Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La coupe Davis à la Guadeloupe.

Finalement la Coupe Davis de tennis ( France/Canada ) se déroulera à la Guadeloupe en Marche prochain.

Ci-dessous deux documents. Le premier est une déclaration de l'ancien président de région Victorien Lurel sur RTL.

Puis l'article de France-Antilles annonçant la bonne nouvelle ( pour beaucoup ) de la tenue de cette compétition dans notre département-région, en mars prochain.

 

LS.

 

( I ) Coupe Davis en Guadeloupe : l'ancien président de région "étonné" d'un éventuel renoncement.

 

Son successeur Ary Chalus estime que l'organisation de la compétition de tennis pourrait coûter trois fois plus cher qu'annoncé.

e député et ex-président de la Région Guadeloupe Victorin Lurel (archive)

Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Le député et ex-président de la Région Guadeloupe Victorin Lurel (archive)

par La rédaction numérique de RTL , Avec AFP publié le 27/12/2015 à 15:09

Partager

Le député socialiste Victorin Lurel qui a dirigé la région Guadeloupe pendant onze ans s'étonne que son successeur Ary Chalus envisage de renoncer à organiser la Coupe Davis du 4 au 6 mars 2016 à Baie-Mahault.

Ary Chalus est arrivé à la tête de la région le 18 décembre. D'après son entourage, il aurait alors "découvert" le véritable coût de l'organisation de l'événement dans l'archipel. Le Coupe Davis ne coûterait pas 1,5 million d'euros, dont un million à la charge des collectivités comme annoncé par la Fédération française de tennis (FFT), mais plutôt 4 millions.
 Un surcoût que la Région n'est pas prête à couvrir seule sans l'aide de l'État et d'autres partenaires. Ary Chalus doit rendre sa décision définitive lundi 28 décembre.

Les 4,5 millions d'euros dont j'entends parler sont tout simplement fantaisistes.

Victorin Lurel

Victorin Lurel rappelle que le chiffrage de 1,5 million d'euros pour l'ensemble de l'opération a été arrêté fin novembre, après une visite du vélodrome régional avec les services de la Région et les officiels de la Fédération française de tennis. "La part de la Région dans la prise en charge de ce budget est parfaitement compatible avec les moyens de la collectivité", a-t-il ajouté. "Les 4,5 millions d'euros dont j'entends parler sont tout simplement fantaisistes".

Pour l'ancien président de région, cet événement où s'affronteront les équipes de tennis française et canadienne "constitue une formidable opportunité de mettre en valeur la Guadeloupe au niveau international, en particulier dans un pays comme le Canada avec lequel des liens économiques et aériens existent déjà", souligne-t-il. La Martinique s'est déjà portée candidate pour suppléer son voisin en cas de désistement.

 

Commentaires

19h17

Fifi_58

Bizarre cette histoire !
Soit le coût initial était le bon et le nouveau président essaye de se faire payer divers choses sur cet événement.
Soit le coût était sous-estimé et Noah est plus que fautif d'avoir fait cette proposition en trichant sur le coût.
Malheureusement, quelle que soit la réalité, ce sont les contribuables qui vont payer une addition qui risque d'être salée !

 

18h47

harmoblues13

Bravo, Monsieur Chalus ! Tenez bon. Il est inconvenant de gaspiller l'argent public en faveur de tous ces évadés fiscaux. Oui, tenez bon !

 

17h57

jochrismerja

Noah, pitoyable instrument de la politique socialiste.

 

17h24

sambre47

le problème des socialistes c'est qu'ils ne savent rien faire d"autre que de jeter l'argent des contribuables par la fenêtre .Le tennis avec noha ne m'intéresse pas je ne veux donc pas banquer engraisser ce type

 

17h20

alu_sinan

Ils veulent détourner le maximum d'argent, et NOUS PAIERONS !
Crevures !

 

16h57

caponette1

je trouvai l'idee bonne pour nos compatriote des antilles, mais je rappel que nous avons plus de 6 millions de chomeurs et que ce n'est pas le moment.
de plus tant que ce vendu rasiste de noah sera capitaine de EDF plus jamais un centimes pour ma licence de tennis

 

16h45

pk77

Suffit de demander à Noah de payer la différence

 

16h23

poivreplutotsel

En politique et pour certains grands chantiers, quand on veut faire passer un projet, on minimise les coûts ou on surévalue les recettes ou la fréquentation (TGV S-O) ou les deux.

 

16h04

iggypop78

Du fric foutu en l'air !! comme dab !

