Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Léa Salamé arrêtée par la police.

Gageons que les réseaux sociaux ne donneront « pas trop » ( euphémisme pour dire « pas de publicité du tout ) de publicité à cette infraction de la grande donneuse de leçons Léa Salamé.

Ah, si cela avait pu être Eric Zemmour, ou Elizabeth Lévy, les trompettes de la renommée eussent retentis jusqu'à nous assourdir.

Mais il s'agit de Léa Salamé, la vedette américaine de l'émission « On n'est pas couché »de l'illustrissime Fouquier Tinville de la désinformation médiatique sur France II.

Lea! Oui, Léa au poste de police. Encore un coup de la réaction. Mais les policiers sont parfois distraits. Ils ne savent pas à qui ils s'attaquent ( pour le respect de la loi ).

Se quoi s'agit-il donc?

Lisez.

 

Le Scrutateur.

________________________________________________________________________

Léa Salamé arrêtée par la police pour conduite sans permis et sans assurance

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/17/2279065-lea-salame-arretee-police-conduite-permis-assurance.html#xtor

 

D’après Le Parisien, Léa Salamé a été prise en flagrant délit de conduite sans permis lundi après-midi, à Paris. La chroniqueuse de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2 circulait à bord de sa voiture dans le VIIe arrondissement de la capitale quand elle a été arrêtée par les policiers.

Lors d’un banal contrôle routier, Léa Salamé n’a pas été en mesure de présenter son permis de conduire, ni même l’assurance de son véhicule, révèle Le Parisien. Elle a donc été emmenée par les fonctionnaires dans un local de police pour y être entendue. « Les policiers ont constaté que son permis de conduire avait été invalidé faute de points, et que son véhicule n'était pas assuré », écrit le quotidien. S’il s’agit d’un simple oubli de papiers, la journaliste dispose de cinq jours, à compter du jour de l’infraction, pour aller présenter son permis et son assurance à la gendarmerie ou au commissariat. En revanche, s’il s’agit d’une véritable infraction, Léa Salamé risque jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende.

inRead invented by Teads

Ce n’est pas la première fois qu’une personnalité publique se fait arrêter pour conduite sans permis. En août 2014, c’est Shy’m qui avait été contrôlée dans la capitale sans permis de conduire. De plus, la chanteuse présentait un taux d’alcoolémie positif (0,90 grammes d’alcool dans le sang) et avait donc été placée en cellule de dégrisement, puis en garde à vue. Elle avait dû s’acquitter quelques mois plus tard d’une amende de 750 euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article