Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Violence sociale, « droits zakis »et militants trotskos à l'oeuvre dans une France hollandisée à mort.

Gangrener administrations et services publics pour pourrir tout le système, c'est un vieux truc qui est déjà en route depuis si longtemps que le paysage de désolation sociale est déjà parfaitement... paysagé.
Et puis, avec l'arrivée quotidienne de « nouveaux Français en devenir », les droits zaki seront tout à fait du goût des nouveaux venus qui ne  seront pas trop dépaysés. Surtout qu'ils apprennent vite, et n'ont aucun blocage en matière de faux-témoignage. Un peu comme leurs aînés trotskystes qui sont déjà une chance pour la France, sauf qu'eux, les nouveaux venus, n'ont pas besoin de travailler sur le chantier de la démolition nationale : il leur suffit d'en récolter les fruits. Au moins, comme ça, les saboteurs de la vie sociale n'auront pas perdu leur temps. C'est à juste titre qu'ils auront le sentiment d'avoir transmis quelque chose.

http://www.liberation.fr/france/2016/01/21/violences-a-air-france-l-inspection-du-travail-refuse-le-licenciement-d-un-syndicaliste_1428067

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article