Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Référendum sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes : large victoire du "oui"

J'en avais déjà parlé sur Le Scrutateur. Il y a deux ans, déjeunant à Saint-Claude ( Guadeloupe ) chez des amis, en compagnie d'un couple d'amis, dont une Guadeloupéenne, résidant en Loire Atlantique, la conversation avait un moment tourné sur le projet d'un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes.

Nos deux amis n'étaient pas d'accord sur la politique générale de la municipalité socialiste de la ville de Nantes. « Mais, disaient-ils en ce qui concerne le projet d'aéroport, tout le monde dans le département vous dira que le nouvel aéroport est une nécessité. Que la crise actuelle est le fait de l'extrême gauche française, et pas seulement de celle du département. La preuve en est que les militants qui empêchent tout aboutissement au projet viennent de toute la France. Notre Dame des Landes est aujourd'hui de l'ordre du symbole, comme jadis au début des années 70 pour le fameux plateau du Larzac ».

Finalement le gouvernement Valls et François Hollande, ne désirant pas utiliser la force pour faire place nette à l'exécution d'un projet rationnel, et voté par es élus régionaux, a eu recours à un référendum local.

Ce référendum a eu lieu aujourd'hui et ses résultats ( voir plus bas ) donnent raison à nos deux amis.

L'aéroport sera-t-il enfin construit?

Rien n'est moins certain. Les militants gauchistes, dès hier affirmaient que quels que soient les résultats de la consultation populaire, l'aéroport ne se ferait pas.

Qui peut affirmer qu'ils n'auront pas raison face à un gouvernement lâche et de plus en plus dépourvu d'autorité ?

 

Le Scrutateur.

 

 

Référendum sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes : large victoire du "oui"

 

http://www.francetvinfo.fr/politique/notre-dame-des-landes/direct-pour-ou-contre-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes-les-habitants-de-loire-atlantique-appeles-aux-urnes_1515661.html#xtor=EPR-51-[direct-pour-ou-contre-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes-les-habitants-de-loire-atlantique-appeles-aux-urnes_1515661]-20160626-[bouton]

 

Le très critiqué projet d'aéroport de Notre-Dames-des-Landes va-t-il enfin pouvoir décoller ? Après des années de contestation, les habitants de Loire-Atlantique étaient appelés à se prononcer, dimanche 26 juin, lors d'un référendum annoncé en février par François Hollande. Et selon les résultats définitifs communiqués par la préfecture, le "oui" l'a emporté largement (55,17%).

Près de 970 000 électeurs. Tous les habitants des communes de Loire-Atlantique étaient invités à participer au vote, à deux conditions : être majeur, et être inscrit sur les listes électorales au plus tard le 1er mars 2016. Au total, près de 970 000 personnes remplissaient ces deux conditions.

Fermeture des bureaux à 18 heures, sauf dans les grandes villes. La majorité des 1 081 bureaux de vote ont ouvert dès 8 heures, et fermé à 18 heures, à l'exception de Rezé et Saint-Herblain, où les électeurs avaient jusqu'à 19 heures pour se prononcer. A Nantes, en revanche, les bureaux n'ont fermé qu'à 20 heures, heure à laquelle sont attendus les premiers résultats.

Un vote consultatif, mais... En théorie, ce vote n'est pas contraignant, il est seulement consultatif. Mardi 21 juin, Manuel Valls a pourtant assuré que le résultat scellera bien l'avenir de l'aéroport"Si le non l'emporte, le projet sera abandonné", a assuré le Premier ministre à l'Assemblée nationale. Que le gouvernement tienne ou non sa promesse, si les citoyens votent pour l'avancement du projet, les opposants ont d'ores et déjà prévenu que cette issue ne saurait stopper leur combat. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

frexit 27/06/2016 13:03

Plus de 40 ans qu'un projet créateur de milliers d'emplois est bloqué par une poignée d'écolos extrémistes. çà se passe en France seul pays ou ces extrémistes qui représentent 2% de l'électorat font les lois avec un ministère de l'écologie et la complicité des gouvernements UMPS. une mafia impossible à éradiquer car soutenus par des gouvernants crapuleux et ...régulièrement réélu.

Anatole Hondulet 27/06/2016 12:42

La démocratie en France se résume à quelques coups de force face à une police qui a pour mission de ne pas contrarier la délinquance. Les présumés juges, de leur côté sont carrément dans le camp de la délinquance - ne faisant appliquer la loi que quand elle est plus ou moins scélérate, ce qui arrive de plus en plus souvent, compte tenu du fait que dans la tradition française - et la Révolution en est une illustration - c'est dans l'infraction que se trouve souvent l'union qui fait la force, raison pour laquelle tous les "meneurs" se recasent un jour ou l'autre do côté de la force publique et la boucle est bouclée. Quant à la souveraineté du peuple ? C'est une blague constitutionnelle, et ce n'est pas la seule. Le référendum dont il est question ici aura autant d'effet sur la paix des esprits - et sur l'ordre public - que la loi sur le travail. La conclusion du Scrutateur est celle de l'expérience et même de l'expertise.