Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La candidature de Jean-Frédéric Poisson à l'élection présidentielle

Je rappelle que la publication, actuellement, sur Le Scrutateur, d'articles, ou de déclarations ( concernant des candidats, ou émanant de ces candidats ) sur l'élection présidentielle de 2017 en France, n'implique pas de prise de position du Scrutateur pour ou contre ces candidats. Il en est de M J-F Poisson, aujourd'hui, comme hier de M. Fillon, et bientôt sur d'autres.

Je rappelle l'importance qu'il faut attacher aux « petits candidats ». Ils ne sont, souvent, « petits » que par l'importance médiatique accordée aux « grands » ou prétendus tels.

C'est probablement pour l'un de ces « petits » que je voterai au premier tour de l'élection.

Cette liberté de l'électeur que je suis, je rappelle son importance, car elle doit signifier aux « grands et grandes », la nécessité de tenir compte de l'importance de l'électorat des « petits », s'ils veulent pouvoir bénéficier au deuxième tour, des reports de voix qui leur seront nécessaires.

Etant entendu que lesdits électeurs du premier tour peuvent toujours choisir de « voter blanc » au second, si les premiers ne leur inspirent pas confiance.

 

Le Scrutateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Primaire de la droite et du centre : mon projet pour libérer la France de Mai 68



Ce mardi 3 mai, j'ai présenté à la presse mon projet pour « Libérer la France de Mai 68 ».  50 ans après, Mai 68 a en effet réussi son projet : mettre à terre toute autorité. Les résultats sont là : la France est au bord du chaos et le gouvernement et l’Etat ont perdu tout contrôle.
 

Découvrez mon projet ici.

 

Mon projet est un projet global de redressement. Pas un catalogue de gestion pour garantir la croissance, comme le font tous les autres candidats, mais une vision et des priorités : rétablir l'autorité de l'Etat et sa capacité de protection et reconstituer le peuple en tant que Nation, à travers 12 réformes-cadres.

 

Au sein de ces réformes, je porte des mesures qu’aucun candidat ne défend, parmi lesquelles :

 

- La baisse du nombre d’avortements comme objectif de santé publique ;

- L’abrogation de la loi dite du mariage pour Tous et le refus de toute union civile des couples de même sexe ;

- La suppression du Ministère de la culture qui ne sert à rien et impose une culture officielle ;

- La facilitation de la création d’écoles privées hors contrat ;

- L’abrogation des lois mémorielles (Loi Gayssot et Taubira) qui imposent une version « officielle » et culpabilisante de notre histoire ;

- La suppression du Conseil Français du Culte Musulman, remplacé par un accord contractuel au niveau de chaque association cultuelle ;

- La suppression du droit du sol pour ne garder que le droit du sang comme mode d’acquisition de la nationalité, et le refus d’une société multiculturelle ;

- L’instauration d’un septennat présidentiel unique ;

- L’inscription de nos racines chrétiennes dans la Constitution ;

- L’instauration d’un service national universel ;

- La mise en place d’un revenu universel, en lieu et place de toutes les allocations sociales existantes (à l’exception des allocations familiales) ;

- La sortie de la France du commandement intégré de l’OTAN ;

- L’indépendance des tribunaux français face aux décisions de la CEDH ;

- La sortie de l’Europe de Maastricht et la création d’un conseil confédéral des 6 plus grandes nations européennes, à l’image du conseil de sécurité de l’ONU, qui dirige la Commission.


Si nous ne reconstituons pas le peuple et l’Etat, tout ce que nous ferons ne servira à rien. C’est l’heure du défi pour notre pays, il est à l’évidence capable de le relever.


Contact presse : Audrey Levavasseur-Pascal
06 81 20 53 62 -  a.pascal@jfpoisson.fr

 

 
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maxime de La Rochefoucauld 06/05/2016 21:27

Il ne saurait y avoir de programme plus conforme à l'intérêt de la France que sa désoixantuitisation. À cela il faudrait ajouter la fermeture de l'ÉNA, et la DFance aurait unepetite chance de remonter la pente.

Louis de Poméranie 06/05/2016 20:37

M. Poisson est peut-être le seul candidat qui prenne en compte le bien commun dans sa définition la plus exigeante. Reste à savoir quelles forces se mettront en travers de ce candidat devant lequel devraient s'effacer toutes les baudruches que nous ne connaissons que trop bien et qui n'ont aucun autre projet que d'être les gardes-champêtre de l'Europe (L'Europe ! L'Europe ! L'Europe !, bien sûr, autrement dit cette prison de verre dans laquelle la véritable Europe est en train de se faire démanteler par ceux-à même qui s'en sont fait octroyer la garde par un système antidémocratique à souhait). En résumé, chez les LR, tout le monde roule pour Hollande, sauf lui. On peut d'ores et déjà copter les blessés? car il y aura plusieurs candidats, aboubés par le RPR ou non.

Ch.ETZOL 05/05/2016 04:15

Le scrutateur n'a pu donner sur son blog que les propositions principales, mais il faut prendre le temps de cliquer sur le lien qui permet de découvrir l'ensemble du projet.
M. Poisson n 'est sans doute pas né un 25 Avril... mais il a surement lu "Citadelle" et contemplé la flèche du mont St Michel.
Des analyses pertinentes et le rappel de vérités, qui vont dans le sens du bien commun de la France d'abord, mais au-delà,de l'humanité, contre tous les apprentis sorciers pendus (et perdus?) à toutes les branches de l'arbre de la connaissance...
Une sorte de "pèlerinage aux sources", avec la volonté de rétablir le vrai,le bien et le juste.
Cela fait chaud au coeur de constater que des hommes veuillent redresser la barre et ramener le gouvernail dans la bonne direction, avec une vision pour la France, autre que de boutiquiers.
Une vision qui soutient et qui élève, qui entraine la France vers d'autres horizons, d'autres grandeurs, d'autres noblesses.
C'est de cette France que nous devons être à l'écoute.

pierre 05/05/2016 03:50

En tous cas son programme n'est pas si mou et certains feraient bien de s'en inspirer ! je ne le connais pas mais s'il devenait présidentiable et ...président (ce dont je doute), son programme serait bienvenu à être appliqué.
Ne rêvons pas. le plein emploi de l'après guerre qui était l'un des piliers de la prospérité est devenue une chimère.
Pourquoi pas un revenu universel de substitution pendant les X...années à venir de plein chômage?

Livia 04/05/2016 10:51

Je ne voterai surement pas pour ce gros poisson, le centre mou de la démocratie ? très peu pour moi!

Edouard Boulogne 04/05/2016 14:55

Peut-être avez-vous raison. mais le PCD et M. Poisson n'ont rien à voir avec M. Bayrou, ou les gens d'UDI;