Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La voix des lecteurs : Insectes nuisibles sans prédateurs connus.
La voix des lecteurs : Insectes nuisibles sans prédateurs connus.

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

PS : Les propos de lecteurs, n'expriment pas toujours le point de vue du Scrutateur. Ils s'expriment librement. Le Scrutateur n'intervient que pour écarter les attaques qui viseraient des hommes et des femmes, de façon insultante, «  au-dessous de la ceinture » comme on dit.

 

 

 

C'est extraordinaire de voir comment les salauds non seulement n'ont plus honte de ce qu'ils sont, mais comment ils "assument" leurs actes avec la meilleure conscience du monde. En terme de conscience il faut cependant souligner qu'ils ont le même niveau de perception qu'un chien qui lèverait la patte sur un colis de la Croix-rouge. Il faut dire que ce sont des animaux, eux aussi. Des animaux que le droit - un droit dévoyé par la violence - a placé au sommet de la chaîne alimentaire, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas de prédateur connu. Alors ils s'en donnent à cœur joie. Et tant pis pour leurs victimes : celle-ci n'ont qu'à aller manifester kont la pwofitasyon (notion abstraite, subjective et malhonnête), kont lesklavaj (sujet hors sujet depuis près de deux siècles, matière inexistante dans l'environnement français et polémique raciste par excellence compte tenu de données historiques périmées), kont le racisme des blancs (tout le monde sait ce qu'il en est aujourd'hui) et kont l'Éta kolonyal fwansé qui a fait tant de mal au peuple gwradloupéyen. Il faudrait peut-être rappeler aux salauds qui cherchent à rétablir l'esclavage à leur profit à la Guadeloupe, qu'un jour viendra où il leur faudra rendre des comptes et qu'ils auront ce jour-là beaucoup de mal à se faire passer pour des victimes comme ils s'amusent à le faire aujourd'hui.

 

Tikitak.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article