Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Scrutateur : 2015, un bon cru, par Edouard Boulogne.
Le Scrutateur : 2015, un bon cru, par Edouard Boulogne.
Le Scrutateur : 2015, un bon cru, par Edouard Boulogne.

L'année 2015 a été bonne pour le Scrutateur, comme il ressort des statistiques, dont je reproduis photographiquement deux tableaux, et aussi de la correspondance quotidienne que je reçois, y compris de personnes non antillaises qui le découvrent par hasard, et dont certaines veulent bien me faire part de leur intérêt pour notre travail ( ce « nôtre » n'est pas un pluriel de majesté, car je ne suis pas le seul à écrire sur ce site ).

Comme en témoigne les statistiques, le fait des élections départementales, puis régionales a contribué à cette poussée.

Je sollicite l'aide des lecteurs pour aider à notre percée.

Le Scrutateur n'est pas le passe-temps d'une personnalité, il ne se veut pas tel, en tout cas. Il se veut, dans le monde des « réseaux-sociaux », un signe de contradiction, et un appel à dépasser le « divertissement », et la dispersion de l'esprit, dans un monde cassé, livré à toutes les propagandes les plus insidieuses, notamment auprès des jeunes privés de repères.

Il s'agit d'être, ou d'essayer d'être, autant qu'on le peut le sel de la terre.

Comme on peut lire en Saint Mathieu ( V.13 ) : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. »

S'intéresser au Scrutateur ne signifie pas nécessairement que l'on partage tout ce que disent ses rédacteurs, mais qu'on participe à « l'esprit » de leur travail.

On peut aussi y participer en écrivant, soit des commentaires aux articles, soit de véritables articles. Il existe une chronique spécialement destinée à ces collaborateurs là : c'est « La voix des lecteurs ».

 

Le Scrutateur.

___________________________________________________

 

Le Scrutateur en décembre 2015 :

 

98919 visiteurs uniques.

 

Soit en moyenne quotidienne : 3191 visiteurs uniques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Allez ! Courage, petit éléphant ! Cette petite référence à Kipling nous rappelle aussi cette très belle évocation de l'humanité, du devoir et de l'honneur, dans un poème dont la plupart des vers commence par "Si" dans lequel Kipkling ne vise pas à mettre Paris en bouteille, mais pose des préalables pour mériter le nom d'homme. Le Scrutateur respecte à la lettre (ce qui le place au-dessus des rois et de la gloire).
Répondre
C
Bonjour Mr Boulogne,
Bravo pour votre engagement, que ce levain d'Information et de connaissances diverses et de réflexions que vous entretenez sans relache perdure le plus longtemps possible.
De grands média s'honoreraient à vous copier, par la grâce d'internet votre esprit se propage au delà des mers et c'est bénéfique pour notre esprit en quête de Vérité .
Mille merci, bons alizés pour 2016, meilleurs voeux à votre équipe et longue vie au blog et à son géniteur.
Bon dimanche, cordialement Cjj
Répondre
M
Beau bilan en vérité et largement mérité. Il faut dire que vous vous y consacrez à fond et nous y prenons beaucoup de plaisir en plus du savoir.
Merci pour tout cela et excellente année 2016, pour le scrutateur mais aussi et surtout pour son créateur. Et peut être le plaisir de vous rencontrer enfin!
Répondre
X
EDOUARD,
Cela est réconfortant pour toi et pour moi qui suis un lecteur assidu, c'est la juste récompense d'un travail énorme que tu t'astreins à fournir pour éclairer et informer, sans modération ni parti pris, tous ceux qui sont désireux d'être mieux informés et à même de se faire une juste opinion de certaines situations qui nous concernent en qualité de Français, de Guadeloupéens et de citoyen de ce monde en mouvement.Continue et que 2016 soit encore une année de progression dans la consultation de ton blog. Félicitations et Kimbé raid, pa moli...
Répondre