Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sondage Sofrès Figaro : Présidentielles 2017, les hollandistes prennent le deuil.
Sondage Sofrès Figaro : Présidentielles 2017, les hollandistes prennent le deuil.

Le dernier en date des sondages d'opinion ( TNS. SOFRES, pour le Figaro ) éclate et tonne comme un coup de tonnerre, pour la gauche ( parti du BIEN, immaculé, et généraux, et tout, et tout !  ).

Il faut s'en réjouir pour la France, et ne pas accabler le dernier carré des irréductibles ( hommes de foi et d'amour , jusqu'à en perdre la raison ), par charité d'abord, mais aussi par prudence, car une bataille n'est jamais gagnée par avance. Un sondage n'est jamais qu'une photographie de l'opinion à un certain moment et... ( vous connaissez le refrain ). Et l'opinion publique est aussi versatile que les femmes d'autrefois, selon le préjugé machiste bien connu ( selon le nouveau préjugé qui l'a remplacé ce serait même le contraire qui serait vrai ).

Mais enfin, les illuminés de juin 2012 ne croient plus dans leur grande majorité à … « MOI PRESIDENT ».

Il y a lieu de s'en réjouir.

 

Le Scrutateur.

2017 : le sondage qui pose la question d'une nouvelle candidature de Hollande

 

Par Philippe Goulliaud
Mis à jour le 17/04/2016 à 22h21 | Publié le 17/04/2016 à 22h09

EXCLUSIF- Notre sondage TNS Sofres - OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL prévoit l'élimination du président sortant, laissant le deuxième tour se jouer entre Marine Le Pen et le candidat des Républicains qui sortira vainqueur de la primaire de novembre, quel qu'il soit.

Selon notre enquête TNS Sofres - OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL, François Hollande serait laminé dès le premier tour de la présidentielle dans tous les cas de figure. Quel que soit le candidat LR face à lui, le président sortant oscille entre 13 et 16 % des intentions de vote, largement distancé par ses adversaires. Il est aussi talonné par Jean-Luc Mélenchon qui obtient entre 12 et 16%. Le leader du Parti de gauche passe même devant lui dans l'hypothèse où Bruno Le Maire serait le candidat de la droite. Une humiliation pour le chef de l'État qui arriverait alors en quatrième position.

Notre sondage laisse présager un deuxième tour opposant Marine Le Pen au candidat des Républicains. Face à Nicolas Sarkozy (avec ou sans une candidature de François Bayrou au premier tour), à François Fillon et à Bruno Le Maire, la présidente du Front national arrive en tête, avec des scores de 25 à 32 %. Seul Alain Juppé la devance, le maire de Bordeaux totalisant 35 % contre 26 % pour la patronne du FN.

Pour François Hollande, ce sondage, réalisé après sa prestation télévisée de jeudi soir, sonne comme un profond désaveu à près d'un an de la présidentielle et pose la question de sa candidature en 2017. Alors que 74% des Français souhaitent une primaire de la gauche, 71 % d'entre eux, 52 % des sympathisants de gauche et même 40 % des sympathisants du PS (contre 39%) ne souhaitent pas qu'il brigue un second mandat. Et comme candidat alternatif à gauche, les Français préfèrent largement le ministre de l'Économie Emmanuel Macron (28%) au premier ministre Manuel Valls (14%) et à la maire de Lille Martine Aubry (12%).

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'édition du Figaro du lundi 18 avril ou dès à présent en ligne sur Le Figaro Premium.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 20/04/2016 00:58

Quelque soit les options pour 2017,je pense que FRANCOIS FILLON ,parce que plus crédible, serait le mieux placé au LR pour lancer l'offensive contre le pouvoir socialiste.
son programme est ancré dans les réalités de la Guadeloupe et de la France.
on le sent imprégné d'une humilité qui le différencie de l'égo-politique en général et prêt à prendre à bras le corps les problèmes de notre Guadeloupe et de l'hexagone.

Pierre 19/04/2016 05:26

méfiez vous! le sortant pourrait revenir en charge des affaires en 2017!
son 1er ministre à d'ores et déjà annoncé une batterie de réformes sur toutes les allocations visant à les remplacer par une seule et unique allocation. Ce sont là des millions de votants qui seront concernés! une stratégie offensive qui va obliger la droite à dénoncer "l'assistance" de l'état face à un PS revigorer dans ce nouveau rôle de défenseur des "droits" tous azimuts.
le débat "assistance?" ou "droits?" va positionner les votants de 2017 à élire le candidat qui a toujours défendu le maintien des services publics et des droits sociaux - le candidat PS! -
le candidat de droite trop réaliste pour être élu risque de se laisser surprendre par une coalition gouvernementale qui va recentré le débat sur la défense des" droits sociaux" -LES DROITS SOCIAUX- le mot est lâché! comme le pain et les jeux de la Rome antique! exactement ce que veut entendre le peuple de 2017! peu importe le reste...chômage crise du logement ou autres l'état providence veille sur le citoyen béat.
Rien n'est gagné!

Edouard Boulogne 19/04/2016 12:39

Bien d'accord avec vous Pierre.

luc ANDRE 17/04/2016 23:54

François Hollande a très bien compris que l'échec de son quinquennat ne pourra lui permettre un éventuel nouveau mandat. Il a simplement choisi de reporter ses intentions au mois de Décembre afin de limiter les prétendants aux primaires de la gauche qu'il a magistralement divisée.
Après avoir été le Président de la Cinquième République le moins aimé des Français, il ne se risquera pas à être le premier Président sortant, éliminé au premier tour !
La Droite manque selon moi de stratégie en ayant (pour l'instant) autant de candidats potentiels ou déclarés. Nicolas Sarkhozy, lui aussi, devrait se résigner à renoncer à une éventuelle candidature afin de permettre de rassembler deux ou trois candidats aux primaires de pouvoir s'unir autour d'un programme fiable et réaliste.
Le silence de Marine Le Pen n'est qu'une stratégie lui permettant de bénéficier de ces déchirements qui agacent les Français et pourrait même créer une surprise.

Livia 17/04/2016 23:27

On ne comprend même pas qu'il pense à se présenter, avec toutes les casseroles qu'ils a aux fesses!