Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Régionales en Guadeloupe : Le lever de rideau, par HECTOR Louis-Maximilien.

Cette chronique d'un lecteur, qui s'exprime en toute liberté, paraîtra régulièrement jusqu'au terme des élections en cours.

 

Le Scrutateur.

 

 

« Le lever de rideau »

d’HECTOR Louis-Maximilien

 

 

Le lever de rideau  des élections régionales se fait ce vendredi 13 novembre 2015 au hall des sports de la ville du Gosier. Les Républicains et leur liste « Guadeloupe solidaire » se donnent en spectacle. Une grande messe avec comme tête d’affiche madame Nathalie KOSCIUSKO MORIZET (NKM), grande prêtresse du parti national de Nicolas SARKOZY.  Celle qui en 2012 porta sur les fonds baptismaux le mariage pour tous.

 

Les esprits chagrins pourraient feindre de s’étonner d’un qu’un tel évènement politique puisse se dérouler en terre gosiérienne, dont le suzerain protecteur n’est autre que l’ancien président du Conseil général de la Guadeloupe et actuel sénateur socialiste, monsieur Jacques GILLOT, bizarrement absent de la liste « Changez la vie » (1) dont il est pourtant l’icône tutélaire.

 

Que penser d’un tel choix géographique ? La question reste irrémédiablement posée. Qu’à cela ne tienne, NKM a rendez-vous avec « Guadeloupe solidaire ». Un rencard qui manifestement frise le quiproquo. Je est toujours un autre. Et un BERNIER peut en cacher un autre.

 

On avait cru comprendre que la liste qu’il concocterait, serait celle des retrouvailles. Du rassemblement. De l’union des forces politiques  de la droite guadeloupéenne. Il l’avait dit. On l’avait cru. Et pourtant. Pourtant. Rien de tout cela ne transpire de sa liste.

 

Le communiqué en date du 09 novembre 2015 du leader de la liste « Guadeloupe solidaire »(2) est, de ce point de vue, aussi limpide qu’un verre de capès pétillant. A aucun moment on n'y trouve le mot « droite » ou l’expression « droite guadeloupéenne ».

 

Et  la liste est là  comme son couperet d’exécution. Absent le secrétaire départemental du Parti Chrétien Démocrate (PCD), Sully TACITE, qui effectua un travail remarquable pour que la droite soit présente à ces élections régionales. Absent le représentant du Nouveau centre, Patrick GOB, qui se battit énergiquement pour faire triompher l’idée d’une liste d’union des forces politiques de la droite guadeloupéenne. D’où aujourd’hui un sentiment légitime de malaise, de doute à la lecture de cette liste.

 

Pourquoi n’avoir rien fait pour empêcher le retrait de ces deux représentants locaux de partis importants de la droite classique ? Qui plus est deux leaders reconnus et respectés de la droite locale.

 

Quelquefois la politique politicienne a ses raisons que la raison ignore. On ne peut qu’espérer que ce malaise, ce doute, sera levé par le contenu du programme qui sera présenté par la liste « Guadeloupe solidaire ».

 

C’est donc une droite tronquée, ramenée à sa plus simple expression, Les Républicains et ici ou là quelques élément de l’UDI, qui se présentera aux suffrages des électeurs.

 

Comme d’autres listes, « Guadeloupe solidaire » est « composée d’une pluralité de courants politiques, représentant la pluralité identitaire de notre territoire » (2). NKM sera donc politiquement en terre plurielle.

 

Après la gauche de coalition, voici la droite « coalitionniste ». Celle qui, comme tout le monde, se contente simplement d’aller à la pêche aux voix. Rien de nouveau sous le soleil de Guadeloupe. Le chevrisme n’a jamais été aussi triomphant. La droite de conviction et des valeurs attendra. Les militants et sympathisants de droite en seront pour leurs frais.

 

Certains s’en réjouiront, d’autres le regretteront. Le verdict des urnes tranchera. En attendant, rien ne nous empêche de nous rendre à cette fête de la pluralité politique à laquelle nous convie « Guadeloupe solidaire ». Allons z’enfants !

 

 

*****

 

 

(1) La liste « Changez d’avenir » est conduite par le député radical socialiste Ary CHALUS.

(2) Le communiqué du 09/11/2015 est publié sur le site facebook des Républicains de Guadeloupe.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article