseil Municipal de Paris, dont le maire ( ou la maman – mère - ,pour parler comme ces gens là ) est Madame Hidalgo.

La deuxième partie du dossier est consacrée aux déclarations cyniques de Vincent Peillon, où entre parenthèses, son inculture en matière de doctrine et d'histoire chrétienne éclate pour tous les esprits...avertis. Mais il y a les autres, ce terreau de l'antichristianisme.

La troisième partie du dossier est la reproduction d'une lettre de Jules Ferry, autrement plus futé que nos bwas bwas actuels, qui prouve, à mon avis, que s'il vivait encore, ce fondateur de l'école laïque n'aurait pas été Charlie.

 

Le Scrutateur.

 

( I ) Leur choix de l'islam :

 

Vu le code général des code général des collectivités territoriales et notamment tes articles L.2511-1 et suivants;

 

Vu l'avis du Conseil du 18 ème arrondissement;

 

Vu le rapport général présenté par M. Bruno Julliard au nom de la 5 ème commission.

 

Article 1 : la subvention attribuée à l'Institut des cultures d'Islam 19-23 rue Léon, 75018.Paris afin de soutenir ses activités culturelles en 2014 est fixée à 1.300,000 euros soit un complément de 800.000 euros après déduction de l'accompte déjà versé. 20:49 2014_03810.

 

Article 2 : Madame le Maire de Paris est autorisée à signer avec l'association Institut des cultures d'Islam un avenant à la convention annuelle d'objectifs dont le texte est joint à la la présente délibération.

 

Article 3 : La dépense de 860.000 euros sera imputée au budget de fonctionnement de la Ville de Paris de 2014,nature 6574, rubrique 33, ligne VF 40004, provision pour subvention de fonctionnement au titre de la culture.

 

 

( II ) La Religion de V. Peillon :

 

https://www.youtube.com/watch?v=p_BbC2yPVMo&feature=share

 

 

( III ) Jules Ferry n'aurait peut-pas été Charlie. Voici pourquoi :

 

« Dans une lettre envoyée en 1883 aux instituteurs de France par Jules Ferry, celui-là même que François Hollande a salué aux premiers jours de son quinquennat, et que Vincent Peillon n’a de cesse de citer à tort et à travers, il écrivait : « Au moment de proposer à vos élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve à votre connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait, de bonne foi, refuser son assentiment à ce qu’il entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire. » ( Souligné par Le Scrutateur )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

Nos gouvernants ont fait le choix de l'Islam, contre le christianisme ( LA PREUVE )

#Islam

 

4 ) 1984, un livre prémonitoire de Boualem Densal.
4 ) 1984, un livre prémonitoire de Boualem Densal.
4 ) 1984, un livre prémonitoire de Boualem Densal.

