Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Si Manuel Valls était un homme....

L'islam qui suscite de jour en jour plus d'inquiétude, de méfiance et de rejet de la part des Français, bénéficie en revanche de la complicité lâche de l'équipe dirigeante.

De temps à autre une sorte de sursaut suscite chez tel de ses membres un propos un peu plus ferme que d'habitude, peut-être destiné à calmer la vindicte populaire. Ainsi Manuel Valls il y a quelques jours avait déclaré être opposé au port de la burqa, par les étudiantes, à l'université.

 

Il avait aussitôt été contredit par Najat Valaud-Belkacem, ministre de l'éducation ( autrefois nationale ). Aujourd'hui c'est Hollande qui contredit son premier ministre.

 

La France a-t-elle aujourd'hui un gouvernement? Ou ce qui passe pour tel n'est-il que la cour du roi Pétaud?

 

En son temps, ( 1976 ) gêné par Giscard d'Estaing pour assumer ses responsabilités de premier ministre, Jacques Chirac avait démissionné avec fracas ( https://www.youtube.com/watch?v=_wkmFSntQOo )

 

Dans une situation analogue, désavoué par le minable roi Pétaud que des Français abusés par la propagande antinationale ont élu en 2012, Manuel Valls, s'il était un homme, et un chef devrait démissionner, et se poser, pourquoi pas en recours pour une gauche nationale, digne, et soucieuse de l'avenir du pays.

 

S'il ne réagit pas, c'est l'expérience qui aura prouvé que de nos jours les Hidalgos se recrutent chez les vieilles souches du Massif Central, plutôt qu'au delà des Pyrénées, et que don Quichotte n'a plus de descendance.

 

Le Scrutateur.

 

Lire : http://www.lescrutateur.com/2015/02/lire-soumission-de-michel-houellebeck-par-ls.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article