Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Premier ministre : « Oui, nous sommes un pays chrétien et nous en sommes fiers. »

Etonnant? Vous avez sursauté? Vous avez pensé : «  Le Scrutateur devient fou ».

Non, l'auteur de ce blog est ce qu'il est, pourrait être meilleur, à bien des égards. Mais il n'est pas fou, pas encore.

En revanche, votre stupéfaction est pleinement justifiée; vous avez eu raison de sursauter, car il y a bien un premier ministre qui a dit ce que proclame le titre provoquant ( du moins dans la France de cette année 2016, fatiguée, très fatiguée ) de cet article. Et cet homme là, hélas! Ce n'est pas Manuel Valls!. C'est David Cameron, premier ministre de Sa Majesté britannique, Elizabeth II.

Certes David Cameron, est un homme plein de défauts, comme moi ( et comme vous, lecteur ami ), et qui plus est c'est le premier ministre d'une grande nation, et comme l'a dit un connaisseur «  on ne gouverne pas innocemment ».

Peu de gens doutent que M. Cameron soit un homme imparfait. Mais ce qui caractérise la civilisation dont il se réclame c'est de le savoir, de savoir que l'âme humaine est pleine d'ordures, mais aussi que la vie, digne de nom, doit être un effort permanent de purification, toujours à recommencer. C'est même l'une des caractéristique de la religion chrétienne, qui est le nerf, et le corset orthopédique, et l'armature du bon combat pour cette purification.

« Misereor super turbam », j'ai pitié de cette foule, comme disait quelqu'un d'autre.

Me reprochera-t-on le disant, écrivant ce qui précède, d'être trop « catho », en utilisant ce diminutif mal intentionné, et que, comme tel, je déteste?

Mais, au nom de quoi me tairais-je? Au nom de quoi D. Cameron n'aurait-il pas le droit de dire ce qu'il a dit?

Et ce qu'il a dit de l'Angleterre, est vrai, tout comme l'on aurait dû le dire de la France, et de l'Europe, parce que c'est la vérité historique, mais des partis, des groupes de pression qui n'aiment pas le christianisme, c'est leur droit ( tout comme c'est mon droit de regretter que nous ne soyons pas davantage chrétiens, même les saints, et les meilleurs papes, mais...c'est la vérité ), ont décidé de nier la vérité historique, au nom évidemment de toutes les perfections qu'ils s'attribuent.

Je suis donc heureux de pouvoir saluer le premier ministre britannique d'avoir dit ce qu'il a dit, malheureux de ce que ce ne soit pas M. Valls, ou tout autre personnalité française de premier plan qui l'ait proclamé à la face du monde.

Misereor super turbam.

 

Le Scrutateur.

 

 

« Au coeur de toutes ces actions de gentillesse et de courage, il y a les valeurs et les croyances qui ont fait de notre pays ce qu’il est. Des valeurs de responsabilité, de travail, de charité, de compassion, la fierté de travailler pour le bien commun et d’honorer les obligations sociales que nous avons les uns pour les autres, pour nos familles, pour nos communautés. Nous chérissons ces valeurs. Ce sont des valeurs chrétiennes. Elles doivent nous donner la force de dire : Oui, nous sommes un pays chrétien, et nous en sommes fiers. « 
» Quand nous voyons, en 2016, des chrétiens être persécutés pour leur foi dans d’autres parties du monde, nous devons nous affirmer et tenir debout avec ceux qui pratiquent leur foi avec courage. »
» C’est le grand combat qui nous attend. Nos frères et soeurs musulmans veulent notre aide. Nous devons nous étendre et les aider dans la bataille contre l’extrémisme. Nous devons construire des communautés plus fortes et plus résistantes. Nous devons nous assurer que ceux qui dérivent vers l’extrémisme soient tirés en arrière. »

 

Le Premier ministre : « Oui, nous sommes un pays chrétien et nous en sommes fiers. »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 30/03/2016 12:33

Bonjour Mr Boulogne.
Sans familiarité mais presque, merci humblement à David pour cette saillie ! Chez nous , nous avons des frondeurs, mais aucun David contre ce nouveau Goliath envahissant...
J'aimerai que nos médias le crient bien fort et nous informent sans détours, que le Pape prenne en compte les efforts de l'Occident, issu de la Chrétienté, face au mépris des Pays sous dominance coranique ; que font-ils pour les migrants , comment est transposée notre Charité dans la charia, quels en sont ses bienfaits, invisibles et largement ignorés pour le moment...
Mais cette Charité, qu'elle soit de Médine ou de la Mecque existent-elle vraiment ?
A observer les migrations nouvelles, je suis pris d'un doute devant la fuite des populations que la guerre seule ne peut expliquer, notre Charité serait-elle la seule valable dans ce Monde devenu largement anti-chrétien ?
Bonne journée, cordialement Cjj