Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La politique autrement : Une étonnante aventure culturelle.

Je m'adresse ce soir aux gens inquiets que n'a pourtant pas désertée la vertu d'espérance. Aux gens inquiets devant le cours actuel des évènements, en France, chez nous Guadeloupéens et Martiniquais, mais aussi dans le monde, où les valeurs humaines semblent oubliées par nos politiques qui se déchirent comme des chiens en curée, à leurs fins personnelles, purement matérialistes, en s'adressant aux peuples considérés comme la « matière première » de leurs ambitions personnelles l'Alpha et Omega de leur cupidité.

Je m'adresse donc aux inquiets, qui ne désespèrent pas, et aussi aux gens intelligents, capables de considérer leur adversaires moins comme des ennemis, mais comme des partenaires. A des gens capables de considérer les autres, de gauche, s'ils sont de droite, de droite, s'ils sont de gauche, comme des partenaires moins comme des ennemis à faire disparaître par tous les moyens, mais comme des stimulants, dont la tâche est de proposer des alternatives, et d'accéder au pouvoir pour relayer leur politique, quand celle-ci s'essouffle, comme il arrive à toute équipe dirigeante au bout d'un certain temps, et qui éprouve le besoin de se ressourcer en prenant du champ.

Cela est difficile, évidemment, et tellement contraire à l'esprit ( si l'on peut dire ) de nos actuelles classes dirigeantes.

Difficile, car imposant une vraie « révolution » culturelle, par rapport à ce qui existe.

C'est de la politique, considérée sous l'angle de cette révolution, ou mieux de cette réforme culturelle en profondeur, que parle le conférencier que j'ai choisi de proposer à votre attention le conférencier que vous allez peut-être écouter, en violentant peut-être vos préjugés ( qui n'en a pas ? ) à son égard.

Il parle d'expérience. Et je crois, que dans nos sociétés françaises d'outre-mer, qui ont connu l'esclavage ( sa province d'origine a connu des malheurs qui ne sont pas moindres ) son message, et sont action sont transposables, peut-être même avec son concours ). Et je crois même que ( s'il parvenait à se dégager de certains de ceux qui le commanditent pour mener une action moins moins fraternelle et amène ) le président actuel du MACT.e, M. Martial, pourrait assigner à ce centre guadeloupéen, une finalité du même ordre, de promotion, par la culture et l'art, de ce qui transcende les différences, et réalise une unité dans la recherche et le culte du beau.

Peut-être trouverez vous que je rêve, mais dans toute action d'une certaine ampleur il faut une part de rêve, associée à d'autres qualités entrepreneuriale.

Ce conférencier, vous allez le découvrir, s'exprimant devant une Association ou, depuis de nombreuses années, je possède plusieurs amis. .

Je disais m'adresser aux gens inquiets qui gardent l'espérance chevillée au coeur. J'ajoute, que ceux qui sont jeunes sont, pour cela, au coeur de mes pensées. Jeunes, et désireux d'agir, hors des sentiers battus de la politique politicienne.

Je me tiens à la disposition de ceux qui se sentiraient concernés par mon propos, et par la causerie de Philippe.

Ecoutez.

 

Le Scrutateur.

 

https://www.youtube.com/watch?v=DZ43Ths5304

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Livia 20/11/2015 16:25

Le Puy Du Fou est une pure merveille, nous y avons passé une journée idyllique et je ne rêve que d'une chose y retourner.