Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Nuit hollandiste sur la France. 2 ) Mélenchon : La nuit debout est une révolution citoyenne ( SIC ). 3 ) Et l'ineffable C. Taubira.
Nuit hollandiste sur la France. 2 ) Mélenchon : La nuit debout est une révolution citoyenne ( SIC ). 3 ) Et l'ineffable C. Taubira.
Nuit hollandiste sur la France. 2 ) Mélenchon : La nuit debout est une révolution citoyenne ( SIC ). 3 ) Et l'ineffable C. Taubira.

Nuit hollandiste sur la France. 2 ) Mélenchon : La nuit debout est une révolution citoyenne ( SIC ). 3 ) Et l'ineffable C. Taubira.

Le spectacle que vous découvrirez en déchiffrant le LIEN ci-dessous est édifiant. Alain Finkielkraut, venu en compagnie de son épouse pour se renseigner de visu sur la chienlit de la Place de la république occupée par l'extrême gauche de Nuit-Debout, dans l'indifférence du gouvernement et en particulier du ministre de l'intérieur, a failli être lynché. ( voir le lien ).

Venue elle aussi, au même endroit, parmi les mêmes voyous, Christiane Taubira avait été très bien reçue. Elle a déclaré par la suite avoir ressenti beaucoup de tendresse pour la pureté de ces « jeunes gens ».

Après quatre années de hollandisme, la place de la république est devenue un symbole de l'idéologie des flatulents : une sorte de fosse à purin.

 

Le Scrutateur.

 

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75011/video-nuit-debout-alain-finkielkraut-pris-a-partie-place-de-la-republique-16-04-2016-5721601.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

renaud dourges 21/04/2016 10:11

Les "militants" si on peut les qualifier ainsi, de Nuit Debout me font penser à ce que sont aujourd'hui ces soixante-huitards devenus des notables ou à la chanson de Jacques Brel Les Bourgeois dans laquelle des anticonformistes de bistrot se métamorphosent vingt ans plus tard en ces notaires et pharmaciens qu'ils raillaient dans leur jeunesse

Dissident 19/04/2016 13:58

Depuis 2009 qui fut une manipulation, nous savons bien dans les Antilles que ces mouvements de "peuple" ne sont ni spontanés ni vertueux puisqu'ils sont stipendiés. On le sait, on connait même les tarifs, tout ca ayant été truqué et monté en épingle afin, probablement, de décrocher les "vieilles colonies" des mamelles nourricières de la ci-devant mère patrie qui en a marre de nos trop chères tronches. Tout ca pour dire qu'on a désormais l'impression que ces bons à rien de "nuit debout" - qui sont en AG permanente comme des clowns qu'ils sont - sont probablement du même tonneau que nos illustres "indignés" antillais de 2009. On les payerait donc pour faire les zouaves que ca ne serait pas étonnant.