Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Pointe sèche : Le secret de Nathalie Kosciusko-Morizet.
Pointe sèche : Le secret de Nathalie Kosciusko-Morizet.
Pointe sèche : Le secret de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Quelle mouche a piqué Nathalie Kosciusko-Morizet, le jour récent où, -  fascinée par les premiers vagissements du rassemblement des jeunes Eliacins de Nuit debout, ( tous vêtus à ses yeux, de probité candide et de lin blanc ) place de la République, -  elle s' y est rendue, à l'en croire, pour les comprendre et, marquise diaphane, les rassembler sous les drapeaux de sa coterie, en quête de couronne royale ?

 

Et par quel aveuglement, à moins qu'il ne s'agisse de charité, - qualité noble si peu courue dans le cloaque politique, - les gens du PR, ne l'ont-ils pas rappelée, ces jours-ci, à ses velléités premières, et plongée dans le pandémonium de nos bien aimés frères, en trotskysme, pilleurs, saccageurs, et vociférateurs enragés, dans la plus pure tradition jacobine ?

 

Voici une femme dont la silhouette, travaillée par quelques leçons de maintien - pouvait fournir une esquisse, peut-être réussie, d'aristocratie féminine, - dont le visage pouvait, - inspiré par une lumière intérieure, - laisser transparaître un peu de cette grâce dont manque tellement la France hollandiste. Or se dévoile au sommet d'une silhouette somme toute ossue ( pour un observateur neutre et perspicace ) presque efflanquée, - malgré les rembourrages - un sourire aussi évanescent que triste, avec des pointes de hargne mal camouflée malgré la cosmétique affinée des cabinets spécialisés.

 

Que manque t-il à Natacha pour être heureuse? En quels abîmes puise  sa faim?

 

J'y pensais ce soir, et rarement déçu par la lecture des Caractères de M. de La Bruyère, j'ai rouvert ma vieille édition de chez Hachette, et je m'y suis rendu au chapitre Des Femmes.

Je suis tombé d'abord, à l'intérieur d'un dialogue sur une question : « qu'est-ce qu'une femme que l'on dirige? ». Et sur la réponse: « c'est une femme qui a un directeur ».

Le contexte et l'époque ( celle de Louis XIV, « le roi très chrétien » ) fait que le directeur en question est un directeur de conscience, et que les directeurs de conscience, étaient alors des prêtres, généralement des confesseurs.

Monsieur de La Bruyère, aussi perspicace dans l'analyse, que pince-sans-rire, décrit une situation probablement très commune, en son temps et .... en d'autres : «  si une femme pouvait dire à son confesseur, avec ses autres faiblesses, celle qu'elle a pour son directeur, et le temps qu'elle perd dans son entretien, peut-être lui serait-il donné pour pénitence d'y renoncer ».

 

Il me semble que là vient d'être dévoilé le secret de Nathalie.

Pour la guérir nous savons donc ce qu'elle devrait faire, et ce que son directeur devrait lui imposer.

Mais leur couple est indissociable, l'une désirant le pouvoir politique, et l'autre dans l'état actuel des choses étant le mieux placé pour lui soumettre l'opinion publique, et en recevoir les royalties.

Car ce directeur de conscience n'a plus rien du prêtre en soutane de jadis, au fond du confessionnal, puisqu'il est …. : le MONDE DES MEDIAS.

 

Qui pourrait guérir Nathalie?

Un temps, Nicolas, en recherche de substitution, c'était début 2007, eut du penchant pour elle. Il en fit même son porte-parole, plus tard, durant la campagne de 2012, sa campagne de Russie, avec le succès que l'on sait.

Nathalie, dès l'annonce de l'échec, lui (… ) dans les mains.

Un rapetassage est-il possible?

C'est hautement improbable.

La Bruyère encore nous en donne l'explication, un peu machiste pour notre époque. Mais fausse? : « Les femmes s'attachent aux hommes par les faveurs qu'elles leur accordent : les hommes guérissent par ces mêmes faveurs ».

 

Que pouvons-nous faire pour Nathalie?

Pas grand chose. Prier peut-être.

 

Kyrié eleison !

 

Le Scrutateur.

 

Bonus : https://www.youtube.com/watch?v=8sLaMue6Vk8

4 ) Photo récente et particulièrement éloquente ! 5 ) Les Caractères, de La bruyère. 6 ) Une pensée de Jean de La Bruyère. 6 ) François Hollande pendant une lecture de La Bruyère par Julie Gayet ( actrice ). Julie est très imprudente.
4 ) Photo récente et particulièrement éloquente ! 5 ) Les Caractères, de La bruyère. 6 ) Une pensée de Jean de La Bruyère. 6 ) François Hollande pendant une lecture de La Bruyère par Julie Gayet ( actrice ). Julie est très imprudente.
4 ) Photo récente et particulièrement éloquente ! 5 ) Les Caractères, de La bruyère. 6 ) Une pensée de Jean de La Bruyère. 6 ) François Hollande pendant une lecture de La Bruyère par Julie Gayet ( actrice ). Julie est très imprudente.
4 ) Photo récente et particulièrement éloquente ! 5 ) Les Caractères, de La bruyère. 6 ) Une pensée de Jean de La Bruyère. 6 ) François Hollande pendant une lecture de La Bruyère par Julie Gayet ( actrice ). Julie est très imprudente.

4 ) Photo récente et particulièrement éloquente ! 5 ) Les Caractères, de La bruyère. 6 ) Une pensée de Jean de La Bruyère. 6 ) François Hollande pendant une lecture de La Bruyère par Julie Gayet ( actrice ). Julie est très imprudente.

Commenter cet article

Louis de Poméranie 22/05/2016 04:40

Qu'elle mouche a piqué la sous sotte NKM ? Mais la mouche Che Che (Guevara), voyons. Il faut dire qu'elle s'y expose depuis fort longtemps. Hé oui ! Natastrophe est une gagnante. Pensez donc ! Elle a présenté le concours d'entrée à Polytechnique, elle l'a réussi et elle est sortie diplômée de l'X. Là, elle a entendu parler d'un concours de connerie, place de la République. Elle n'a pas pu résister à ses penchants de gagneuse. Elle à voulu y participer, et il n'est pas exclu qu'elle ne l'ait pas remporté. C'est ce qui se dit, en tout cas. Attendons toutefois la publication des résultats, car il est possible qu'elle ne soit arrivée qu'à la deuxième place. D'autres grosses pointures ont également concouru, et certaines y ont pas mal brillé. Alors attendons. De toutes les façons, cela se jouera à un cheveux. Roux, paraît-il.