Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Copains et coquins.
Copains et coquins.

Yves Kerdrel de Valeurs Actuelles signale que « la commission des Finances de l'Assemblée nationale a validé hier des amendements de gauche et de droite sur une amnistie fiscale pour les sites de presse en ligne, tels Mediapart et Arrêt sur Image, soumis à un redressement pour s'être auto-appliqués un taux de TVA réduit. Ce petit meurtre de la morale commis entre amis va coûter 4,6 millions d’euros au contribuable. Certains diront que nos finances publiques n’en sont plus à cela près. Faut-il tout de même que certains députés de droite soient masochistes pour faire un tel cadeau à deux sites d’information qui les traquent en permanence ? Faut-ils qu’ils soient frappés d’amnésie pour oublier que ce cadeau intervient deux semaines après que Madame Pellerin a privé Valeurs actuelles des aides au pluralisme ? Toujours deux poids, deux mesures. Et ensuite ce sont ces mêmes ténors de droite qui passent leur temps à se plaindre que la presque totalité des médias sont dans les mains de la gauche…) ».

Que la gauche s'entende avec les trotskystes quoi de plus normal. Dans l'activisme en faveur d'un délitement radical d'une société, seules varient leurs méthodes, et encore, de moins en moins.

Mais la droite dite de gouvernement?

Comment s'étonner dès lors que la peuple soit en train d'envisager de changer le sens de l'expression «  partis de gouvernement », et de l'appliquer au Front National?

Et ce ne sont pas les gesticulations du président du Medef qui changeront rien à un mouvement d'électeurs qui tend à devenir inévitable . Ce sont même ces propos et ces inconséquences qui m'ont conduit au choix de la deuxième image illustrant cet article.

 

Le Scrutateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard Majeur 02/12/2015 18:19

Ils mettent en avant de soi-disant valeurs et ils veulent dirent l'heure, mais ils sont menteurs, ils sont voleurs, ils sont tricheurs, ils sont truqueurs. Ainsi sont les socialistes, qui s'échangent de petites et de grandes douceurs, entre eux, avec pour témoins des sots qui ne voient même pas la main qui s'approche de leur poche, de leur cou, et de leur dos aussi pour les pousser dans le trou.

Roger Lhanozé 02/12/2015 18:09

Que l'on ne croie pas en Dieu, cela peut se comprendre. Mais que l'on ne croie pas au Diable, alors que les socialos sont là pour nous faire la démonstration tous les jours de la force du mensonge et de l'emprise des slogans sur la bêtise, c'est incompréhensible.

Louis Tikitak 02/12/2015 18:01

Comment qualifier les socialistes (qu'ils soient du RPR ou du PS) ? Ce sont de parfaits Tartuffe, grands donneurs de leçon devant l'Éternel et ignobles en tout point dans leur manière de se comporter. Le faux-témoignage permanent est peut-être leur principale caractéristique....