 

15h33

zoedu75

Encore du gaspillage d'argent publique pour faire plaisir à Noah, le copain soso qui ne paie même pas d'impot en France et qui s'est vu effacer une dette fiscale de plus d'un million

 

Source RTL du 27/12/2015

 

( II ) Coupe Davis: après négociations, la Guadeloupe garde France-Canada.

 

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/planete_sports/coupe-davis-apres-negociations-la-guadeloupe-garde-france-canada-354428.php

 

La Guadeloupe accueillera bien le premier tour de la Coupe Davis de tennis entre la France et le Canada début mars, épilogue de négociations qui lui permettront de faire financer par l'Etat une partie de la rénovation du vélodrome de Baie-Mahault, devant accueillir l'épreuve.

"La Coupe Davis aura bien lieu à Baie-Mahault", a indiqué dimanche soir à l'AFP le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard, très engagé avec son ministre de tutelle Patrick Kanner dans les négociations qui ont permis d'aboutir à cet accord.

Le nouveau président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus (DVG), avait exprimé vendredi des réticences face au coût de l'événement, qu'il évaluait à 4,5 millions d'euros, bien au-delà du 1,5 million -- dont 1 million à la charge de la région -- estimé par la Fédération française de tennis (FFT).

Les patrons de la FFT ont eu le week-end pour revoir leur copie et réévaluer "à la marge" le cahier des charges, selon M. Braillard. Parallèlement, MM. Braillard et Kanner ont assuré au nouveau président de région, soucieux en début de mandat de préserver les finances publiques, de l'aide ponctuelle de l'Etat pour la rénovation du vélodrome Amédée-Détraux de Baie-Mahault, une aide "à dissocier, selon Thierry Braillard, de l'organisation de la Coupe Davis."

Lundi, lors de sa conférence de presse, Ary Chalus devrait donc confirmer la tenue de la rencontre prévue entre le 4 et le 6 mars, une première pour l'équipe de France de tennis qui n'a encore jamais joué Outre-Mer.

- Option guadeloupéenne privilégiée -

Cet accord mettra également fin aux velléités de la Martinique, également candidate à l'origine, qui était revenue en lice samedi, le président de la Ligue de tennis de Martinique Germain Soumbo estimant qu'il "serait regrettable que le premier tour de la Coupe Davis se passe hors des Antilles".

L'option guadeloupéenne est restée toutefois privilégiée tout le week-end par le ministre Kanner. "Pour moi, la compétition doit avoir lieu en Guadeloupe. Trouvons un bon accord", a-t-il ainsi plaidé samedi au micro de RTL.

"On est déjà très très avancé dans le projet. On ne change pas comme ça de lieu à quelques mois de la compétition", a-t-il martelé.

"Je ne sais pas sur quoi il se base", a ajouté le ministre, réagissant aux chiffres avancés par M. Chalus.

La FFT avait décidé le 4 décembre de confier à la Guadeloupe l'organisation du match France-Canada du 4 au 6 mars aux dépens de trois autres villes candidates: Rouen (Seine-Maritime), Albertville (Savoie) et donc Fort-de-France (Martinique).

Les hommes du capitaine Yannick Noah souhaitaient recevoir le Canada sur terre battue et en plein air pour limiter l'impact du "frappeur" Raonic, 14e mondial, plus à l'aise sur surface rapide.

Cette décision était "plus politique que technique", a estimé samedi M. Soumbo, arguant d'un dossier martiniquais bien meilleur que celui de sa voisine: selon lui, il n'y avait "pas photo entre les deux structures d'accueil proposées", le stade Pierre-Aliker étant "mieux calibré pour l'organisation d'événements internationaux", et ceci pour un coût moindre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

impéritie et gaspillage de l'état 30/12/2015 18:31

finalement Chalus cède aux pressions de l'état.
Les impôts des guadeloupéens paieront les amusements de Yannick Noah. la facture est de 3,2millions d'euros! pas grave on mange encore en Guadeloupe me disait une amie.
Dans le même temps, sous la pression des écologistes, le projet de barrage de Siven dans le Tarn et Garonne sera abandonné par l'état qui dédommagera la région socialiste de Tarn et Garonne de 3,4 millions d'euros. là encore les imposables paieront.
et si ces projets d'emplois qui ne voient pas le jour étaient programmées par les Gouvernements RPS pour alimenter en euros leurs amis des régions par un habile détournement de fonds publics sur le dos des imposables? Qui osera creuser cette hypothèse?

marre de la mare 28/12/2015 16:11

en ces temps de disettes budgétaires sage décision de Ary CHALUs . la fédération française de tennis Noah et ses complices n'ont qua payer la facture!!!!!!