4 ) 1984, un livre prémonitoire de Boualem Densal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
28 juillet : Depuis la parution de cette chronique scrutatorienne, un de ces "jeunes" issu de la diversité - comme on dirait divinité - a accompli sa petite dévotion satanique dans la poursuite de l'action - directe - de bon nombre de ses congénères. Là, il est allé au cœur de la cible. Mais à l'inverse de l'attentat de Charlie qui insultait quotidiennement tout le monde et en particulier Mahomet, le prêtre egorgé n'était qu amour et respect pour tous, y compris les musulmans. Ce que l'on retiendra, c'est que la mobilisation est faible, en France, fille dévoyée de l'Église. Quand il s'agissait de parader dans la niaiserie au son de "Je suis Charlie", la gaudriole prenait des airs de grand-messe et moutonnerie bobo de recueillement. Là, lorsque le crime est le plus horrible, où il s'en prend au sacré, où la distance entre l'arme.à feu et la (ou les victimes) est abolie par le contact direct du bras assassin et du corps de la victime par couteau interposé, les réactions sont bien molles, bien tièdes. Juste la répugnance d'usage pour l'horreur. Aucun commentaire sur la taqiya, le mensonge par lequel le petit démon musulman - hé oui ! Il l'était, quoi qu'on en dise - a convaincu le juge d'application des peines qu'il était un musulman de paix et d'amour du prochain. Certes, ce n'est pas la jugeote qui caractérise les présumés juges et pas davantage l'instruction, malgré le titre de certains. Ah ! Peut-être ne faut-il pas gâcher les vacances des Français, les pauvres ! Ils sont tellement éprouvés avec tout ce que les socialos et les islamistes leur font subir...
Répondre
M
Daech djihadistes de satan les chiens de l'enfer ceux qui disent que Daech des musulmans des mécréants ou des hypocrites .Aux algériens et aux musulmans de quitter la France immédiatement pour éviter la mort par les attentats banditisme anti-islam les inondations les foudres séisme plus 6 tsunami les tornades violent feu de forêt si la fin du monde 29.7.2016 pour voir leurs parents leurs amis leurs villes villages douars et leurs pays.
Répondre
A
Dimanche, il y a donc 48 heures, "Le Point.fr" publiait un article de l'excellent Mgr Pontier, un comique en réalité, fustigeant l'amalgame entre terroristes et musulmans. En voilà un qui, à la différence de Saint Thomas n'a besoin, ni de voir, ni de savoir - et peut-être même de croire. Une nouvelle fois, la démonstration est faite qu'il n'y a aucune relation possible - à en croire les négateurs attitrés - entre des actes d'une sauvagerie répugnante et l'islam ou encore l'immigration. Pas plus qu'entre la délinquance et la sauvagerie, n'en déplaise aux présumés juges. Et aucune relation non plus entre la délinquance et l'immigration. Comme dirait l'oncle Eusèbe, si tous les musulmans ne sont pas des terroristes, tous les terroristes sont bel et bien musulmans. Alors, que faire ? Continuer à professer que l'immigration est une chance pour la France, et l'islam aussi ? Même l'évidente complicité entre la soi-disant laïcité et l'islam commence à faire douter les Français de beaucoup de choses à commencer par tous ces tartuffes de la République qui se servent de "la radicalisation" pour "écraser l'infâme", autrement dit pour porter le maximum de coups au catholicisme en France. Hé ! c'est qu'on est radical ou on ne l'est pas. Le radicalisme n'est-il une vieille tradition politique française ? Alors pourquoi pas y associer un peu de radicalisation ? La meilleure preuve, c'est qu'on sent les autorités prêtes à insulter la mémoire des morts, plutôt qu'à prendre les mesures coercitives nécessaires contre des délinquants dont il n'est pas rare qu'ils soient parfaitement connus des services de police pour la simple et bonne raison qu'ils ont été le plus souvent absous par les présumés juges qui n'ont de la Justice qu'une opinion très contrastée. Allez, tous en chœur : "Je suis Charlie" : vous avez vu comme tout a changé depuis que la France entière s'est mobilisée derrière son Président - et combien de personnalités étrangères pour scander "Je suis Charlie" ?
Quant à la Merkell, en Allemagne, elle fait un véritable carton par "réfugiés" interposés. De quoi lui valoir la corde, mais le temps des responsabilités est dépassé depuis belle lurette. Aujourd'hui, on peut se conduire en responsable irresponsable sans que cela puisse changer en quoi que ce soit les inflexions et les dérives de nos chers leaders. Comme dirait Chirac, chaque mort qu'ils ont sur la conscience ne fait pas bouger grand chose, sur un plan intime.
Répondre
L
Ils ont égorgé ce pauvre vieux prêtre comme ils égorgent les moutons dans les baignoires et les salle de bain le jour de l'aid el kébir! une fête prônée par holande et sa bande de minus! Tandis qu'à l'éducation ils ont installé un najat, serpent des plus venimeux qui n'a pas un si charmant sourire, ces temps-ci elle montre les dents et sue la haine
Répondre