Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le quai d'Orsay aurait étouffé une affaire de pédophilie

Cela se passe peu de temps après l'affaire DSK, au siège de l'ONU à New-York. Un jeune fonctionnaire du quai d'Orsay (énarque ?) est mis en cause dans une affaire de pédophilie. Le gouvernement le rapatrie pour éviter que l'enquête du FBI n'aboutisse et recase le jeune homme dans une grande banque...

Au fait, qui était ministre des affaires étrangères à l'époque ? Alain Juppé ou Laurent Fabius ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 11/04/2016 14:48

Quai d’Orsay : Ces ploucs nous coutent un bras et ils nous déshonorent par-dessus le marché.



Pédophilie, espionnage, corruption : les sombres coulisses du Quai d'Orsay dévoilées. 10 avr. 2016, 14:57

https://francais.rt.com/france/18861-pedophilie-espionnage-corruption-sombres-coulisses-quai-orsay-devoilees

Un ancien diplomate accusé de détournement de fond

Proche de l'ancien président François Mitterrand, Bruno Delaye est accusé d'avoir, sur base de photocopies de factures, détourné environ 90 000 euros de fonds publics lorsqu'il était ambassadeur à Madrid. Au début de l'été 2012, il aurait reçu cette somme de plusieurs entreprises qui ont loué l'ambassade de France pour y organiser des soirées. Ces prestations devaient logiquement être directement payées à l'ambassade. L'implication de cet énarque est une mauvaise nouvelle pour l’Elysée où officie un ami proche, Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande.

Très chers ambassadeurs...

Les représentants en Afghanistan, en Irak et au Yémen sont aujourd'hui les mieux rémunérés avec environ 29 000 euros net par mois (...). L'ambassadeur à Pékin gagne 21 000 euros ; à Washington 20 000 ; celui à l'OTAN, 19 000 ; à N'Djamena ou à Londres, 17 000 ; au Gabon ou à Oman 15 000 ; en Afrique du Sud, 14 000 ; au Cap-Vert, 13.000 ; au Canada, 12 000 ; en Lettonie et à la FAO, à Rome, 11 000 ; et à Bruxelles, 10 000», affirme le journaliste. Des revenus bien supérieurs à ceux perçus par de nombreux acteurs de la vie politique et qui sont en partie exonérés d’impôt.

olindi 10/04/2016 21:12

Je ne comprends pas cet article. Pas de sources, pas de faits, pas de date. S'agit-il d'un résumé du film ?
C'est vraiment bizarre comme sujet.

Edouard Boulogne 10/04/2016 23:10

Le quai d'Orsay aurait étouffé un cas de pédophilie dont se serait rendu coupable un de ses membres, au moment où l'on cherche au microscope les prêtres, qui, hélas! se seraient rendus coupables des mêmes fait. Pour la phot, celle d'un film effectivement, au lieu d'une photographie du ministère des Affaires étrangères, le responsable c'est LS trop rapide dans le choix de l'image.